AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM A FERMER SES PORTES DÉFINITIVEMENT LE 08/01/2012 à MIDI Un immense merci à tous les membres qui ont participé à l'aventure et surtout à Juliet, Mike, Soan, Aydan, Drew, Deanou, Sepho', Willou, Oksana, Matthew et Junette qui sans son idée fantastique, AL ne serais pas et j'en passe surement ! On a vécu une aventure formidable mais aujourd'hui, il est grand temps de tournée la page. Vous allez me manquer (a) Channou/Lexy/Jess

Partagez|

On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M. Lun 26 Juil - 14:13


    La nuit commencait a tomber , le soleil n'allez pas tarder a disparaitre jusqu'a demain , le ciel allait perdre sa couleur rose et se teindre en un bleu nuit parfait. Alors que James se balladait sur le bateau il decida de gagner le jardin d'hiver. Il avait toujours trouvé ce type d'atmosphere reposante de plus c'était en quelque sorte ideal pour regarder le coucher de soleil. Il traversa doucement les chemins , sentant du sablet melangé a des galets crepissais sous ses tongs. Le jardin était magnifiquement réussi ce qui n'étonnais le garcon qu'a moitié , l'Aloa était vraiment un beau bateau. L'herbe etait si verte qu'on l'aurait crut faites de menthe et les fleurs brillaient de santé , presque qu'aucunes n'étaient de la meme couleur qu'une autres. Le jardin semblait plutot desert , les gens étaient surement encore a la piscine , il y aurait attroupement petit a petit. Il était decidement arriver au bon moment, il n'avait pas envie d'arreter de marcher , pas envie de s'assoir , il avait besoin de se balhader ce qui était marrant car il avait passé la journée a faire des aller retours de sa cabine a la piscine du paquebot. Mais il ne fallait pas chercher a comprendre James , au fond c'était quelqu'un de plutot compliquer.

    Soudain , a un tournant du sentier , se dessina dans son champs de vision une silhouette qui ne lui était malheureusement pas inconnue. James sentit son coeur commencer a battre fort , comme si il voulait sortir de sa poitrine. Il tacha de se controler , bientot il serait face a elle et il y aurait une confrontation. Elle se repprocha suffisament pour que James distingue bien chaque detail de son visage. Juliet etait belle , son visage ovale , sa longue chevelure dorée , ses yeux clairs et petillants , comme animés par une flemme interieure , et son expression si tendre et feminine qu'on ne pouvait qu'en tomber sous le charme. Il l'aimait. Depuis des années et malgres toutes ces histoires. Mais elle ne ressentait pas cela et lui avait fait comprendre.

    Il exquissa un sourire trés peut marqué. Il n'avait pas envie de sourire a Juliet , ni de lui parler , pourtant il etait evident qu'ils devaient discuter des evenements passés. James ne lui fit pas la bise. Il resta la a la regarder dans les yeux. Pourquoi l'aimait t'il encore ? Elle avait couché avec son frere jumeau , puis avec lui et re-laissé tombé en pretextant une excuse ridicule et grotesque aux yeux de James. C'était devenu un veritable cercle vicieux : quoi qu'il arrivait , a la fin Juliet brisait le coeur de James , d'une facon ou d'une autres. Au debut elle avait faillit ruiner sa relation avec son frere , et la elle l'avait laissé durant 3 ans sans ancunes nouvelles pour " ne pas qu'il souffre ". Elle ne comprennait donc pas que ce qui faisait souffrir James , c'était qu'elle le laisse ?

    De plus depuis son arrivée sur le bateau , il avait été mit au courant que Juliet était desormais maman d'une petite fille. Il plaignait un peut cet enfant , car pour lui Juliet etait strictement tout sauf une personne meritant la confiance. Elle avait mit le doute dans l'existence de James depuis leur rencontre. James en voulait a Juliet d'avoir mis toutes ces complications dans sa vie. Les dernieres années auraient été bien plus simples si elle n'avait pas fait irruption entre lui et son frere. Bien sur il l'aimait , mais elle ne le meritait pas , ou du moins plus.

