AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM A FERMER SES PORTES DÉFINITIVEMENT LE 08/01/2012 à MIDI Un immense merci à tous les membres qui ont participé à l'aventure et surtout à Juliet, Mike, Soan, Aydan, Drew, Deanou, Sepho', Willou, Oksana, Matthew et Junette qui sans son idée fantastique, AL ne serais pas et j'en passe surement ! On a vécu une aventure formidable mais aujourd'hui, il est grand temps de tournée la page. Vous allez me manquer (a) Channou/Lexy/Jess

Partagez|

Promenons nous, dans les arbres (Kristina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Lun 19 Juil - 17:47

    Il devait être 20h, ou 21h. William ne savait pas, en vacances il portait rarement sa montre, et il avait oublié son portable dans sa cabine. Quoi qu'il en soit, William venait de finir de manger, il s'était fait livrer un sandwich dans sa cabine, qu'il avait ensuite décidé d'aller manger sur le pont, ne voulant pas croiser Kristie. Il était juste passé dans leur cabine pour prendre quelques affaires. En effet, il avait demandé à avoir une autre cabine, le temps que cette histoire ... s'éclaircisse. Mais il n'avait pas eu le courage de vider toutes ses affaires, on ne sait jamais ... Heureusement, il n'avait pas croisé Kristie, elle devait encore être en boite avec il ne savait quel mec en train de se faire draguer, et elle devait sûrement glousser comme une poule sous l'effet de l'alcool. Cela le fit sourire, il se faisait des films digne de ceux d'une petite adolescente folle d'un mec qu'elle a vu une fois dans sa vie et pour faire des choses pas très catholiques. C'était la jalousie qui le rendait comme ça, il le savait.
    Quoi qu'il en soit, une fois qu'il eut fini son sandwich, il eut envie de se promener. En lisant la brochure de cette nouvelle croisière, il avait découvert avec joie que le bateau comptait désormais un jardin d'hiver. ça tombait bien, William adorait les espaces verts, la nature l'aidait à réfléchir. Etonnant pour un dragueur ? Et alors ?
    Il décida donc de s'y rendre. Une fois arrivé, il ne put qu'être ébloui par la beauté du lieu. On se serait cru dans un parc, un vrai parc sur un bateau ! Des tas d'arbres, de belles fleurs ... William ne put s'en empêcher, il se sentit obligé de grimper dans un arbre. Il regarda aux alentours, personne ne surveillait. Il choisit donc un arbre facile d'accès et y grimpa, comme au bon vieux temps.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Lun 19 Juil - 21:20

    Depuis sa pseudo séparation avec Will, Kristie était maintenant seule dans sa cabine. Mais malgré tout quelques affaires du jeune homme étaient encore présentes à croire qu'il y avait encore une chance qu'ils se remettent ensemble. Cela rassurait quelques peu la jeune fille. Mais maintenant, elle sortait un peu avec ses quelques amis qu'elle avait ici. Mais elle n'allait pas non plus en boite tous les soirs. Elle n'était plus trop d'humeur à cela. C'est vrai que danser et s'amuser n'étaient pas ses activités favorites en ce moment. Elles lui rappelaient Will... C'est pour ça qu'elle allait se détendre à la piscine, rester seule sur le pont. Elle ne voulait plus mettre les pieds au hammam sous peine de se rappeler l'évènement qui s'était passé il y a déjà un petit moment.
    Ce soir-là, après avoir mangé seule au restaurant. Et oui il n'y avait pas foule pour aller manger avec elle... De plus elle n'avait vraiment pas envie d'être embêtée par je ne sais quel baratineur ou dragueur de pacotille. Bref, après avoir donc mangé, elle vagabonda dans le bateau. Elle le connaissait pratiquement par coeur maintenant, mais avait constaté une petite inovation: un jardin d'hiver. Kristie ne s'y était jamais rendue depuis le début de la croisière, c'était donc l'occasion ou jamais d'aller le visiter. De plus à cette heure-ci il ne devait y avoir personne ou presque. Elle y alla donc et aterrit dans un magnifique îlot de verdure, impossible de ne pas être éblouie par quelque chose d'aussi beau. La jeune fille se balada alors à travers ce jardin. Soudain, elle entendit quelque chose bouger dans les arbres, elle n'était donc pas seule ici ? Elle s'approcha alors de l'endroit d'où provenait les bruits, et là elle vit quelque chose qu'elle avait déjà vu il y a déjà quelques années... William perché dans un arbre. Cette scène lui rappela leur rencontre qui avait vraiment été bizarre. Mais finalement elle avait aboutti à quelque chose enfin jusqu'à maintenant... Elle s'approcha alors de l'arbre, regarda en haut et dit avec son sourire habituel:

    "Qu'est ce que tu fais là-haut ?"


    C'était exactement les mots qu'elle avait employé quand elle l'avait rencontré. Elle n'était pas prête d'oublier ça de si tôt... Puis elle ajouta quelque chose qui pouvait être susceptible de faire sourire le jeune homme.

    "Tu as de la place pour une bonne soeur ?"

    Combien de fois lui avait-il rabaché ce surnom. Celui qu'elle n'aimait pas et qui l'avait tant vexée.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Mar 20 Juil - 11:20

    Kristie ▬ Qu'est ce que tu fais là-haut

    Quand il entendit sa voix, il n'eut même pas besoin de baisser la tête, il la reconnut tout de suite. Soudainement, il eut l'impression d'être projeté quoi, 4 ou 5 ans en arrière ? Il ne savait plus tellement. Mais ce n'était pas ça ce qui importait, c'était tout ce qu'il s'était passé suite à cette rencontre. Des taquineries, de la drague, une fuite sans rien dire, des retrouvailles à Capri, des taquineries, encore, et enfin, un couple. Cela leur avait pris quoi, un an ou deux pour se mettre enfin ensemble, pour qu'ils s'avouent ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre depuis le premier jour, depuis qu'elle avait fait l'erreur de venir l'aborder dans son arbre, ce Tarzan des villes. Et tout ce beau périple, digne des feux de l'amour, gâché pour une connerie d'un soir ? C'était si bête. Mais même si l'ironie de cette situation le fit sourire, ça ne l'attendrissait pas tant que ça. ça le rendait nostalgique certes, beaucoup même, mais pas assez. Quoique ... William ne savait pas vraiment.

    Kristie ▬ Tu as de la place pour une bonne soeur ?

    Il ne put s'empêcher de sourire, elle le prenait par les sentiments là ! La voir se démener ainsi pour sauver leur couple, ça le touchait naturellement. Mais si seulement elle était restée sage, elle n'aurait même pas eu à faire cela. Sage ... comme une bonne soeur. Elle ne l'était plus vraiment.

    William ▬ Toi une bonne soeur ? Plus maintenant on dirait ...

    Oui, il faisait allusion à ce qu'elle avait fait avec Drew. C'était méchant, c'était vexant ... C'était William. Etait-il sérieux ou cherchait il à la taquiner, comme avant ? Il avait du mal à trancher. Mais il baissa la tête vers elle, et lui tendit sa main.

    William ▬ Allez monte, comme au bon vieux temps.

    Il se retint de lui sourire, même s'il en avait envie. Il ne voulait pas qu'elle l'interprète mal, car lui même ne savait pas ce qu'il aurait signifié.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Mar 20 Juil - 12:36

    Elle ? Plus une bonne soeur ? Oui on pouvait un petit peu dire ça... C'est vrai que ce qu'elle avait fait avec Drew démontrait qu'elle ne l'était finalement plus. Mais après tout c'était juste arrivé une fois. Ce n'était pas comme ça elle l'avait trompé volontairement et était sortie avec les deux en même temps. Non ce n'était pas ça. Et puis au fond d'elle elle était toujours la même, la petite Kristie coincée qui a peur de beaucoup de choses... Mais Will devait vraiment croire qu'elle n'était plus la même, celle qu'il avait connue il y a longtemps vu ce qu'il lui avait répondu.

    "Hmm je pense que si."

    Puis, il l'autorisa bien entendu à monter avec lui "comme au bon vieux temps" bon là on dirait que ça fait au moins 70 ans qu'ils se sont rencontré... Mais non c'était quand même plus récent, il ne fallait pas exagérer. Il se passait exactement la même chose que lors de leur rencontre. Sauf que cette fois-ci il ne ricanait pas et ne se foutait pas d'elle...

    "Aides moi alors"

    Parce que oui, elle n'était pas une acrobate et ne savait pas escalader les arbres comme ça. Alors il fallait bien qu'il l'aide. Et puis elle n'allait pas rester là comme ça en bas de son arbre à le regarder comme si elle le suppliait. Kristina commença alors à grimper sur une des branche puis tendit alors la main à Will pour qu'il l'attrape pour la hisser sur sa branche. Parce que oui, c'est haut un arbre, et n'oublions pas que Kristie a la vertige... Espérons juste que le jeune homme ne refera pas la même chose que la derniere fois.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Mar 20 Juil - 22:29

    Kristie ▬ Hmm je pense que si.

    Ah oui ? William n'était toujours pas convaincu. Kristie la bonne soeur était ... comment était-elle déjà ? William avait l'impression que c'était un vieux souvenir, et il ne préféra même pas lui répondre, ça lui ferait trop de mal.

    Kristie ▬ Aides moi alors.

    Il l'aida donc à monter, elle n'était pas aussi agile que lui. Et pour cause, ce n'était pas dans le délire de la jeune fille d'escalader régulièrement des arbres. Et en plus ... elle avait le vertige. William s'en souviendrait toujours. Elle avait fait l'erreur de lui dire et lui, il l'avait méchamment embêtée ... Il attendit qu'elle soit bien installée avant de parler.

