AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM A FERMER SES PORTES DÉFINITIVEMENT LE 08/01/2012 à MIDI Un immense merci à tous les membres qui ont participé à l'aventure et surtout à Juliet, Mike, Soan, Aydan, Drew, Deanou, Sepho', Willou, Oksana, Matthew et Junette qui sans son idée fantastique, AL ne serais pas et j'en passe surement ! On a vécu une aventure formidable mais aujourd'hui, il est grand temps de tournée la page. Vous allez me manquer (a) Channou/Lexy/Jess

Partagez|

Une rencontre inatendue (PV: William L. McCalister)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Une rencontre inatendue (PV: William L. McCalister) Mer 21 Juil - 23:55

    La fin de la journée se fit ressentir avec le beau coucher de soleil qu'on pouvait admirer du pont. Lors de mes premiers journées ici j'avais pendant longtemps admirée ces longs coucher de soleil. C'était vraiment impressionnant à voir cela et très romantique, enfin sûrement qu'on est deux car toute seule entourée de plein de couples et bien c'est assez déprimant. Je me rendis donc à ma cabine. J'y rangeais mes affaires rapidement et allais les poser vite fait dans ma chambre et pris en échange mon sac à main avec mon porte feuille et mes papiers d'identités.

    Ce soir, c'était la fête. Je devais trouver un endroit sympa pour pouvoir m'éclater et m'amuser avec modération bien entendu, fidèle à moi même. En me promenant dans la bateau j'aperçois un bar qui à l'air très gai. Je m'y aventura avec un grand sourire. C'était un bar assez simple en ce qui concerne la décoration et en plus ce soir c'était concours sur le jeu Guitar Hero. C'était vraiment super, un jeu de musique avec un concurrent à côté et tout le monde pouvait participer. C'est décidé, ce soir je reste là.

    Je pris un verre et je le sirotais en attendant que ce concours commence. La musique était plutôt moderne et entraînante. Il y avait déjà plusieurs personnes qui s'affrontaient sur ce jeu de musique. Le gagnant serait annoncé en fin de soirée. J'attendais quand même encore un peu avant de me lancer.

    J'étais donc au bar en train de boire mon petit verre sans alcool et je discutais avec mon voisin de gauche. Celui-ci était boucher et il était tout aussi sociale que moi mais il venait ici pour draguer les jolies filles et il s'était offert cette croisière pour pouvoir voir le monde et rencontrer la femme de sa vie. Il me fit plusieurs compliment mais j'avais mis les point sur les i avec lui en souriant et rigolant. J'espérais quand même qu'il trouve ce qui cherche. Je ne le draguais pas et celui-ci c'est vite arrêté, préférant ma personnalité.

    Dans le cour de la soirée, j'ai sympathisé avec une femme assez hautaine d'apparence mais très sociable à l'intérieur, une première classe. Elle aussi détestait particulièrement ce milieu mais son mari est l'un des grands fonctionnaires d'une raffinerie de pétrole donc elle faisait ce qu'elle pouvait pour ne pas lui faire honte dans cette haute société. On but beaucoup de verre, j'en pris même un avec de l'alcool. Puis, celle-ci me quitta pour aller danser avec l'un de ses amis un peu plus loin.


    - Et Barman, un autre verre s'il vous plait !

    - Toute suite Mad'moiselle !


    Il m'apporta une tequila comme mon précédent verre. Assise au bras, je le sirotais tranquillement. J'étais vêtu d'un coulant sous ma jupe en jean qui ne faisait pas vulgaire et j'avais un petit haut à bretelle qui laissé apparaître mon nombril et bien sûr des talons. Il n'y avait plus personne assis à côté de moi donc je me mis à regarder les gens jouer.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre inatendue (PV: William L. McCalister) Jeu 22 Juil - 21:31