    " Salut " lacha t'il avec un petit haussement de sourcil.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M. Sam 31 Juil - 13:34

    Quoi de plus calme qu'un jardin d'hiver paisible et peu fréquenté ? Rien, vous répondra Juliet. A l'instar de son cousin, la jeune fille adore aller passer un petit moment dans cet endroit, seule. Elle s'y promène et met de l'ordre dans ses pensées, qui sont souvent aussi bien rangées que la chambre d'un ado rebelle de quatorze ans. Avant, elle ne s'en préoccupait pas, mais désormais, elle était incapable de rester avec des idées en fouilli, elle avait toujours besoin de tout ordonner.
    C'est pour cela qu'elle s'était éclipsée de sa cabine ce soir là et s'était rendue au jardin. Elle avait dû expliquer à Drew où elle allait, elle le connaissait, il allait déjà s'imaginer qu'elle se rendrait en boite. Or, nous n'étions pas mercredi. Avant, une discothèque était le meilleur endroit où se rendre d'après Ju, quand nos idées ne sont pas très claires. ça permet d'oublier ses problèmes. Mais c'était l'ancienne Juliet qui réglait ses problèmes en les rangeant dans le coin oublié de son esprit, celui où elle ne retourne jamais et où on peut trouver son premier moment de honte, son premier râteau, des souvenirs d'elle dans des tenues affreuses ... Il y a trois ans, c'était là qu'elle avait rangé James. Lilly n'était pas encore là, et n'avait pas encore influencé le comportement de sa mère. Juliet était encore l'ancienne Juliet. C'est après qu'elle changea, mais elle n'alla pas pour autant farfouiller dans le petit coin oublié de son esprit, elle n'était pas maso.
    Mais bien sûr, peu de temps avant de réembarquer sur l'Aloa, le sujet James avait refait surface. Le jeune homme avait-il repris contact ? Pas du tout, c'était Drew qui avait remis ça sur le tapis. Pas fou le mec, il s'inquiétait pour sa petite amie. Mais Ju lui avait promis de tout faire pour le croiser le moins possible. Et oui, Juliet non plus n'était pas folle !
    Seulement, elle savait très bien que ce moment finirait par arriver, en discothèque, au bowling, à la piscine ... ou tout simplement au jardin d'hiver. Quoi ? Au jardin ? Ah non, Juliet n'avait jamais pensé que cet endroit pourrait être leur lieu de retrouvailles ... et pourtant, la jeune fille venait de se rendre compte qu'elle s'était trompée. En effet, à l'autre bout du chemin, elle venait de l'apercevoir, lui, ici. Il n'avait pas changé. Toujours cette même coupe de cheveux dans laquelle Ju aimait tant passer ses doigts, toujours cette même démarche qui donnait l'impression qu'il était martyrisé et qui donnait envie de le prendre dans ses bras, toujours ce même air sur son visage, dans ses yeux, sur sa bouche ... Juliet en eut des frissons, si bien qu'elle se demanda si faire demi tour ne serait pas la meilleure solution. Mais elle s'avait qu'il l'avait vu.
    Elle avança donc jusqu'à lui, se contrôlant pour ne pas ralentir sa démarche, elle appréhendait ces retrouvailles mais elle ne voulait pas qu'il s'en aperçoive.

    James ▬ Salut.

    Outch, ce salut fut comme un coup de poing dans le ventre pour Ju. Il était froid, distant, indifférent. Ju en fut surprise, ça n'était pas du genre de James, cela la déstabilisa.

    Juliet ▬ Euh ... Salut. On se revoit enfin hein.