    William ▬ Tu as toujours le vertige il me semble ...

    Et là, elle y eut droit. A quoi ? à un sourire ? Oh non, à quelque chose made in Williameland. Un truck bien à lui qui, il le savait, avait toujours fait craquer la jeune fille. Il lui fit un petit sourire malicieux plein de sous entendus, puis un clin d'oeil. Oui un clin d'oeil. Etait-ce un signe de paix ? Allez savoir ...

    William ▬ Dans ces cas là, que se passe-t-il si je secoue la branche comme ça ...

    Il mit ses deux mains sur la branche, et attendit de voir la réaction de la jeune fille avant de l'embêter, une nouvelle fois, comme au bon vieux temps.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Mer 21 Juil - 14:40

    Kristie eut quand même un peu de mal à monter sur l'arbre. C'est vrai qu'elle ne s'amusait jamais à monter là-dessus avec son vertige. Elle détestait l'idée d'être en hauteur, même sur un arbre d'à peine 2 mètres elle ne peut s'empêcher de se sentir mal. Ça en devient vraiment une maladie. Mais comme on dit si bien il faut affronter ses peurs pour les combattre. Enfin, là Kristie n'était pas prête à les affronter...
    Enfin installée sur la branche, elle s'empêcha de regarder en bas, sous peine de ne plus pouvoir descendre et de faire une scène horrible au jeune homme. Parce que oui, monsieur s'en souvenait (comme par hasard). Génial... Il allait sûrement lui faire une petite blague. Elle hocha la tête en signe d'approbation à ses paroles. Elle était toujours la même mais Will ne le savait peut être pas... Mais le plus drôle dans tout ça était qu'il lui avait fait son sourire bizarre, celui qu'elle n'arrivait jamais à décrypter. Et bien entendu il était accompagné de son clin d'oeil légendaire si on pouvait l'appeler comme ça. Kristie ne put se retenir de sourire en voyant ça.
    "Dans ces cas là, que se passe-t-il si je secoue la branche comme ça..." Et bien dans ces cas là elle aurait très peur, lui crirait dessus et le frapperait peut être comme "au bon vieux temps". Elle le regarda alors d'un air suppliant ne voulant pas passer cette épreuve de "la branche qui bouge", oui le titre est bien trouver, elle avait bien trop peur pour ça.

    "Non ne fais pas ça, tu sais très bien ce qu'il va se passer."


    Bien sûr, qu'il le savait, il avait sûrement juste envie de l'embêter.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Mer 21 Juil - 20:49

    Kristie ▬ Non ne fais pas ça, tu sais très bien ce qu'il va se passer.

    Ce qui allait se passer ? Voulait-elle dire qu'elle allait le gifler comme la dernière fois ? Ou aurait-elle juste peur et serait-elle seulement terrifiée ?

    William ▬ Que va-t-il se passer ? Tu vas encore me frapper, comme la dernière fois ? Ah oui, tu ne penses pas que tu m'as déjà assez fait mal comme ça ?

    Oui, William faisait référence au fait qu'elle l'ait trompé. Etait-ce mesquin de le rappeler ainsi ? Oui, totalement, mais c'était ainsi qu'il était fait. Il aimait mettre les gens mal à l'aise. Avec le temps, il avait su le faire beaucoup moins avec Kristie, il savait qu'elle détestait cela. Mais désormais, pourquoi devrait il se retenir après tout ? Elle ne s'était pas gênée pour faire ce qu'elle avait envie, elle. Parce qu'elle était sa petite amie peut-être, ça aurait pu être une bonne raison, mais l'était-elle encore ? Joker.
    Mal à l'aise d'en être arrivé à penser à ça, William se dit qu'après tout, il n'y a qu'en secouant la branche qu'il saurait, et il attrapa donc la branche qu'il avait laché entre temps, et la secoua, doucement, d'abord.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Mer 21 Juil - 21:07

    Kristie ne s'attendait pas à une réponse aussi gênante venant de Will. Elle ne pensait pas qu'il réagirait comme ça, aussi méchamment. La jeune fille détestait cela. Ce genre de phrase avait tendance à énerver Kristie et à la rendre mal à l'aise très facilement. Le pire dans tout ça était qu'il le savait pertinemment, mais vu comment il avait dit : "Que va-t-il se passer ? Tu vas encore me frapper, comme la dernière fois ? Ah oui, tu ne penses pas que tu m'as déjà assez fait mal comme ça ?", il voulait vraiment qu'elle soit gênée par cette situation. Bien entendu qu'elle l'était, elle s'en voulait déjà assez de lui avoir fait du mal et il en rajoutait... Mais Kris' s'efforça de ne pas regarder le sol comme à son habitude lorsqu'elle était gênée sous peine de se sentir vraiment mal avec la hauteur entre elle et le sol. Elle choisit alors de ne rien répondre. Il devait alors bien être content de ne pas obtenir de réponse valable.
    Soudain, William commença à bouger la branche. Génial... Kristie essaya de rester zen, de ne pas paniquer comme ça. Mais même si cette foutue branche ne bougeait pas beaucoup, elle avait tout de même peur, elle ne put alors s'empêcher de s'accrocher à lui en fermant les yeux. Là elle commençait à ressembler à une petite fille qui a peur de se casser la figure et se sentait un peu ridicule...

    "Arrêtes, j'ai trop peur..."


    Elle n'arriverait jamais à se débarrasser de son vertige de toute manière.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Mer 21 Juil - 23:02

    La voir ainsi, avoir peur, fermer les yeux, s'accrocher à lui, ça le faisait sourire. Ce n'est pas qu'il jubilait de la voir ainsi, ce n'est pas qu'il profitait de son malheur, mais c'est que ça le rassurait. Ainsi, il voyait que l'ancienne Kristie existait toujours un peu. Il avait besoin de se le prouver, parce que c'était l'ancienne Kristie que lui il aimait.

    Kristie ▬ Arrêtes, j'ai trop peur...

    Quand elle lui dit cela, il arrêta tout de suite. Il n'avait pas envie de l'embêter plus, il avait eu ce qu'il voulait.

    William ▬ Comme tu veux.

    Il se mit alors debout sur la branche, en faisant attention à ce qu'elle ne bouge pas trop pour ne pas effrayer Kristie, même s'il fit quand même un peu exprès que la branche tangue une ou deux fois, puis il se tourna vers elle.

    William ▬ Je monte, tu me suis ?

    Etait-ce un test qu'il lui posait ? Voulait-il voir si elle avait du courage ? A vrai dire il ne savait même pas. Cette idée lui était venu comme ça subitement dans son esprit, et il l'avait suivie, sans réfléchir, comme à son habitude.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Jeu 22 Juil - 19:35

    Kristie fut soulagée lorsque Will arrêta de bouger la branche, elle sourit alors à son "comme tu veux". Jusqu'à présent la peur s'était emparée d'elle et la jeune fille ne voulait plus bouger de cette branche. Enfin elle aurait bien aimé descendre de cet arbre aussi. Néanmoins, elle ne comprenait pas pourquoi il cherchait à lui faire peur alors qu'il savait très bien qu'elle avait le vertige. Il était vraiment devenu bizarre ou alors c'était elle qui ne le connaissait pas ou plus. Kristina pensait trop, il fallait absolument qu'elle arrête avant de trop se tourmenter avec tout ça.
    Puis, vint un évènement. Il voulait monter plus haut dans l'arbre. Alors quand il se mit debout sur la branche et lui proposa de le suivre, elle resta pétrifiée sur place. C'était impossible qu'elle monte plus haut, de un l'équilibre et elle ne font pas bon ménage et de deux elle était morte de trouille. Elle n'allait quand même pas monter plus haut, pour se faire encore plus peur et pour ne plus pouvoir descendre. Elle se refusait donc à monter plus haut...

    "Non je ne préfère pas... Je ne peux pas."


    Elle était déjà monter sur cette branche c'était déjà bien... Mais elle ne pouvait pas aller au dessus de sa limite, c'était impossible.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Ven 23 Juil - 0:12

    Kristie ▬ Non je ne préfère pas... Je ne peux pas.

    William savait très bien qu'elle ne le suivrait pas. En lui demandant ça, il voulait juste la tester, voir comment elle réagirait ... Pourquoi ? Pour frapper, pour se venger. Oui, William y avait pris goût ... Ou plutôt il y avait repris goût. Gêner Kristie, la rendre mal à l'aise, voilà ce qu'il cherchait, à nouveau, comme au début de leur relation. Mais il y a cinq ans, il faisait cela pour la titiller, pour qu'elle s'énerve, il aimait voir son petit air exaspéré sur son visage, il trouvait cela tellement attendrissant ... Mais aujourd'hui, il cherchait la vengeance, il voulait qu'elle s'en veuille encore plus, même si, la connaissant, il savait qu'elle devait déjà s'en vouloir énormément. Mais il voulait apporter sa petite pierre à l'édifice.

    William ▬ Je m'en serais douté, tu ne serais pas du genre à me suivre au bout du monde toi, je ne dois pas assez compter pour toi.