    William avait besoin de se changer les idées, mais s'il sortait en discothèque, il savait qu'il pourrait commettre des bétises et aggraver la situation déjà assez compliquée. Il décida donc d'aller au bar, se disant qu'il s'y amuserait peut-être.
    Arrivant au bar, il s'assit et commanda une vodka orange. Machinalement, il allait regarder les jeunes femmes qui se trouvaient dans la salle, comme au bon vieux temps, comme quand il était encore libre comme l'air. Mais une voix l'interpella. Il tourna son regard vers la droite, et la reconnut de suite. Hayden ... Il espérait qu'elle ne l'ait pas vue, car il n'avait pas besoin de ces retrouvailles maintenant. Franchement, que se diraient-ils ? William ne préférait même pas imaginer, car quoi que ça soit, ça serait gênant. Il faut dire qu'il se souvenait comment était Hayden, si conformiste, tellement à cheval sur les principes et les conventions ... Et son petit doigt lui chuchotait que, partant de cela, elle devait encore lui en vouloir pas mal, et qu'une supposée discussion serait forcément houleuse.
    Alors en voyant l'état dans lequel était William, on ne pouvait que déduire que ça se finirait mal. Soit il l'enverrait paître en beauté et ça aggraverait encore les choses, soit il craquerait et s'effondrerait en racontant à Hayden qu'il était cocu ... Or William Link McCalister, je vous le rappelle, ne s'effondre jamais.
    Aussi, après cette mûre réflexion, il conclut que la meilleure des choses à faire était forcément de s'en aller discrètement, en faisant le moins de bruit possible, sans se faire repérer, en étant aussi discret qu'une puce, afin que la jeune fille ne remarque pas sa présence.
    Will attendait donc sa boisson impatiemment, tout content d'avoir trouvé un plan aussi parfait. Seulement il se rendit compte que son plan si parfait avait une faille ...

    Serveur ▬ Voici pour vous M. McCalister, bonne soirée !

    William eut envie de le taper, de l'étriper, de le tuer, de l'étrangler avec son ridicule noeud papillon ou de l'assommer avec son shaker ... Mais ça n'aurait rien changé.

    William ▬ Merci beaucoup.

    Bon, cette fois ci c'était mort, il allait avoir droit aux fameuses retrouvailles. Seulement il n'osait pas se tourner vers la jeune fille. Après tout, peut-être que depuis le temps, elle était devenue sourde et n'avait donc pas entendu ce qu'avait dit le serveur ! William pria donc pour cette possibilité, guettant impatiemment le moindre mouvement de sa voisine.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre inatendue (PV: William L. McCalister) Jeu 22 Juil - 23:24

    Après avoir siroter tranquillement ma tequila comme mon précédent verre, je m'étais mise à regarder les gens jouer au jeux Guitar Hero. Je me sentis bien, ne pensant à rien, sauf à m'amuser comme je m'amusais auparavant. Finissant mon verre j'avais envie d'aller sur la piste pour passer du bon temps sans trop draguer.

    Mais en me levant j'entendis un nom que je ne pourrais jamais plus oublier, McCalister, rien que de l'entendre j'en avais la chaire de poule. Regardant discrètement sur mon côté gauche je le vis, lui, mais que faisait-il ici? Pourquoi cela arrivé qu'à moi se genre de situation? Je me rappelle le jour ou l'on s'était rencontrés, je ne voulais pas être sur son tableau de chasse comme toutes les autres, non moi je voulais être son exception, donc je faisais tous pour ne pas lui céder. Mais à force de ce résister mutuellement un soir, le plus beau soir de ma vie, je lui avais offert ma virginité, pensant qu'il m'aimait réellement. Quelques jour après, je l'avais vus avec elle, en train de la draguer alors qu'on était censés être ensemble, j'étais prise d'une colère tellement noire que je ne voyais que le moment ou mon poing alla sur son visage. Par la suite de ces événements, j'avais énormément changée, je fumais, buvais, me droguais, ce fit l'homme qui avait changé beaucoup de choses dans ma vie. La pente était très dure à remonter mais j'y étais arrivée la preuve aujourd'hui, je suis major de ma promo. En le regardent discrètement, je me suis souvenue de sa cousine, Juliet Leah McCalister, qui était une très bonne amie à moi mais aussi sa cousine, on passait de très bon moment ensemble délire sur délire, elle savait tout de moi et vise versa. Mais en découvrant ce que son cousin avait fait, je me doutais bien qu'elle était au courant, donc j'avais coupée toute communication entre eux et moi.