    La voix de la jeune fille était maladroite, et ne cachait en rien la gêne qui s'était emparée de Juliet. Elle, timide ? C'était nouveau, c'était surprenant, c'était la nouvelle Juliet. Qu'est-ce que James allait penser d'elle ! Elle avait perdu sa repartie et sa légendaire maîtrise de soi, pathétique. Elle décida alors de se ressaisir. Cherchait-elle par là à plaire à James ? A lui montrer qu'elle était toujours la même, celle qu'il avait tant aimé ? ça serait vicieux, ça serait égoïste, ça serait ... digne de l'ancienne Juliet McCalister, celle qui adorait se sentir aimée.

    Juliet ▬ Tu es venu sur la croisière seul ?

    Elle ne cherchait pas à savoir s'il avait rencontré quelqu'un d'autre, plutôt ... Enfin si, elle voulait quand même un peu le savoir. Mais on réagit comme ça avec tous nos exs, non ?

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M. Sam 31 Juil - 22:18

    Juliet ▬ Euh ... Salut. On se revoit enfin hein.

    James n'aimait pas detester Juliet car il l'aimait. Mais il l'a detestait de le faire souffrir. Il la destabilisait , et avait du mal a rester ainsi devant elle. Aborder sa situation avec elle etait toujours douloureux pour lui , tout ses proches le savaient et faisaient de leur mieux pour fuir le sujet. Tout aurait put etre parfait lors de cette croisiere si Juliet n'avait pas était la. James ne detachait pas son regard de celui de Juliet. La conversation etait genante. Personne ne savait vraiment quoi dire ce qui ne pouvait pas les faire ne pas mettre les pieds dans le plat. Tout deux s'attendaient un peut a se revoir mais James de son coté avait toujours repoussé ce moment dans son esprit. Il n'aimait pas penser a ce qui avait tendance a le faire souffrir. Mais la il se retrouvait en face d'elle et d'eu se concentrer sur le regard de son ex pour ne pas deglutir nerveusement. Il avait envie de lui dire qu'il la détester mais c'est comme ci les mots ne sortaient pas de sa bouche. James detacha un peut ses yeux de ceux de Juliet et arqua un sourcil. Il ne savait pas quoi repondre , il avait des choses a dire , mais ca ne lui plairait sans doute pas. Dans un sens il n'avait pas pour but de la faire sourire. Il ne repondit tout simplement pas , il prefera jouer avec les expressions de son visage , c'était plus simple et il en metrisait bien l'art. Juliet ouvrit alors la bouche et chaque muscle de James se concentra sur sa voix.

    Juliet ▬ Tu es venu sur la croisière seul ?

    Trés original , mais James n'était pas d'humeur sarcastique. Et puis sur le coup il n'avait pas trouvé mieux , il n'était pas le mieux placé pour faire des reproches , meme si auparavent cela ne l'avait jamais arreté. Il repondit d'une voix aussi décontracté qu'il pouvait a cet instant avoir.

    James ▬ De mon coté oui , Mike est aussi sur le bateau avec sa famille.

    " Tu sais mon frêre jumeau ? Celui que tu as deja mis dans ton lit , tu te souviens ? " voulut lui balancer James , il allait peut etre le faire selon la tournure de la conversation , c'était a reflechir. Juliet était trés jolie c'était un peut destabilisant bien que James ne laissait rien paraitre de sa gêne. Il était plutot douer pour masquer ses sentiments quand il le fallait. Elle n'avait pas du tout changer. James se demanda si lui aussi lui faisait de l'effet. Oui , il le sentait. Juliet avait comme perdu sa langue , elle qui l'avait si bien pendue d'ordinaire. James sentait bien qu'elle chercait a savoir si il avait une nouvelle petite amie , non , ce n'était pas le cas , il avait joué un peut au jeu de la drague , mais rien de serieux. L'histoire avec Juliet etait toujours la , et encore trop importante. James ne pouvait se lancer dans une nouvelle relation sans repenser a elle. Il était toujours amoureux d'elle , malgres ses jeux et son atittude " je couche avec tout le monde ". Se mordant la langue pour ne pas partir sur le sujet " tu as couché avec mon frêre " , James se resolut a repondre a Juliet. Apres tout elle n'était pas la seule a etre curieuse. La seule difference c'est que James n'avait quand a lui pas la moindre envie de se montrer suptile , ainsi il decida d'aller droit au but.