    C'était petit, c'était méchant, il le savait, il en avait pleinement conscience, il faisait cela dans ce seul but. Un sourire discret vit le jour sur ses lèvres, mais il tourna automatiquement la tête vers le haut et commença à escalader vers la branche supérieure, Kristie n'avait pas à voir sa satisfaction. Elle la supposerait certainement, mais ses paroles suffisaient pour ce qu'il voulait. Il ne cherchait pas à ce qu'elle pense qu'il ne l'aimait plus. C'était faux, elle le savait. D'ailleurs, il l'aimait dès le premier jour, dès le premier arbre, dès la première fois où il l'avait embêté et qu'elle avait eu ce fameux petit air exaspéré, ces deux trois traits sur son front plissé par la colère qui naissait. Mais cette fois ci, elle ne pourrait pas s'énerver, elle s'en voudrait, encore plus, et l'expression de son visage n'en serait qu'encore plus attendrissante. William n'avait pas besoin de ça, il était déjà assez fou de Kristie, mais pour la pardonner, ça serait bien utile. Suffisant ? Sûrement pas.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Sam 24 Juil - 15:46

    Kristie regrettait assez de ne pas pouvoir le suivre… Il venait de le prendre assez mal vu ce qu’il lui avait dit. Selon lui elle ne le suivrait pas au bout du monde et ne compte pas assez pour elle. Comment peut-il dire une chose pareille. Il savait pertinemment que ce qu’il disait était faux, qu’elle tenait énormément à lui et qu’elle ne voulait pas le perdre comme ça. Mais plus ça allait plus il lui filait entre les doigts, elle sentait que la réconciliation était quasi impossible avec toutes ces paroles qui font mal. Il avait envie de lui faire du mal, lui faire subir ce qu’il avait ressenti d’une façon différente. Mais Kristie savait bien qu’il était capable de se venger autrement… Si ce n’était pas déjà fait. Elle frissonna rien qu’en y pensant. Elle dirigea alors son regard vers Will, le regardant monter sans ne rien pouvoir faire. Mais ce qu’elle pouvait faire c’est parler. Elle n’allait pas le laisser dire des horreurs pareilles qui étaient complètement fausses.

    « Comment peux tu dire ça ? Tout ça parce que je ne monte pas plus haut sur un arbre tu compares ça direct au bout du monde ! Ce que tu dis c’est complètement faux ! Tu sais très bien que je te suivrais si je le pouvais. »

    La jeune fille savait qu’il n’allait pas se taire pour autant. Ce qu’elle venait de dire était la pure vérité mais lui, n’en ferait qu’à sa tête, voulait toujours avoir raison, toujours être celui qui a le dernier mot. Il n’abandonnerait pas, bien trop fière pour cela. Il allait sûrement riposter avec une autre remarque ou quelque chose de méchant à lui balancer. C’est tellement mieux de faire du mal quand on a soit même mal (je sais c’est très compréhensible comme phrase…).

    « Si tu ne comptais pas, je ne serais jamais monter sur cet arbre pour toi alors que j’ai le vertige. »

    Ça aussi il allait trouver un autre alibi pour lui faire ravaler ses paroles, mais elle s’en fichait, elle disait ce qu’elle pensait point barre. De toute manière elle n’avait plus rien à perdre. Elle regarda quelques secondes le sol se sentant tout d’un coup ridicule à ne pas pouvoir bouger. Elle n’était pas si haut, enfin si ça paraissait quand même haut mais elle n’allait pas mourir si elle tombait si ? Elle regarda de nouveau vers le haut observant que Will était déjà sur la branche supérieure. Lui au moins il avait de la chance, il n’avait pas le vertige.

    « Tu sais si tu veux que je m’en aille dis le. »

    Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait dit ça. Elle trouvait juste débile de rester là si ce n’était que pour se disputer et avoir peur du vide.




Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Dim 25 Juil - 1:41

    Une fois sur la branche supérieure, William s'y assit, avant de décider de s'allonger dessus. Elle était assez large pour qu'il n'ait pas à chercher à rester en équilibre, il n'allait pas tomber. En fait, il arrivait à bien se positionner d'instinct, l'habitude sûrement. Il faut dire que Willy adorait ça, monter dans les arbres. Et sa petite amie avait le vertige ? Les contraires s'attirent ...

    Kristina ▬ Comment peux tu dire ça ? Tout ça parce que je ne monte pas plus haut sur un arbre tu compares ça direct au bout du monde ! Ce que tu dis c’est complètement faux ! Tu sais très bien que je te suivrais si je le pouvais.

    William sourit, elle prenait la mouche, elle se défendait ... elle ne baissait pas les bras et se battaient pour lui. Cela n'étonnait même pas Will, il n'avait jamais douté de la sincérité des sentiments de la jeune fille. Pourquoi faisait-il tout cela alors ? Pourquoi ne passait-il pas l'éponge ? Il ne le savait pas lui même, c'était plus fort que lui.

    William ▬ Je ne compare rien du tout Kristie chérie, je ne fais que constater que tu ne fais pas beaucoup d'efforts ...

    Il sourit, mais elle ne pouvait pas le voir. Heureusement, ou elle ragerait de voir qu'il s'amusait de la provoquer de la sorte.

    William ▬ Tu ne te forces pas pour moi dirons nous, rien de surprenant en fait ...

    Il était tellement provocateur avec elle qu'il allait presque s'en vouloir ... Mais c'était tellement bon de dire cela.

    Kristina ▬ Si tu ne comptais pas, je ne serais jamais monter sur cet arbre pour toi alors que j’ai le vertige.

    William ▬ Mouais, mais ce n'est pas la première fois que tu le fais, il n'y a rien de vraiment exceptionnel là dedans ...


    Il avait envie d'ajouter quelque chose, mais au fond il n'osait pas. Elle allait lui en vouloir, beaucoup, énormément, mais c'était tellement tentant. Son Jiminy Cricket lui disait de ne pas le faire, car cela risquait d'être irréversible. William mesurait souvent très mal la portée que pouvait avoir ses paroles. Pour lui, ce ne sont que des mots, ça n'a pas d'importance. Il ne réalise pas qu'un mot peut vexer ...

    William ▬ Enfin, je suppose que si c'était Drew qui t'avait demandé de monter, tu l'aurais fait. Ou même n'importe quel inconnu en fait, puisque ça a l'air d'être ton nouveau penchant, les inconnus d'un soir ...

    Il jubilait, il était fier, il était ... redevenu lui même ? Peut-être, mais cela signifierait alors qu'il n'était plus lui même depuis 2 ans ... Il avait fait de gros efforts pour Kristie, mais jamais il n'avait eu l'impression de renoncer à ce qu'il était, à sa personnalité. Maintenant, il commençait à douter, en voyant combien il était satisfait de jouer à nouveau le méchant ... Mais il n'en avait rien à faire de cette fierté. En réalité, elle ne valait pas grand chose à côté de ce fichu amour qu'il éprouvait pour elle. Il se sentait tiraillé, torturé. Plus il lui faisait mal, plus il cherchait à se venger, plus elle l'obsédait. Pourquoi était-il puni ainsi ? Elle l'avait blessé, pourquoi ne pouvait-il pas en faire de même ?
    Il s'assit sur la branche et la tint avec ses deux mains, puis il se lança en arrière et coinça la branche dans ses genoux, entre ses cuisses et ses mollets, comme s'il était sur un trapèze. Il regardait Kristie à l'envers, et il devait avoir l'air très idiot, mais il fit attention à garder l'air le plus sérieux possible.

    William ▬ Enchanté, je suis un jeune inconnu que vous ne connaissez pas, j'ai ouïe dire que vous fantasmiez sur ce genre d'hommes. Faire l'amour dans les arbres, ça vous tente ?

    Il était resté calme, sérieux, concentré. A elle de voir comment elle réagirait ...

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Dim 25 Juil - 12:56

    Kristie en avait juste marre de tout ces provocations. Ça devenait vraiment méchant et stupide. Mais apparemment ça amusait beaucoup le jeune homme puisqu'il continuait sans se gêner. Soit disant qu'elle ne faisait aucun effort, ben pourquoi elle était là alors ? Ce n'était pas pour compter les feuilles de l'arbre ! La jeune fille n'avait même plus envie de lui répondre si c'était pour qu'il la remballe ou trouve encore quelque chose de désagréable à dire. Là elle avait juste envie de descendre de cet arbre et de partir. Elle ne voyait pas l'intérêt de rester si c'était pour recevoir des accusations en rapport avec Drew bien entendu. En fait Will aimait toujours enfoncer le clou un peu plus surtout sur le fait que Kris' l'ait trompé. En fait elle ne savait pas pourquoi il lui rabachait ça tout le temps si c'était pour qu'il se fasse du mal lui-même. Il ne réfléchissait donc pas trop avant de parler, enfin il trouvait quand même des trucs qui avaient le don de faire du mal. Enfin le jeune homme n'était jamais content ! Toujours quelque chose à redire, comme là où il trouvait que monter sur un arbre pour Kristina n'était pas exceptionnel. Non mais... Là il abusait. Et vint le coup de grâce, sa dernière réponse qui mentionnait Drew et les inconnus : "Enfin, je suppose que si c'était Drew qui t'avait demandé de monter, tu l'aurais fait. Ou même n'importe quel inconnu en fait, puisque ça a l'air d'être ton nouveau penchant, les inconnus d'un soir...". Non mais elle rêvait là non ? Il disait n'importe quoi, faisait des préjugés sans faire attention à ce que elle pense. Il avait envie de se faire détester ou quoi ? Là elle avait juste envie de lui dire qu'il parlait de lui même avec "les inconnus d'un soir" parce que oui, lui avait aimé ça. Mais c'était avant... Elle se résigna donc à se taire et à juste l'écouter. Elle en avait marre de se battre...
    Soudain, des bruits de branches se firent entendre. Au départ, elle pensait que c'était juste Will qui redescendait mais en fait non. C'était bien William oui, mais suspendu la tête en bas. Il était tout juste à sa hauteur. Elle fut alors sceptique au début et le regarda, ne comprenant pas à quoi il jouait. Mais elle ne tarda pas à la savoir... "Enchanté, je suis un jeune inconnu que vous ne connaissez pas, j'ai ouïe dire que vous fantasmiez sur ce genre d'hommes. Faire l'amour dans les arbres, ça vous tente ?" Alors là c'était la meilleure, la jeune fille pouffa de rire tellement la scène était bizarre. Il avait dit cela d'un ton très sérieux, ce qui était vraiment impressionnant... Kristie savait exactement ce qu'elle allait répondre. Elle le regarda alors puis prit une voix très sérieuse.