    Le revoir, me fit un mal au cœur inexplicable, j'avais chaud tout à coup que je me recommandais la même chose:


    Une autre tequila s'il vous plait.

    Tout de suite ma belle.


    Pensant qu'il ne m'avait pas vu je me demandais si je devais aller le voir, et ma réponse et sans appelle, oui je dois aller le voir, mais tout en montrant que le revoir ne me fit rien du tout que j'étais passée à autre chose que ma vie continuait sans lui. Que je l'avais oublié et que aujourd'hui tout allé bien pour moi, donc je m'approchais de lui et je lui dis:

    Salut,cela fait baille, comment vas-tu ?

    Je lui fis même la bise avec un grand sourire.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre inatendue (PV: William L. McCalister) Ven 23 Juil - 0:28

    Hayden ▬ Une autre tequila s'il vous plait.

    Elle carburait à la tequila ? William ne put s'empêcher de sourire. Hayden pompette, c'était quelque chose, quelque chose de particulièrement intéressant même. Cela changeait toute la donne. Et si, au lieu de l'éviter, il en profitait ? Après tout, il avait su la mettre dans son lit une fois, et il la connaissait, elle ne pouvait pas l'avoir oublié, pas lui, sa sublissime première fois inoubliable !

    Hayden ▬ Salut,cela fait baille, comment vas-tu ?

    Quelques minutes auparavant, il aurait engueulé le Jiminy Cricket d'Hayden pour lui avoir conseillé de lui parler, de l'affronter. Mais maintenant qu'il savait que la jolie blonde avait cédé aux appels de l'alcool, il avait plutôt envie de lui décerner une médaille. Se tournant vers elle, il lui offrit son plus beau sourire. Vous savez, ce sourire charmeur, qui ferait craquer n'importe quelle petite innocente qui n'a pas l'habitude, celui des grandes occasions. Il ne se gêna pas pour l'observer, elle semblait décontractée ... Et il se retint de sortir son sourire moqueur. Elle faisait semblant, cela se voyait. Au contraire, elle était mal à l'aise. Il avait juste à trouver quelle était la meilleure technique à employer, et il l'aurait, il le savait. Le voulait-il ? Voulait-il faire du mal à Kristie ? Il ne voulait pas répondre à ces questions.

    William ▬ C'est vrai que ça fait longtemps, trop longtemps même ! Mais c'est de ta faute à ce que je me souvienne, mademoiselle a coupé les ponts du jour au lendemain !

    Il lui asséna un petit regard réprobateur. Il voulait voir comment elle réagirait à cela.

    William ▬ Je vais bien écoute, j'ai poursuivi mon chemin. Et toi, comment vas-tu ? Je paris que tu es restée plongée dans tes bouquins depuis tout ce temps, me trompe-je ?

    Hayden eut droit à un sourire amusé. Elle était comme ça, toujours studieuse et sérieuse. Pourquoi alors avait-elle craqué pour William ? Elle aurait dû savoir se contrôler. Sauf si elle avait tout simplement eu envie de se lâcher, pour une fois. William espérait qu'elle en ait encore envie, ce soir ... Ce n'était pas bien, ça compliquerait les choses, ça referait sûrement jaillir ses sentiments pour lui. Il essayait de se persuader que cela ne le préoccupait pas. Mais ça pourrait aussi faire resurgir les sentiments que lui avait pour elle. ça, c'était une autre histoire.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre inatendue (PV: William L. McCalister) Ven 23 Juil - 1:22

    Malgré, mais deux verres de tequila, j'étais encore sobre et qu'il ne compte pas me séduire de nouveau car il se prendrait une belle crampe. Il me fit son sourire qui fait tant craquer les filles et auquel j'avais craqué quand nous nous sommes rencontrés, il croyait sûrement que je serais retombé dans le panneau mais pas du tout. J'étais aujourd'hui, une fille qui fait gaffe aux garçons et tout cela grâce à lui. C'était fini la petite fille naïve et insouciante, aujourd'hui j'étais plus une femme qu'une gamine. William me répondit:

    -C'est vrai que ça fait longtemps, trop longtemps même ! Mais c'est de ta faute à ce que je me souvienne, mademoiselle a coupé les ponts du jour au lendemain !