    James ▬ Et toi ? Tu as un nouveau petit ami ? Un nouveau a nom a rajouter sur ta liste ? lacha durement James , d'une voix sans appel.

    Il n'avait put s'en empecher , de souligner le fait que Juliet soit irrespectueuse des sentiments, qu'elle considereles mecs qui tombaient amoureux d'elle comme des jouets avec lesquels elle pouvait s'amuser dans un lit les soirs ou elle n'avait rien a faire de mieux que cela.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M. Jeu 5 Aoû - 23:19

    James semblait froid, distant, et pire : indifférent. Comme s'il parlait à une fille comme les autres, comme si elle n'avait jamais compté pour lui. Ju se demanda même par deux ou trois fois si elle ne voyait pas de la haine traverser ses yeux quand il l'observait trop longtemps, avec insistance. Alors ça y est, il la détestait ? Honnêtement, Ju avait envie de se dire qu'il était temps, après tout ce qu'elle lui avait fait. Le trahir, le lâcher, l'oublier comme on oublie l'idiot intello qui nous a servi de voisin de classe en cours d'anglais ...
    Enfin, cela n'était pas tout à fait vrai, Juliet ne l'avait pas réellement oublié. Comment voudriez vous ! On se plaît souvent à dire qu'elle n'a pas de coeur, à tort ou non, mais jamais on ne pourra dire qu'elle n'a pas de mémoire. Et surtout ... elle n'est plus aussi égoïste qu'avant. Certes, Juliet reste Juliet, mais pas tout à fait. Sauf que ça, James n'en savait rien. Il ne connaissait pas la nouvelle Ju ... Mais cette dernière ne savait pas si elle avait envie qu'il la connaisse. ça ne plairait sûrement pas à Drew, et il lui reprocherait sûrement ... Mais et alors ? Depuis quand agissait-elle en fonction des autres ? Certes, Drew n'était pas n"importe quel autre, mais se préoccupait-il de ce qu'elle pensait avant de faire quelque chose ? Juliet en doutait énormément ...

    James ▬ Et toi ? Tu as un nouveau petit ami ? Un nouveau a nom a rajouter sur ta liste ?

    La jeune fille dût faire appel à énormément de concentration, mais elle réussit à ne pas réagir à sa remarque. Pas de doute, il la prenait vraiment pour une salope. Contrairement à toute attente, Ju n'en fut pas blessée ou dégoûtée, elle n'en eut pas envie de pleurer, même la plus petite des larmes ne vint pas mouiller ses yeux. Non, Juliet était énervée. Comment osait-il ?

    Juliet ▬ Oui, tu as sûrement dû en entendre parler, Drew et moi sommes ensemble. Depuis environ deux ans et demi, donc ce n'est pas un nom comme les autres à ajouter à ma liste comme tu l'appelles.

    Elle avait voulu être aussi blessant qu'il l'avait été, qu'il souffre en comprenant qu'elle était restée avec Drew plus longtemps qu'elle n'était restée avec lui. En aucun cas cela signifiait pour elle que Drew comptait plus que James, en aucun cas même. James avait été le premier à voir en Ju autre chose qu'un corps à mettre dans son lit, et déjà pour ça il comptait encore aujourd'hui et compterait à jamais. Mais elle voulait le blesser. Juliet avait changé, mais parfois il lui arrivait de redevenir comme avant.

    Juliet ▬ Tu n'as pas l'air si heureux de me voir on dirait, tu n'arrives même pas à me parler gentiment. Tu m'en veux toujours, au bout de trois ans ?