    "Ah un inconnu ? Votre offre est très tentante... Mais j'ai déjà un petit ami que j'aime plus que tout et que je n'ai envie de perdre pour rien au monde. Il me suffit amplement je n'ai pas besoin d'aller voir ailleurs. Désolée, allez cherchez quelqu'un d'autres pour prendre du plaisir dans les arbres."


    Kris' se demandait ce qu'il allait bien pouvoir répondre à ça.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Lun 26 Juil - 1:49

    William voulait tout simplement voir si elle jouait le jeu, et même si elle allait chercher à le surprendre. En réalité, quoi qu'elle dise, quoi qu'elle fasse, quoi qu'il se passe durant cette soirée, William avait déjà sa petite idée sur comment elle se finirait. Mais il voulait juste jouer, et tenter d'oublier.

    Kristina ▬ Ah un inconnu ? Votre offre est très tentante... Mais j'ai déjà un petit ami que j'aime plus que tout et que je n'ai envie de perdre pour rien au monde. Il me suffit amplement je n'ai pas besoin d'aller voir ailleurs. Désolée, allez cherchez quelqu'un d'autres pour prendre du plaisir dans les arbres.

    William ne put s'empêcher d'avoir un léger sourire, mais il retrouva vite son air sérieux. Il avait imaginé qu'elle lui dirait qu'elle avait un petit ami, il la connaissait si bien, mais cette façon qu'elle avait eu de le dire, c'était ... touchant. Elle cherchait à se faire pardonner. Mais ça rappelait qu'elle devait se faire pardonner, et ça noircissait quelque peu le tableau. Mais qu'importe, le jeune homme se força à oublier cela, pour le moment.

    William ▬ Mais je vous assure qu'il n'en saura rien, ce n'est pas mon genre d'ébruiter mes conquêtes ! Et puis, je suis sûre que ça vous tente, un arbre, le clair de lune, quelqu'un que vous ne connaissez pas du tout ...

    Il s'arrêta de parler, serrant ses lèvres discrètement pour que Kristie ne le détecte pas. Il voulait répondre autre chose, ajouter une phrase qui serait on ne peut plus vrai, et dans le fond même pas méchante, juste réaliste. Il ne savait pas s'il devait se contrôler ou s'il devait se le permettre. Mais il avait tellement envie de la prononcer, il devait lutter de toutes ses forces pour que ses lèvres restent closes, elles ne demandaient qu'à s'exprimer. Il trouva une parade. Il tira sur ses bras pour se redresser, et se retrouva assis sur la branche. Là, il n'avait plus le visage de Kristie en face de lui, ça serait moins difficile.

    William ▬ Et puis, il vous suffit amplement, il vous suffit amplement, on m'a dit que vous aviez été voir ailleurs pourtant ... Alors je me permets de douter quand vous dites que vous ne voudriez le perdre pour rien au monde mademoiselle !

    Bam dans tes dents mange ça ! En même temps, le comportement de Kristie était difficile à comprendre, un inconnu, c'est trop tentant nan ? Impossible qu'il y ait des suites à l'histoire, impossible qu'il reste collé dans votre esprit à la colle ultra forte ... Moi, j'aimerais bien que des inconnus comme ça viennent me voir dans deux jours quand je serais sur la plage bourrée à minuit (J'imagine ta tête en lisant ça XD tu vas encore être énervée contre moi !! <3). Enfin bref, nous n'étions pas là pour parler de moi et de mes essais désespérés pour oublier le vrai L (parce que c'est uniquement dans ce but voyons !), mais pour parler de William et de ses essais désespérés pour on ne sait trop quoi. Se venger ? Au fond, non. Il aimait trop Kristie pour ça. Il avait envie de le hurler tant il l'aimait. Mais, il avait un égo quand même. La mettre dans son lit ? C'était un comble d'être en galère pour coucher avec sa petite-amie-qui-a-désormais-le-sexe-facile quand même ! Quoi qu'il en soit, Will ne désespérait pas. Légèrement, il se laissa glisser sur la branche inférieure, celle où était Kristie, en faisant attention à la faire bouger quelque peu, naturellement ...

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Lun 26 Juil - 19:32

    Ce qu'elle avait dit avait apparemment amusé William. Kris' avait constaté ça puisque après qu'elle ait ouvert la bouche elle avait remarqué ce sourire qui s'était dessiné sur le visage du jeune homme. Impossible de savoir ce qu'il avait en tête. Elle le connaissait oui, mais en ce moment elle se demandait vraiment si elle le connaissait si bien que ça puisqu'il était incapable de montrer qu'il la pardonnait. Enfin, s'il la pardonnait... Elle n'arrivait pas vraiment à cerner (j'ai un doute sur l'orthographe x)) ses intentions. Un coup il pouvait être à peu près agréable un autre désagréable à trouver des choses à dire qui font mal...
    "Mais je vous assure qu'il n'en saura rien, ce n'est pas mon genre d'ébruiter mes conquêtes ! Et puis, je suis sûre que ça vous tente, un arbre, le clair de lune, quelqu'un que vous ne connaissez pas du tout..." Avait t-il déclaré. Et en plus il insistait... Des fois qu'elle accepte et lui fasse le plaisir de lui montrer qu'il avait raison et qu'elle pourrait encore le tromper avec un "inconnu". C'était vraiment bizarre... Elle le regarda ahurie ne sachant pas vraiment comment réagir. C'était comme si il voulait la tester, la pousser à avouer qu'elle aimerait bien le tromper à nouveau.

    "N'insistez pas, c'est peine perdue."


    Mais ce n'était pas tout, il avait bien entendu ajouté sa touche personnelle, quelque chose de désagréable. "Et puis, il vous suffit amplement, il vous suffit amplement, on m'a dit que vous aviez été voir ailleurs pourtant ... Alors je me permets de douter quand vous dites que vous ne voudriez le perdre pour rien au monde mademoiselle !" Bien entendu, monsieur je sais tout voulait lui clouer le bec. Et on pouvait dire que ça avait marché. Enfin, elle n'allait pas non plus se laisser abattre comme ça.

    "Doutez-en si vous voulez, moi je sais très bien ce que je pense et il le sait très bien lui aussi."


    Elle en avait juste assez de le voir tout le temps rétorquer quelque chose...

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Dim 8 Aoû - 17:48

    Kristie ▬ N'insistez pas, c'est peine perdue.

    Il sourit, amusé. Elle le provoquait, et il savait que ce n'était pas pleinement intentionnel. Enfin, il l'espérait. ça n'avait jamais été le genre de Kristie, et ça aussi, ça plaisait au jeune homme. Son côté innocent, qui lui donnait un air d'enfant. Attention, je ne dis pas par là que William a un petit côté pédophile, eurk même ! Il adore les enfants certes, et adore d'ailleurs s'occuper de sa nièce Lilly, mais jamais il ne l'avouera de toute façon. Vous imaginez un dragueur qui adore jouer la nounou ? Moyen, n'est ce pas.

    William ▬ Ne me provoquez pas jolie jeune fille, car je sais très bien que je saurais vous faire craquer ! On ne me résiste pas vous savez.

    Il s'était maintenant assis en face d'elle sur la branche, mais en faisant attention à ne pas être trop prêt d'elle. Il savait qu'il ne supporterait pas une trop grande proximité, sentir son parfum, être fait prisonnier par ses beaux yeux ... Il fallait qu'il reste un temps soit peu maître de lui même.

    William ▬ Si je ne savais pas que vous êtes si dévergondée, j'aurais tendance à vous prendre pour une bonne soeur vous savez, jolie jeune fille ! Ou alors vous êtes tout simplement prisonnière de votre petit ami et vous n'osez pas vivre votre vie ! Mais envoyez le chier voyons ! Il n'en vaut pas la peine ! Et je suis sûre que vous préférez vous amuser comme ça le soir avec des inconnus, ça se voit sur votre visage !

    Il parlait pour parler, pour enfoncer le couteau dans la plaie mais aussi pour la voir patauger dans des réponses vaseuses. Il ne cherchait rien de précis, juste évacuer la pression, et être bien. Ou plutôt être mieux. Mais quand elle reprit la parole, il fut alors décontenancé. Elle venait de lui faire perdre tous ses moyens.

    Kristie ▬ Doutez-en si vous voulez, moi je sais très bien ce que je pense et il le sait très bien lui aussi.