    Ce qu'il me disait me faisait rire, car il m'avait fait cocu mine de rien, donc bon je gardais mon calme tout simplement car il aime bien un peu piquer les gens si mes souvenirs sont bon, malgré tout le temps où nous nous sommes pas vus. Il n'avait donc pas changé, ce qui me réconforta un peu je dois l'avouer. J'avais donc évolué comparais à lui, il restera peut-être ce même gamin de petit bourgeois mal baisé. Et oui William est un insatisfait de la vie et il veut toujours plus, il ne sait pas voir ce qui l'a sous son nez. Donc je repris avec:

    - Ce que je me souviens monsieur l'avait cherché il me semble, et puis tu ne m'as pas couru après à ce que je me rappelle bien. Ah mais que suis-je bête, William ne court après personne ce sont-elles qui courent.

    J'étais assez fière de ma réponse, car à mon avis il voulait un peu me déstabiliser avec ceci. Mais aujourd'hui j'avais beaucoup plus de répondant qu'avant. Cela n'avait pas marché car ses petites combines je commençais à les connaître, c'est quand même mon ex, lui parlait me fit du bien malgré ce que j'aurais pue penser à lors d'aujourd'hui. J'avais toujours eu peur de ces retrouvailles mais au final celle-ci se passait plutôt mieux que je ne l'aurais espérée, peut-être que l'on pourrait redevenir juste ami qui sait. Hum ? Non, c'était une trop grande générosité de ma part que de lui accorder une nouvelle fois ma confiance. Tout à coup il me répondit à ma question suivante qui était de savoir s'il allait mieux, et sa réponse fut:

    - Je vais bien écoute, j'ai poursuivi mon chemin. Et toi, comment vas-tu ? Je paris que tu es restée plongée dans tes bouquins depuis tout ce temps, me trompe-je ?

    - Moi je vais très bien merci, non tu ne te trompes pas, mais je sais faire le fête maintenant, tu m'auras au moins servis à quelques choses.


    Je lui fis un petit sourire. Après tout c'était un peu vrai, il m'avait décoincé seulement un peu trop. Il fallait faire la part des choses et trouver le juste milieu entre l'amusement et le travail.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre inatendue (PV: William L. McCalister) Dim 25 Juil - 1:54

    Hayden ▬ Ce que je me souviens monsieur l'avait cherché il me semble, et puis tu ne m'as pas couru après à ce que je me rappelle bien. Ah mais que suis-je bête, William ne court après personne ce sont-elles qui courent.

    Bam dans tes dents mec ! La jeune fille n'y allait pas de main morte, et elle semblait éprouver encore un peu de rancune ... C'était étonnant dis donc ! Mais William n'abandonna pas et il revint à la charge, bien décidé à ce qu'elle lui ait pardonné d'ici la fin de la soirée.

    William ▬ Tu aurais dû me prévenir que c'était à moi de courir Hayden chérie, je t'aurais couru après sans problème, jusqu'au bout du monde même !

    Il lui fit un clin d'oeil, vous savez, son célèbre clin d'oeil qui fait craquer les filles. Elle ne pouvait pas avoir au moins un petit peu envie de sourire ! Après tout, c'était pour ce charme légendaire qu'elle avait craqué, elle ne pouvait pas y être totalement insensible désormais !

    Hayden ▬ Moi je vais très bien merci, non tu ne te trompes pas, mais je sais faire le fête maintenant, tu m'auras au moins servis à quelques choses.

    Aie, elle lui donnait du fil à retordre ! Elle était même méchante, aurait-il déteint sur elle plus qu'elle ne le croyait ? Quoi qu'il en soit, même si Will avait bien envie de finir la soirée avec Hayden, il ne pouvait tolérer qu'on lui parle ainsi. Sauf que s'il lui répondait sèchement, il n'aurait sûrement jamais ce qu'il voulait ... Ne pouvant lui clouer le bec, il dut faire la deuxième chose pour laquelle il était on ne peut plus douer : la provocation.