    Soudainement, le ton de la jeune fille s'était adouci. Elle compatissait. Après tout, ce n'était pas de sa faute s'il n'arrivait pas à l'oublier. Elle était inoubliable, c'était un fait qu'on ne pouvait nier. Juliet n'était pas prétentieuse, mais c'était ainsi, il suffisait de voir tous les hommes avec qui elle avait pu avoir une relation. Que cette relation ait été sérieuse ou non, que cet homme ait compté ou pas, quand ledit homme croisait Juliet, il venait forcément lui parler, il se souvenait forcément d'elle. Certes, cela signifiait surtout que Ju était bonne au lit, mais elle savait qu'il n'y avait pas que cela. Elle était particulière, unique en son genre, et pas seulement pour ses performances. Elle n'avait pas spécialement la science infuse, elle n'était pas doté d'un humour qui pourrait concurrencer celui de Gad Elmaleh, mais ... elle avait un charme qui faisait qu'on était amené à s'intéresser à elle et à ne pas l'oublier, une image qui restait en tête, comme l'odeur du Channel 5.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M. Sam 7 Aoû - 9:54

    Juliet ▬ Oui, tu as sûrement dû en entendre parler, Drew et moi sommes ensemble. Depuis environ deux ans et demi, donc ce n'est pas un nom comme les autres à ajouter à ma liste comme tu l'appelles.

    James sentit son coeur se serrer. Il avait envie de partir et de la laisser la mais cela signifirait qu'il jetait l'eponge , et son ego l'empecher de ne serais ce que donner une seule fois raison a Juliet. Pourquoi le ferait t'il ? Il considerait n'avoir rien a se reprocher. Ce n'était pas lui qui enchainait les petites amies. Juliet s'était mit en couple , mais James n'y croyait simplement pas. Ou il ne voulait pas y croire. De toute facon cela revenait strictement au meme. Il se concentrait enormement pour ne pas defaillir , pour avoir autant de dureté dans sa voix. Il n'était pas comme cela d'habitude , mais la , il se disait tout simplement que c'était essentiel. Il n'allait pas s'effondrer et lui dir qu'elle ne comprennait rien , qu'elle n'était pas fichue de voir plus loin que le bout de son nez , qu'elle etait d'un egoisme impressionant , et qu'elle ne realisait pas combien elle le faisait souffrir , elle lui faisait mal et se mettait tout de meme en couple avec un autres. Il ne savait pas comment la qualifier , mais ca ne pouvait pas etre positif. Il decida de ne simplement pas repondre. Il n'avait pas envie de debattre sur Drew, il l'avait deja vu , et ne pouvait vraiment pas le voir en peinture. Et le voir avec Juliet , lui retournais l'estomac.

    Jusque la , les deux ex se parlait avec autant de dureté que possible , se lancant des piques , comme si le combat etait de mettre l'autres dans tout ses etats. Juliet r'ouvrit la bouche , comprennant sans doute que James ne desirait pas lui repondre. Lorsque sa voix parvint aux oreilles de James , celle ci etait adoucie , presque " sensible ". Malgres son mal a l'aise , James ne cessait de la regarder aussi directement , comme si il ne pouvait plus s'en detacher.Il se concentra sur les mots qu'elle prononcait.

    Juliet ▬ Tu n'as pas l'air si heureux de me voir on dirait, tu n'arrives même pas à me parler gentiment. Tu m'en veux toujours, au bout de trois ans ?

    A cet instant tout les efforts de James pour rester si froid s'envolerent. La conversation avait brusquement changé de cap , et James commencait a se demander si ce n'était pas mieux quand ils se disputaient. Il ne comprennait pas que Juliet soit étonnée que James ne soit pas acceuillant , pret a enterrer la hache de guerre. Elle lui avait briser le coeur. Deux fois. Et lui l'aimes.