    Avec sa réponse, ce qu'il pensait d'elle lui avait sauté aux yeux. Il le savait déjà, et n'était en rien surpris. Il avait toujours su, jamais ses sentiments pour Kristie ne pourraient changer, quoi qu'il arrive. Mais il avait relégué ça dans le petit coin secret de son esprit, celui où on range un amour pour un coup d'un soir, la culpabilité de ne pas assez réviser, la jalousie envers telle ou telle amie ... Ce petit coin où on ne retourne jamais parce qu'on y cache ce à quoi on ne veut surtout pas penser. Mais là, Kristie avait fait ressortir tout cela.

    Willam ▬ Bordel Kristie merde quoi !

    Mi énervé mi décontenancé mi tiraillé (ouais, il a trois moitiés lui !), il appuya ses mains sur la branche et d'un coup fit un bond pour se retrouvé accroupi dessus. Il chercha un équilibre, puis se mit debout en se tenant à la branche supérieure. De sa main restée libre, il faisait de grands gestes tout en parlant, des gestes aussi dénués de sens que ce qu'il pouvait dire à ce moment même.

    William ▬ pourquoi t'as fait ça putain ?! Tu aurais pu faire n'importe quoi d'autre, tu serais restée ma Kristie à moi, tu aurais toujours été la même pour moi ! Tu savais très bien que quoi que tu fasses, je te pardonnerais. Mais là, même si je te pardonne, je ne sais même plus qui j'ai en face de moi. Qu'est-ce que tu as fait de la Kristie timide d'avant ? Celle qui rougit quand tu lui parles de sexe et qui n'aime pas les gens qui se bourrent la gueule ? Celle qui trouvent que les filles qui couchent avec des gars comme ça, le temps d'un soir, sont des salopes ?

    Il ne criait pas, il laissait juste exprimer ce qu'il pensait. Il aurait préféré qu'elle lui pique du fric, qu'elle ait des sentiments pour quelqu'un d'autre, qu'elle lui pose un lapin pour aller en boite avec ses copines ... Toute autre connerie, mais pas celle là.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Dim 8 Aoû - 22:05

    Comme Kristie aurait pu s'en douter, Will continua dans son jeu. A vrai dire, elle se demandait franchement à quoi cela mènerait... Ce petit jeu qu'ils jouaient était vraiment bizarre, cela ressemblait quelque peu à une partie de cache-cache. Tous les deux marchaient un peu sur des œufs et ne parlaient vraiment pour rien dire... Il essayait de la faire culpabiliser ce n'était pas possible ! Mais il faut dire que Kristina est quelqu'un qui se laisse facilement impressionner. Elle ne fait pas partie des filles sûres d'elles qui n'ont pas peur de jouer de leurs atouts et d'envoyer balader tous ceux qu'elles n'aiment pas sur son passage. Loin de là... Elle est plus du genre à subir, encaisser et ne rien dire. Elle déteste par dessus tout les histoires qui mènent à des disputes interminables. Si elle pouvait échapper à ce genre de choses elle le ferait bien volontiers... Seulement là, elle était loin de pouvoir échapper à William. Mais bon, il fallait bien qu'elle y passe un jour.
    Elle écouta alors attentivement le jeune homme, le regardant sans faire attention au vide se trouvant en dessous d'elle. Le provoquer ? Elle ? Non jamais ! Elle disait juste ce qu'elle pensait. Elle en avait un peu marre de lui répondre de cette façon comme si elle ne le connaissait pas. Mais c'était impossible d'ignorer que c'était bien son chéri qu'elle avait en face d'elle. Et puis là elle avait envie de se taire et ne voulait plus riposter. Elle partit alors dans ses pensées, ne le regardant plus cette fois. Pourquoi était t-elle ici déjà ? Elle ne le savait plus vraiment. Au départ elle était venue pour prendre l'air et être seule, mais c'était raté... Et puis elle était monté sur cet arbre aussi. Elle n'allait quand même pas l'ignorer et passer son chemin comme si de rien n'était. En plus, le voir perché sur cet arbre lui rappelait leur rencontre... Comment passer à côté de ça sans ne rien faire ?
    Soudain, elle sortit de ses pensées en l'entendant s'énerver et se lever sur cette branche. La jeune fille se cramponna alors un peu plus sur sa branche le temps qu'elle ne bouge plus du tout. Là il redevenait sérieux et ça ne sentait vraiment pas bon. « Pourquoi t'as fait ça putain ?! Tu aurais pu faire n'importe quoi d'autre, tu serais restée ma Kristie à moi, tu aurais toujours été la même pour moi ! Tu savais très bien que quoi que tu fasses, je te pardonnerais. Mais là, même si je te pardonne, je ne sais même plus qui j'ai en face de moi. Qu'est-ce que tu as fait de la Kristie timide d'avant ? Celle qui rougit quand tu lui parles de sexe et qui n'aime pas les gens qui se bourrent la gueule ? Celle qui trouvent que les filles qui couchent avec des gars comme ça, le temps d'un soir, sont des salopes ? ». Que répondre à tout ça ? C'est vrai qu'elle avait fait une belle connerie oui. Elle ne pouvait pas ignorer cet acte. Will avait l'air si désemparé... Rien que de le voir dans cet état lui faisait mal au coeur.

    « Mais je n'en sais rien pourquoi j'ai fait ça ! Tu crois vraiment que je l'ai voulut hein ! Tu le crois vraiment ?! Je ne sais pas ce qui m'a pris, je ne pensais plus à rien, je ne faisais plus du tout attention aux conséquences de mes actes et voilà maintenant. Je n'en suis vraiment pas fière si tu savais... »

    Elle ne savait pas vraiment comment se justifier. Elle disait juste ce qu'elle pensait, ce qu'elle trouvait de mieux à dire... Mais ses mots sonnaient comme faux même si elle disait la vérité.

    « Je suis toujours la même Will. Je n'ai pas changée parce que j'ai fait une sortie de route. Je pense toujours que les filles qui ont des coups d'un soir sont des salopes, je devrais d'ailleurs me détester maintenant... Mais je suis aussi toujours celle qui a du mal à aller vers les gens comme ça, celle qui ne supporte pas de voir les gens faire des conneries, celle qui a le vertige mais aussi celle que tu aimes… »

    Elle laissait place à ses idées, n’écoutant que son cœur et n’hésitant plus à parler. Elle ne réfléchissait plus aux conséquences. De toute façon ce qui était fait est fait. Comme quoi l’amour n’est pas tout le temps quelques chose de rose et sans problème…


Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Dim 8 Aoû - 23:09

    Kristina ▬ Mais je n'en sais rien pourquoi j'ai fait ça ! Tu crois vraiment que je l'ai voulut hein ! Tu le crois vraiment ?! Je ne sais pas ce qui m'a pris, je ne pensais plus à rien, je ne faisais plus du tout attention aux conséquences de mes actes et voilà maintenant. Je n'en suis vraiment pas fière si tu savais...

    William ▬ Mais bien sûr que non je ne crois pas que tu l'as voulu, mais le truck c'est que tu l'as fait Kristie ! T'as pas repoussé Drew. T'as couché avec un mec que tu ne connaissais pas ! Encore tu m'aurais dit que tu avais des sentiments pour lui, j'aurais été aussi dégoûté, mais je me serais dit que tu étais toujours ma Kristie quoi. Là je ne sais plus du tout.

    Il était perdu, et elle devait l'être autant que lui. Elle ne savait pas comment faire pour lui prouver qu'elle était toujours la même, il ne savait pas ce qu'elle pouvait faire pour qu'il arrive à la croire. C'est vrai, comment le prouver ? Il n'en avait aucune idée. Après tout, quand il lui avait proposé de faire l'amour dans l'arbre, elle n'avait pas été gêné. L'ancienne Kristina aurait été gêné. Enfin en même temps, il faut dire que sortir avec Willy avait perverti quelque peu la jeune fille. Oh, et si après tout, c'était lui qui était responsable du changement de personnalité de Kristie ? Il aimait tellement la taquiner, la voir rougir quand il parlait de sexe comme ça, quand il lui faisait des propositions indécentes. Il fondait quand il la voyait le rose aux joues, c'était plus fort que lui. Il la trouvait unique, comme s'il avait devant lui un mélange de jeune fille à la fois coincée et passionnante. Une fille qui ne demandait qu'à s'éclater, qui adorait ça même, qui aimerait faire des conneries pour lesquelles on aurait pu la réprimander, mais qui était bloquée par un manque d'assurance et une timidité trop grande pour être vraie. Une jeune fille qui ne demandait qu'à être dévergondée, en fait. En y réfléchissant bien, c'était peut-être juste le cours de l'Histoire avec un grand H. Kristie devait ... mûrir, et grâce à Will, c'était chose faite. Mais qu'est-ce que l'Histoire prédisait pour leur relation ?

    Kristina ▬ Je suis toujours la même Will. Je n'ai pas changée parce que j'ai fait une sortie de route. Je pense toujours que les filles qui ont des coups d'un soir sont des salopes, je devrais d'ailleurs me détester maintenant... Mais je suis aussi toujours celle qui a du mal à aller vers les gens comme ça, celle qui ne supporte pas de voir les gens faire des conneries, celle qui a le vertige mais aussi celle que tu aimes…

    Il soupira, complètement paumé.

    William ▬ J'aimerais pouvoir te croire tu sais, je ferais n'importe quoi pour que tout redevienne comme avant, ça me tue que ...

    Il s'arrêta, les mots ne voulaient pas sortir. Blocage ? Depuis quand s'empêchait-il de dire quelque chose ? C'était nouveau. Est-ce que cela voulait dire qu'il ne pensait plus ce qu'il cherchait à dire ? Impossible. Il le savait, il allait aimer Kristina jusqu'à la fin de sa vie. Enfin, l'ancienne Kristina.