    William ▬ Tu sais faire la fête, vraiment, toi ? J'ai des doutes là dessus tu sais ... Mais prouves le moi ! Je ne demande qu'à te croire !

    Si elle refusait, cela lui reviendrait à dire qu'en fait, elle était toujours aussi sage et coincée qu'avant, elle n'avait pas le choix ... Will guettait sa réaction et son ressenti sur son visage, avide de savoir comment elle se sentait. Sûre d'elle ? Mal à l'aise ? Les deux étaient tout aussi intéressants, et tout aussi excitants ... Mais même si ça lui donnait encore plus envie de finir la soirée en sa compagnie, il ne put s'empêcher de lui glisser une petite raillerie au passage ...

    William ▬ Et je ne t'ai pas servi qu'à ça à ce que je sache, grâce à moi tu n'as pas connu que la fête et l'alcool, mais tu as connu le sexe aussi ! Il était temps qu'on te dépucelle d'ailleurs ... Mais ah moins que depuis que nous nous sommes perdus de vue, tu n'aies pas pratiqué ?

    Méchant ? Non, il se vengeait juste voyons ...

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre inatendue (PV: William L. McCalister) Mer 18 Aoû - 5:42

    -Tu sais faire la fête, vraiment, toi ? J'ai des doutes là dessus tu sais ... Mais prouves le moi ! Je ne demande qu'à te croire !

    Monsieur ce sentait-il blessé pour jouer la carte de la provocation? Après tout Hayden Ewing l’avait un peu bousculée dans ses paroles, et j’avoue qu’une certaines vagues de fierté m’envahi. Je trouve cela assez marrant le petit retournement de situation. Enfin je repris mes esprits après ma petite fierté acquise, et je vis qu’il était toujours aussi mignon qu’avant, il avait toujours cette tête d’enfant qui ne faisait aucun mal à personne, mais je le connaissais trop pour retomber dans son petit piège, que cherchait-il à faire? Voulait-il me mettre au défi ? Grande question mais qui restera sans réponse, je lui répondis à sa petite provocation en étant plutôt sûre de moi en disant :

    -J’ai peur de te surprendre je t’avouerai, tu sais je croie même que toi tu ne sais pas faire aussi bien la fête que moi. J`ai changé plus que tu ne le crois.

    Mais il n’a pas eu le temps de me répondre, je pense même qu’il n’a pas attendu ce que je lui disais que déjà il enchaina avec :

    -Et je ne t'ai pas servi qu'à ça à ce que je sache, grâce à moi tu n'as pas connu que la fête et l'alcool, mais tu as connu le sexe aussi ! Il était temps qu'on te dépucelle d'ailleurs ... Mais ah moins que depuis que nous nous sommes perdus de vue, tu n'aies pas pratiqué ?

    Là j’avoue qu’il a tapé là ou il fallait, je trouvais que la discussion était partit dans une tournure un peu malsaine, donc je pensais à changer de conversation mais en le regardant je pus croiser son bon vieux regard qui voulait tout dire du genre : Toi ma poulette tu va faire un tour dans ma chambre. Et là je décidai de rentrer dans son jeu, mais il s`en mordra les doigts comme on dit : mieux vaut éviter de jouer avec le feu car on finit toujours de ce bruler. Et cela je peux le jurer que ce soir William L. McCalister aller connaitre ce vieux proverbe, mais faut avouer qu’il me fait toujours aussi craquer avec sa petite tête d’ange.

    -Tu aimerais savoir, mais je ne te laisserai pas ce plaisir là, et ne t’en fait pas pour moi, la tuyauterie marche toujours pour moi et je lui fis un clin d’œil. Après tout je suis sûr que tu te fais vieux dans ce domaine, il faudrait te renouveler un peu. Tu sais le renouveau ne te ferait pas de mal, non du tout…

    Ce sur je me retournais vers le barman pour lui demander un autre verre, pour commencer à m’amuser:

    - Et Barman, un autre verre s'il vous plait ! J`ai bien envie de faire la fête ce soir!