    James ▬ Tu voudrais que je fasse comme si rien ne c'était passé ? Que j'oublie tout pour qu'on puisse repartir sur de bonnes bases ? La difference Juliet c'est que si toi tu peux me mettre ainsi au second plan c'est qu'au contraire de moi , tu ne m'a jamais vraiment aimé. Je ne veux pas t'avoir comme amie. Ca ne m'interesse pas. En 5 ans , tu m'as brisé le coeur deux fois , et non je ne peux pas oublier cela. Tout simplement car je suis toujours amoureux de toi.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M. Dim 8 Aoû - 19:17

    James ▬ Tu voudrais que je fasse comme si rien ne c'était passé ? Que j'oublie tout pour qu'on puisse repartir sur de bonnes bases ? La difference Juliet c'est que si toi tu peux me mettre ainsi au second plan c'est qu'au contraire de moi , tu ne m'a jamais vraiment aimé. Je ne veux pas t'avoir comme amie. Ca ne m'interesse pas. En 5 ans , tu m'as brisé le coeur deux fois , et non je ne peux pas oublier cela. Tout simplement car je suis toujours amoureux de toi.

    Pour faire culpabiliser les gens, James était le roi décidément. La jeune fille se rappelait la première fois qu'elle l'avait revue après sa "bêtise" avec Mike. C'était sur ce même bateau, il y a trois ans. Sur le pont si sa mémoire était bonne. Et encore, James avait su faire naître en elle tant de culpabilité, qu'ils avaient fini par ... sortir et coucher ensemble. Un peu manipulateur le mec on dirait, non ?
    Quoi qu'il en soit, même si ça pouvait sembler normal et évident pour toute personne lambda que Juliet culpabilise pour ce qu'elle a fait, ça ne l'était pas pour Juliet. Car la jeune fille n'était pas une personne lambda. S'en vouloir, ça n'était pas dans ses cordes, habituellement. Elle avait toujours considéré qu'elle ne pouvait pas culpabiliser pour quelque chose, puisqu'elle agissait toujours sans se soucier des conséquences de ses actes. Et même si elle préférait penser à autre chose qu'à ce que ce qu'elle faisait pouvait engendrer, elle en était incapable avec James. Certes, changer de sujet quand il amenait les erreurs qu'elle avait commises dans la conversation était possible, mais Ju n'y arrivait pas. Elle avait besoin de chercher à se justifier, voire à s'excuser. Ou à tenter de s'excuser tout au moins. Elle ne savait pas pourquoi, ou plutôt elle refusait de se demander pourquoi. Car pourquoi ferait-elle cela à par parce qu'elle tenait à James ? Voire parce qu'elle avait encore des sentiments pour lui. Sauf que jamais au grand jamais elle ne devait penser à cela. Elle lui avait tant de fois répété que c'était fini entre elle et lui, qu'il n'y avait plus rien et qu'il n'y aurait plus rien. C'était autant pour le faire comprendre à James que pour le faire comprendre à ses pensées qui n'en faisaient qu'à leur tête et qui n'arrivaient pas à chasser James de l'esprit de la jeune fille.
    Elle pensait avoir réussi, elle pensait avoir su classer le jeune homme dans les dossiers clos. Mais il fallait qu'il revienne, et qu'il évoque les vieux souvenirs. Pire, il fallait qu'il lui dise qu'il l'aimait encore. Elle se sentait nue, sans armes, sans défense. Il fallait qu'elle réagisse, elle ne voulait pas qu'il en profite.

    Juliet ▬ Oh arrête de te donner le beau rôle et de dire que je suis la seule fautive afin de mieux digérer tout ça. Bien sûr que si je t'ai aimé, si tu ne crois pas cela c'est que tu ne te rends pas compte des efforts que j'ai fait pour toi.

    En commençant sa phrase, elle avait employé un ton dur, presque énervé. Elle voulait être en position de force, afin qu'il ne voit pas combien ce qu'il avait dit l'avait chamboulée. Mais au fur et à mesure qu'elle parlait, son ton s'était radouci, si bien qu'elle dût se taire brusquement. Elle ne voulait pas que James perçoive de la nostalgie ou des regrets dans sa voix. Qu'il y en ait ou pas, elle ne voulait pas lui donner de faux espoirs, lui faire croire en des choses qui ne se réaliseraient jamais. Mais c'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle lui dise, il fallait qu'il sache qu'elle avait toujours été sincère avec lui. Enfin, au début tout au moins ...