    William ▬ ça me tue que, malgré ce que tu aies fait, je t'aime toujours autant. Seulement même si je t'aime, je n'arrive pas à ... à j'en sais rien ! Te pardonner ? Te croire ? Faire comme si de rien était ? J'ai besoin de preuves, mais je ne sais même pas quelles preuves j'attends de toi.

    Il s'était reculé un peu pour pouvoir s'appuyer sur le tronc de l'arbre, puis plia une jambe et laissa l'autre se balancer dans le vide. Et s'il n'y avait qu'une seule chose pour être fixée ? Après tout, ce qu'il voulait, c'est savoir si Kristina était toujours aussi timide qu'avant non ? Il la regarda donc droit dans les yeux, afin de bien percevoir la moindre de ses réactions.

    William ▬ Mais bon, sinon, comme on est là et qu'on n'a rien à faire, faire l'amour dans un arbre ça ne te tente vraiment pas ?

    Il était resté sérieux, impassible, et avait juste laissé l'envie se lire dans ses yeux. Vous savez, comme un mec qui n'a pas eu sa dose de sexe journalière quoi. Et c'était vrai, il n'avait même pas eu sa dose depuis plusieurs jours maintenant ... C'était de sa faute ne même temps, il n'avait pas voulu la tromper. Au fond de lui, il savait que ce n'était pas de ça qu'il avait besoin pour que leur situation se débloque. Le pire, c'est qu'il n'avait envie d'aucune autre fille. S'il n'avait pas dû garder son sérieux pour le "test" qu'il faisait passer à Kristie, il en aurait souri. Si on lui avait dit un jour qu'il n'avait pas envie de coucher avec une fille, il se serait foutu de la gueule de la personne. Et maintenant ... En fait, Kristina l'avait dépassionné (ça se dit ? sinon c'est désaccroé ? xD) des femmes, elle était passée devant sa passion pour la gente féminine. Elle l'avait ... guéri ?

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Lun 9 Aoû - 18:50

    Kristie ne savait pas trop quoi dire ni penser. Il était tellement gentil que de le voir dans cette situation la faisait s'en vouloir encore plus. Le pire c'est qu'il croyait qu'elle ne connaissait pas Drew avant et pourtant si... Le voir dire qu'il aurait préféré qu'elle ait des sentiments pour le mec en question lui fendit le coeur. Dire ça était vraiment osé. Si elle l'avait trompé intentionnellement là il aurait sûrement rompu. Comment fermer les yeux devant ça aussi ? Bref elle ne savait plus du tout quoi faire ni quoi dire.

    "Je connaissais déjà Drew. Ce n'était pas totalement un inconnu. Mais je n'ai jamais voulut faire ça, surtout avec lui."

    Puis Will devint un peu plus clair. Parce que oui avant il tournait en rond pour toujours dire la même chose, qu'elle avait changé et nanana. Bref ça ne finissait jamais ! Mais là ça avait changé. Ça en devenait presque touchant. Il venait de lui dire qu'il l'aimait et cela rassurait vraiment Kristie. Elle avait si peur de se tromper sur cela. Mais à vrai dire s'il ne l'aimait plus il aurait directement rompu avec elle non ? Il l'aurait repoussee direct quand elle serait venue le voir dans son arbre. Mais là il n'avait pas fait ça. La jeune fille aurait pu y penser plus tôt mais elle avait tellement culpabilisé sur ce qu'elle avait fait qu'elle avait finit par douter sur les sentiments de William même si elle prétendait le contraire... Comme on dit les apparences sont parfois trompeuses. Il ne faut pas s'arrêter sur le comportement des gens, on peut vraiment être surpris quand on sait la vérité. Elle voulait se montrer sûre d'elle mais assez souvent les autres constataient très vite que ce n'était rien d'autre qu'une façade. Parce que oui, Kristie est loin d'être extravertie et sûre d'elle.
    Elle ne répondit alors rien se contentant de l'observer, jusqu'à ce qu'il la regarde bien dans les yeux. Ce genre de comportement avait tendance à la troubler et à lui faire perdre tous ses moyens mais aussi à lui faire oublier où elle était. Son regard la faisait complètement craquer... "Mais bon, sinon, comme on est là et qu'on n'a rien à faire, faire l'amour dans un arbre ça ne te tente vraiment pas ?" Cette fois ce n'était pas l'inconnu imaginaire qui parlait mais bien William. Cette vraie proposition arrivait comme ça, de nul part et Kristie ne savait pas quoi répondre, c'était si inatendu et si bizarre... Elle ne répondit pas alors de suite et ne soutint pas son regard. Que dire hein ? A une proposition aussi... Spéciale. Les longues secondes qui suivirent furent assez gênante. Elle n'avait pas à se bouleverser pour ça mais bon c'était plus fort qu'elle.

    "Non vraiment pas, je ne me sens pas de faire ça dans un arbre... Et encore moins dans cette situation."

    Oui, elle a la vertige ! Mais on l'a déjà dit avant ça. Mais bon ils pouvaient bien faire autre chose dans les arbres qui ne risquaient peut être pas de la faire paniquer ou tomber. Des choses plus descentes (je sais pas comment l'ecrire xD). Kristie avait sa petite idée sur le sujet mais n'allait pas de suite lui sortir ça ! Et oui elle faisait durer le suspence. Mais c'est pour le bien de Will non ? Se séparer pour mieux se retrouver est-ce bien la vérité ?

    "Mais j'aimerais que tu fasses autre chose pour moi."

    Elle avait dit ça en le regardant dans les yeux, cette fois c'était à elle de le faire.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Lun 9 Aoû - 21:05


    Kristina ▬ Je connaissais déjà Drew. Ce n'était pas totalement un inconnu. Mais je n'ai jamais voulut faire ça, surtout avec lui.

    Tss, elle jouait sur les mots. Contre toute attente, cela agaça quelque peu William. Elle savait très bien ce qu'il voulait dire, et qu'elle lui ait déjà parlé de temps à autres ne changeait rien. Soudainement, il n'avait plus envie de parler de tout ça, il voulait changer de sujet. Oh non, en fait, il ne voulait même pas continuer à parler. Il voulait partir, penser à autre chose qu'à Kristie la fausse petite innocente qui commençait à l'agacer. Seulement elle eut le don de capter de nouveau son attention, et il oublia alors qu'encore quelques secondes auparavant, il pensait descendre de l'arbre et s'en aller.

    Kristie ▬ Non vraiment pas, je ne me sens pas de faire ça dans un arbre... Et encore moins dans cette situation.

    William ▬ Quelle situation ?


    Il enfonçait le couteau dans la plaie ? Exactement, il voulait la voir patauger, ramer, galérer avec ses mots, avec ses excuses.

    William ▬ Sinon, on peut aller boire un verre, ou plusieurs, et après on revient. Apparemment, il semble que quand tu as bu tu es ouverte à toute proposition, c'est bien ça ?

    Oui, vous vous en doutez, il était content de lui. Il voulait voir sa réaction quand il parlait ainsi ouvertement de sexe, mais ça n'était pas pour cela qu'il allait s'empêcher encore d'être méchant quand il le pouvait. Après tout, bientôt il ne le pourrait plus : ils formeront de nouveau un couple et alors Will devra éviter toutes ces remarques si blessantes. Ou alors ils ne seront plus du tout ensemble, et auront sûrement coupé les ponts. Will s'imaginait mal devenir ami avec Kristie, ça serait trop ... bizarre. Et trop douloureux aussi. Sans cesse il voudra l'embrasser, la serrer dans ses bras. Qu'importe le lieu où ils se rendraient, toujours des souvenirs lui reviendront en tête ... L'amitié n'était pas possible entre eux.

    William ▬ Allez, avoues que ça te tente au fond. En plus, ça fait un moment que nous n'avons pas fait l'amour, ça doit commencer à te manquer. Sauf si tu as couché avec quelqu'un d'autre depuis bien sûr.

    Vous avez envie de lui mettre une claque ? oui oui, moi aussi. Mais ... c'est ça qui fait son charme ! Le pire, c'est qu'il entendait bien continuer sur sa lancée, quand Kristie lui demanda quelque chose. Il oublia totalement son petit jeu pour se concentrer sur ce qu'elle lui avait demandé.

    Kristina ▬ Mais j'aimerais que tu fasses autre chose pour moi.

    Ses méninges tournaient à plein régime pour trouver ce qu'elle voulait. Un baiser ? Romantique comme elle était, c'était sûrement ça. Ou qu'il la prenne dans ses bras ? Un truc à l'eau de rose quoi, certainement. Rien en rapport avec le sexe ou avec quelque chose de sensuel ... Sauf si elle était devenue une nouvelle Kristie extravertie comme se le demandait Willy. Mais réfléchissez bien, même si elle était devenue ainsi, jamais elle ne le montrerait au jeune homme, n'est ce pas ?

    William ▬ Bien sûr, que veux-tu ? Des caresses peut-être ?

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Lun 9 Aoû - 21:15

    Kristina savait pertinemment que Will allait chercher la petite bête par la suite. Il n’allait pas rester aussi gentil avec son air innocent durant longtemps. Elle le connaissait assez pour savoir qu’il aimait provoquer, remuer le couteau dans la plaie. C’était quelque chose qui avait le don d’énerver la jeune fille. Elle détestait voir quelqu’un insister sur un sujet piquant pour lui faire avouer une nouvelle fois quelque chose de désagréable à dire. Et puis comment osait-il lui demander de quelle situation elle parlait. Il le savait très bien de quoi elle parlait !