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre inatendue (PV: William L. McCalister) Jeu 19 Aoû - 20:56


    Hayden ▬ J’ai peur de te surprendre je t’avouerai, tu sais je croie même que toi tu ne sais pas faire aussi bien la fête que moi. J`ai changé plus que tu ne le crois.

    William avait envie de ricaner, "tu ne sais pas faire la fête aussi bien que moi ?" Mais quel âge avec Hayden ? 8 ans ? On aurait dit une petite fille, et le jeune homme ne put s'empêcher de la considérer comme une gamine, il avait presque pitié d'elle. Il y a des choses qui se disent, d'autres qui ne se disent pas, et malheureusement pour elle sa phrase faisait partie de la deuxième catégorie. Mais la jeune fille sortait peu, on ne pouvait pas lui en vouloir. Par ailleurs, elle était la seule compagnie qui s'était présentée à Willy, il n'avait pas le courage de chercher quelqu'un d'autre. Se contenter d'elle le temps d'une soirée semblait surmontable. D'où son choix de ne pas répondre, il n'aurait pas su s'empêcher d'être moqueur.

    Hayden ▬ Tu aimerais savoir, mais je ne te laisserai pas ce plaisir là, et ne t’en fait pas pour moi, la tuyauterie marche toujours pour moi et je lui fis un clin d’œil. Après tout je suis sûr que tu te fais vieux dans ce domaine, il faudrait te renouveler un peu. Tu sais le renouveau ne te ferait pas de mal, non du tout…

    Arf, cette fois ci, le jeune homme eut plus de mal à se maîtriser. Il avait envie de lui claquer un "c'est con ce que tu dis" ... Car c'était vrai, on aurait dit une gamine, Willy eut presque pitié d'avoir couché avec ... ça. C'était complètement idiot de lui dire qu'il se faisait vieux, puisqu'il pratiquait très souvent, déjà du temps où elle l'avait rencontré. C'était comme dire à un footballeur professionnel qu'il commençait à rouiller, ça n'avait pas de sens. C'était comme si Hayden avait ses réponses pour clouer le bec déjà toutes prêtes dans un carnet, et qu'elle les sortait à la suite, peut importe si elles correspondaient à la situation et à la personne à qui elles étaient destinées. Il n'y a pas de doute, elle avait changé, mais on ne peut pas dire qu'elle s'était améliorée ...

    William ▬ Mais je suis avide de tes conseils mon amie ! Que me conseilles-tu ? Essayer les hommes ? Les animaux ? Tu as une préférence toi dans ce domaine ?

    Après tout, autant continuer sur ce sujet, elle avait l'air si sûre d'elle et si passionnée. Willy savait que ce n'était pas bien de se moquer de quelqu'un ... mais depuis quand se préoccupait-il de ce qui était bien ou pas ? Au contraire même. On ne pouvait pas dire que c'était le cadet de soucis : pour lui, ça n'en était même pas un, de souci !

    Hayden ▬ Et Barman, un autre verre s'il vous plait ! J`ai bien envie de faire la fête ce soir!

    Il n'avait envie que d'une chose, lui dire de crier moins fort. S'amuser, il était okay, mais de manière discrète ! Il ne voulait pas être vue avec elle subitement. Même si elle était belle ... elle était également le cliché de la fille qui ne sort jamais et qui en fait trois tonnes quand elle a l'occasion de sortir. S'il avait été blond, Willy aurait dit qu'elle faisait honte au gens de sa ... sorte. Mais, et il remerciait le seigneur chaque jour pour cela, il ne l'était pas.

    William ▬ Oui Barman, servez cette jeune fille, je l'invite.

    Il finit son verre cul sec avant de reprendre la parole.

    William ▬ et remettez moi la même chose également !

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre inatendue (PV: William L. McCalister)


Contenu sponsorisé

petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre inatendue (PV: William L. McCalister)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: ALOA LIBERTA :. :: RP DIVERS-