    « Tu sais très bien de quoi je parle. »


    Pas besoin de lui faire un dessin. De toute manière elle n’avait aucune envie de reparler de ça maintenant. Mais elle n’était pas au bout de ses surprises, loin de là puisque monsieur avait décidé de la titiller de nouveau. Il la provoquait et ça avait tendance à exaspérer Kristina. Il le faisait vraiment exprès, il voulait vraiment la voir s’énerver toute seule ou quoi ? Dans tous les cas il méritait juste qu’elle le plante là sans rien dire. Déjà il commença par lui proposer un verre mais avec un but précis bien entendu. « Sinon, on peut aller boire un verre, ou plusieurs, et après on revient. Apparemment, il semble que quand tu as bu tu es ouverte à toute proposition, c’est bien ça ? ». Elle soupira exaspérée par ce qu’il venait de déclarer, mais ne répondit pas. Elle n’avait pas envie de s’embourber dans des phrases du genre « Tu le fais exprès ou quoi ? » ou « J’en ai marre que tu me rappelles sans arrêt indirectement ce que j’ai fait ! ». Elle en avait assez de tourner dans une conversation qui n’avait aucun but. Mais ce n’était pas tout ! Le pire était à venir… Il allait lui dire quelque chose qui n’allait pas plaire du tout à la jeune fille. « Allez, avoues que ça te tente au fond. En plus, ça fait un moment que nous n’avons pas fait l’amour, ça doit commencer à te manquer. Sauf si tu as couché avec quelqu’un d’autre depuis bien sûr ». Kristie ne pu s’empêcher de lever les yeux au ciel en entendant ça. Alors de un il insistait encore une fois sur le fait de faire l’amour dans un arbre et de deux il la provoqué une fois de plus avec ses sous entendus stupides. Elle le regarda dépitée par son comportement. Comment pouvait-il une fois de plus faire penser qu’elle a été voir ailleurs une fois de plus. Comme si c’était une fille qui collectionnait les coups d’un soir. D’un côté cela exaspérait Kristie mais d’un autre ça lui faisait du mal de l’entendre dire cette stupidité. C’était vraiment à se demander ce qu’avait William dans la tête. En tout cas la jeune fille avait envie de lui mettre une claque et de lui hurler dessus tout ce qu’elle avait sur le cœur pour le faire taire une fois pour toute. Mais elle ne le fit pas, elle a bien plus de fierté et ne compte pas se ridiculiser comme une pauvre fille désespérée pour récupérer son mec.

    « Ahah très drôle. Tu n’as pas autre chose de plus intéressant à dire que ça ? »


    Mais son comportement changea rien qu’un peu lorsqu’elle lui demanda de faire quelque chose pour elle. Ahah elle était mystérieuse hein ? A croire qu’il était intrigué par ce qu’elle voulait lui faire faire. Et pourtant ce n’était pas très compliqué à deviner… Kristina est loin d’avoir des idées farfelues. Elle est plutôt du genre romantique et simple. Et puis elle n’y va pas par quatre chemins non plus…

    « Embrasses moi. »

    Eh oui elle était en manque d’affection et de câlins. Cela faisait vraiment un petit moment qu’ils ne s’étaient plus vus ni rien et elle n’avait pas eu l’occasion de le revoir pour mettre les choses au point et se réconcilier. Elle en avait assez de se disputer avec lui pour rien vu que ça n’allait sûrement rien donner au final.

    « Et arrêtes de dire n’importe quoi aussi. »

    Elle sourit en disant cela. Bon d’accord ça faisait deux choses à faire pour elle, mais ce n’était pas compliqué à faire non ?




Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Mar 10 Aoû - 1:14


    Kristina ▬ Tu sais très bien de quoi je parle.

    Elle n'avait donc pas le courage de le dire, de parler de leur situation. Il est vrai qu'elle évitait d'employer les mots appropriés depuis le début. Elle restait évasive, souvent. Etait-ce par timidité, par gêne ? (première question !). William l'espérait. Cela signifierait qu'elle était toujours cette ancienne Kristina qu'il aimait tant. Mais s'il se trompait ? Il ne voulait pas courir le risque. Il aurait donc bien insisté encore un peu, histoire de voir si elle était capable de ne pas tourner autour du pot, et pour voir également comment elle réagissait, si ses joues rougiraient, si elle affronterait son regard, si elle resterait impassible ... Mais elle lui fit bien comprendre qu'elle en avait marre, aussi contre toute attente, le jeune homme décida d'arrêter.

    Kristina ▬ Ahah très drôle. Tu n’as pas autre chose de plus intéressant à dire que ça ?

    Il n'ajouta donc rien d'autre, ne prenant pas la peine de lui dire qu'il arrêtait là de la taquiner. Il ne faut pas pousser. Il voulait bien arrêter, mais de là à le dire tout haut, non. Kristina pourrait prendre cela comme une victoire, et il ne voulait pas lui donner ce plaisir. Il ferait n'importe quoi pour elle, mais ça n'était pas le moment pour qu'elle le sache. Elle ne méritait pas de savoir qu'elle possédait ce privilège. Oui privilège ! Qui ne serait pas ravi de savoir qu'il a un type aussi parfait et unique (comme nous) à ses pieds ? (2e question). Personne. Willy lui dirait donc, un jour, plus tard. Enfin, était-ce bien nécessaire de lui dire ? Elle avait l'air de déjà le savoir.

    Kristina ▬ Embrasses moi.

    Devant tant d'audace, il avait envie de sourire. Sauf que cela ne le rassurait pas. Depuis quand la Kristie timide osait elle dire cela ? Depuis qu ... Mais m*rde à la fin ! N'en avait-il pas marre de toujours se demander s'il avait devant lui une Kristie timide ou une Kristie extravertie et un peu plus sûre d'elle qu'avant ? Etait-ce si grave si elle avait changé ? Il n'allait pas lui reprocher de mûrir quand même, si ? De quel droit d'abord ? Lui aussi avait changé. (OMG j'avoue l'overdose de questions là --'). Mais lui, ça n'était pas pareil.

    Kristina ▬ Et arrêtes de dire n’importe quoi aussi.

    Décidément, elle ne s'arrêtait plus ! Qu'allait-elle lui demander ensuite ? Pas de faire l'amour dans un arbre en tout cas.

    William ▬ Tu m'en demandes des choses ! C'est quoi ensuite ? Un strip tease ? Ou alors je dois te porter comme une princesse jusqu'à notre cabine ?

    Il sourit. "leur" cabine. Voulait-il dire par là qu'il y passerait la nuit ? Allez savoir. En tout cas, si Kristie voulait le savoir, elle n'aura qu'à lui demander ... Sauf que lui même ne savait pas la réponse. Mais il savait une chose, c'était ce qu'il allait répondre à cet élan soudain d'audace de Mlle Jordan.

    William ▬ Tu inverses les rôles Kristie chérie. Depuis quand une petite bonne soeur timide ose-t-elle donner des ordres ainsi ?

    La malice pouvait se lire dans son regard, ainsi que sur son sourire. Il ne le cachait pas, il aimait le tournant que prenait la situation. Mais ce qu'il aimait par dessus tout, c'était ce qu'il s'apprêtait à dire à Kristie. Mais avant de reprendre la parole, il se redressa, et s'avança vers elle.

    William ▬ Embrasses moi toi, si tu as tant d'audace que ça !

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Mar 10 Aoû - 19:27

    Kristie constata avec grand étonnement que Will ne riposta pas après ce qu'elle avait dit sur leur situation et sur les bêtises qu'ils disaient. Pour une fois il s'arrêtait à temps et ne cherchait pas à lui montrer que c'est lui le chef et qu'il n'y a que lui qui a le dernier mot. Mais apparemment cette fois c'était elle qui avait coupé la conversation. C'était assez bizarre de sa part. Mais il devait bien avoir quelque chose en tête pour ne pas avoir dit de méchanceté. Était-ce un privilège de le voir se taire comme ça sans demander son reste ? Ou juste une ruse pour la tester à nouveau. Ça la jeune fille ne le savait pas et se demandait bien à quoi il pouvait jouer.
    Mais bien évidemment le Will qu'elle connaissait réapparut peu de temps après qu'elle lui ait demander de l'embrasser et d'arrêter de dire n'importe quoi. Kris' aurait pu s'en douter. Il avait toujours le chic pour esquiver ce qui ne lui plaisait pas, ce qu'il n'avait pas envie de faire. Il avait toujours tendance à éviter "d'obéir" à une autre personne. Parce que oui apparemment selon lui elle lui avait donné des ordres. Elle l'avait vraiment fait ? Mais bien sûr que non ! Ce n'était pas son serviteur ou sa bonne à tout faire loin de là. Il faut bien avouer que sur ce coup Kristie ne comprenait pas trop sa réaction et sa tendance à croire qu'elle lui donnait des ordres. Ou alors, il avait peut être peur d'être soumis à elle ? Hmm oui possible. Mais lui seul sait pourquoi il a réagit ainsi.

    "Ah parce que tu comptes revenir peut être ?"

    Vu ce qu'il avait dit comme exemple d'exigence qu'elle avait : le fait de la ramener dans "leur" cabine comme une princesse avait le don de porter à confusion. Pourquoi disait-il ça de cette façon ? (Je crois que moi aussi j'écris 1000 questions à chaque post --')

    "Je ne te donne pas d'ordre en plus de ça. Tu aurais peut être préféré un truc du genre "Auriez vous l'amabilité de m'embrasser monsieur McCalister ?""

    Cette façon de le demander faisait assez noble. Elle ne se serait pas vu dire ça comme ça à moins de jouer dans une pièce de théâtre du Moyen Âge. Alors pour qu'elle dise ça il pouvait toujours rêver...

    "Et comment tu parles on dirait que je ne t'ai jamais demandé de m'embrasser. Je suis timide je sais mais pas au point de ne jamais rien demander surtout à toi que je connais depuis pas mal de temps."

    Elle restait calme et n'avait pas envie de s'énerver devant sa mine d'ignorant. Il le faisait exprès de se comporter ainsi, et elle n'allait pas se laisser faire de la sorte.
    Puis monsieur décida cette fois d'inverser les rôle en s'approchant d'elle et en lui demandant de l'embrasser. Ben voyons ! Il pouvait rêver après le patacaisse qu'il lui avait fait comme quoi elle lui donnait des ordres.

    "Là c'est toi qui inverses les rôles. Je te l'ai demandé avant et tu m'as fait toute une histoire comme quoi je te donnais des ordres alors tu peux toujours courir pour que je me plie à toi comme ça parce que tu ne supportes pas que je te demande un truc parce que soit disant je ne suis plus la fille méga timide et coincée que tu as rencontré en Californie. Tu ne te demandes pas des fois si c'est à cause de toi ou grâce à toi si je ne suis plus autant réservée avec toi ?"

    Bon ok il n'allait pas apprécier ce qu'elle venait de dire mais bon. Elle en avait juste marre de le voir se servir d'elle comme d'une marionnette.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina) Mer 11 Aoû - 20:26

    Kristina ▬ "Ah parce que tu comptes revenir peut être ?"

    Aie, question piège ! Que pouvait-il répondre ? Il ne savait pas encore s'il allait revenir ou pas. Il n'en savait rien, il ne savait rien. Enfin si, au fond de lui même, il savait qu'il l'aimait. ça suffisait, non ?

    William ▬ Je peux répondre Joker ?

    Il évitait la question, mais qui est-ce que ça surprenait ? ça n'était pas un secret, le jeune homme détestait devoir se creuser les méninges, surtout quand ça concernait quelque chose de pas très plaisant. Que choisir ? Lui pardonner et revenir ? Et son honneur alors ? William était un homme, un vrai ! Et il avait un ego qui ne se laisserait sûrement pas faire ... Un combat se menait donc à l'intérieur de lui même, mais qui gagnerait ? Son amour pour Kristie ou sa fierté ? Il n'y avait que William qui pourrait trancher, mais vous le connaissez : il ne prenait jamais de décisions quand il ne savait pas quoi choisir. Peser longuement le pour et le contre ? Très peu pour lui.

    Kristina ▬ "Je ne te donne pas d'ordre en plus de ça. Tu aurais peut être préféré un truc du genre "Auriez vous l'amabilité de m'embrasser monsieur McCalister ?""

    William ▬ Oh arrêtes de jouer sur les mots un peu s'il te plaît. Tu as changé, tu ne peux pas le nier. Avant, rien que d'évoquer le fait qu'on s'embrasse t'aurait mise mal à l'aise !

    Son ton légèrement agressif n'était pas intentionnel, mais il ne voulait pas se laisser faire sur ce sujet. Il cherchait la petite bête certes, mais la jeune fille en faisait de même. C'était son excuse pour continuer à insister sans avoir l'impression d'être un enfant capricieux. De toute façon, il n'aimait pas avoir tort, et ça n'était pas aujourd'hui que ça changerait.

    Kristina ▬ "Et comment tu parles on dirait que je ne t'ai jamais demandé de m'embrasser. Je suis timide je sais mais pas au point de ne jamais rien demander surtout à toi que je connais depuis pas mal de temps."

    C'est vrai qu'avec le temps, William ne pouvait nier qu'elle avait appris à être moins renfermée, moins gênée. Mais il ne réalisait que maintenant tout ce que cela impliquait.

    William ▬ Je ... Alors quoi ? On se connaît depuis trop longtemps, donc tu n'es plus la même avec moi ? ça signifie quoi ?

    Il ouvrit la bouche pour ajouter quelque chose, mais préféra se taire. Il devait le dire pourtant. Après tout, s'il tournait en rond sans trouver de solution depuis tout à l'heure, c'était peut-être tout simplement pour ça.

    William ▬ Est-ce que ça veut dire que ça y est, on ne se correspond plus ? Si tu n'es plus comme la Kristie qui me plaît tant, c'est ... que c'est fini ?

    Il ne put s'empêcher de déglutir, affichant une moue pas bien rassurée par ce qu'il venait de dire. ça lui faisait mal, mais il avait l'impression de ne pas avoir si tort que ça, au fond. Il était juste incapable de l'admettre.

    Kristina ▬ "Là c'est toi qui inverses les rôles. Je te l'ai demandé avant et tu m'as fait toute une histoire comme quoi je te donnais des ordres alors tu peux toujours courir pour que je me plie à toi comme ça parce que tu ne supportes pas que je te demande un truc parce que soit disant je ne suis plus la fille méga timide et coincée que tu as rencontré en Californie. Tu ne te demandes pas des fois si c'est à cause de toi ou grâce à toi si je ne suis plus autant réservée avec toi ?"

    William ▬ Mais je n'en sais rien si c'est ma faute ou pas Kristie ! Ce que je sais c'est que je ne t'ai jamais demandé de changer moi, parce que je ... parce que ce n'est pas quand tu es comme ça que je t'aime moi.

    Et pourtant, il ne pouvait pas dire qu'il ne l'aimait plus, car cela serait faux. Comme s'il aimait une fille qui n'existait plus, comme si ce qui lui plaisait était une personnalité qui avait mûri. C'est comme pour les poires. Certains, les préfères quand elles ne sont pas encore mûres, bien dures et ainsi pas juteuses du tout. Parce que le jus de poire c'est vraiment pas pratique, ça coule de partout quand on croque dans le fruit, et tout ce qu'on y gagne c'est un menton et des doigts qui collent. Trop mûr, ça n'est pas si bien que ça. (note de la rédactrice : N'envisages pas de te plaindre de cette comparaison à une poire qui pourrait ne pas te sembler avantageuse. N'oublies jamais qu'avant, tu étais une bonne soeur, n'oublies jamais !)
    La question était donc simple, est-ce que William voulait de cette nouvelle Kristina, d'elle et de son assurance fraîchement arrivée en guise de jus de poire ? (oh et tant que j'y pense, évite de critiquer la comparaison parce que en plus, moi quand je suis née ma tête avait une forme de poire, donc je pourrais très très mal prendre la moindre critique de ta part !). Il ne savait pas répondre à la question, et devoir le faire l'agaçait.

    William ▬ Pourquoi en est-on arrivé là ? Pourquoi est-ce que c'est à moi de choisir ? Choisis toi ! Dis moi ce que tu veux, dis moi ce que tu envisages.

    Naturellement, elle allait lui dire qu'elle voulait que leur histoire continue. William lui, n'avait pas changé, il était toujours le même. Sa façon de la taquiner et de la provoquer tout à l'heure, son incapacité à répondre aux questions et de faire ce qu'il n'avait pas envie de faire ... tout cela le prouvait. Mais ... l'aimait-elle toujours ? Sérieusement ? ça n'était pas une question à la légère. Mais il avait bien remarqué le désarroi qui avait parcouru le visage de Kristie quand il lui avait dit qu'il ne l'aimait pas comme ça. Est-ce que cela signifiait qu'il ne l'aimait donc plus ? Vous devinez la réponse : il n'en savait rien. "Est-ce que tu l'aimes ?" résonnait dans sa tête, et il savait qu'il ne pourrait faire taire cette petite voix que quand il aurait la réponse. Mais comment savoir ? Hier soir, j'ai regardé la roue de la fortune. Une des questions de la finale était "que se passe-t-il quand on est amoureux de quelqu'un ?". La top réponse ? On a le coeur qui bat.

    William ▬ Je ...

    En fait, il n'avait pas besoin de mots pour ce qu'il allait faire. Rien que d'y penser, il sentit que son coeur commençait à battre, et mine de rien, cela le rassura. Rapidement, il se rapprocha d'elle, passa son bras autour de la taille de Kristie pour la tenir, il savait qu'elle aurait peur de tomber et ne serait pas à l'aise sinon. Et là, il approcha son visage de celui de la jeune fille, assez vite pour qu'elle n'ait pas le temps de comprendre ce qu'il voulait faire, et il l'embrassa. Ce n'était pas fougueux ou passionné, ce baiser n'était pas dicté par la passion ou le manque de sexe, il était doux, tendre mais surtout, il était hésitant, presque maladroit, comme un premier baiser, comme quand on embrasse la personne qu'on aime pour la première fois, et que notre coeur bat si fort que ça nous déstabilise et que tout ce qu'on voudrait, c'est qu'il se calme pour pas que l'être aimé sente ces battements si rapides et si violents. Ce baiser était comme un premier baiser, et quand William éloigna ses lèvres de celle de la jeune fille, son coeur ... battait-il ? Naturellement, oui il battait fort, à lui exploser la poitrine. Il avait l'impression que tout le monde dans le jardin devait l'entendre raisonner.


Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons nous, dans les arbres (Kristina)


Contenu sponsorisé

petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas

Promenons nous, dans les arbres (Kristina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: ALOA LIBERTA :. :: RP DIVERS-