    Juliet ▬ Nous formions un couple toi et moi James, un vrai. Avec Drew, c'est beaucoup moins sérieux. Alors ne t'imagine pas que tu n'as pas compté pour moi. Au fond de toi de toute façon, tu sais que c'est faux. Ou alors, c'est que tu me connais bien mal, et que tu ne vois en moi que mes défauts. Mais je ne pense pas, du moins je n'espère pas, que tu m'aimes pour mon côté salope et égoïste.

    Ce qu'elle venait de dire n'allait peut-être pas arranger les choses, sûrement pas même, mais elle voulait jouer carte sur table, elle voulait être franche, comme avant. Enfin ... avant, quand elle disait ce qu'elle pensait, c'était sur un ton dur, assuré, sûr. Là, on aurait dit une petite fille en proie à ses sentiments, et Juliet détestait cela. Le pire, c'est qu'elle avait aggravé les choses dans son esprit, elle était encore plus perdue maintenant. Comme quoi, elle avait bien raison en pensant que s'excuser ou s'expliquer ne servait à rien. La preuve, ça complique même les choses. Elle était encore plus perdue.
    Pour mettre ses idées en place, elle alla s'asseoir sur un banc en tailleur, comme un indien. ça pouvait sembler idiot et enfantin, mais vous le savez, Juliet se soucie peu de ce que pense les gens ... Enfin, ça dépend quels gens.

    Juliet ▬ Et pour ta gouverne, je ne t'ai pas relégué au second plan de mon plein gré. C'est toi qui a voulu rompre tout contact. Si j'ai dû t'oublier et passer à autre chose, c'est parce que tu n'as pas voulu de mon amitié.

    Elle avait levé la tête pour lui parler en le regardant. Il n'était pas venu s'asseoir à côté d'elle, peut-être n'osait il pas.

    Juliet ▬ Mais pourtant, si je me souviens bien, avant ma première bêtise, avant ce que j'ai fait avec Mike, tu t'étais toujours contenté de mon amitié sans t'en plaindre.

    Cette fois ci, elle n'avait pas su le regarder. Allez savoir pourquoi.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M. Jeu 19 Aoû - 19:31

    Juliet ▬ Oh arrête de te donner le beau rôle et de dire que je suis la seule fautive afin de mieux digérer tout ça. Bien sûr que si je t'ai aimé, si tu ne crois pas cela c'est que tu ne te rends pas compte des efforts que j'ai fait pour toi.

    James sentit son coeur se comprimer , si tant t'est que ce fait soit encore possible , les battements de son coeur s'était deja boulversés. Il n'aimait pas cela , il n'avait vraiment pas envie d'avoir cette discussion la maintenant avec Juliet , mais c'était sans doute inevitable , il n'arrivait de toute facon pas a la chasser ainsi de la memoire. C'était au dessus de ses forces. Juliet avait lancé sa replique d'un ton dur , qu'il lui connaissait un peut il n'aimait pas Juliet pour etre toute timide et fermée , il l'aimait aussi pour sa grande , trés grande gueule. Il faut dire les choses comme elles sont. Mais au fur et a mesure que les mots s'echappaient de sa bouche sa voix se calmait , et elle s'arreta soudainement. James leva les yeux au ciel. Qu'avait t'il fait de mal au juste ? Faire la tête a Juliet car cela faisait deux fois qu'elle le plaquait ? C'était plutot naturel non ? Quel mec saint d'esprit acceuillerais a bras ouvert a une fille qui a fait ca ? James ne se rangeait surement pas dans cette categorie. Mais il connaissaitJuliet , fire les excuses , tout ca , ce n'était pas son fort , dans un sens ce n'était le fort de personne , de lui non plus. Alors que James était plonger dans ses pensees , Juliet se remit a parler , elle ne lui laissait pas le teps d'en placer une , et il mentirait si il disait que ca ne l'arrangeait pas.

    Juliet ▬ Nous formions un couple toi et moi James, un vrai. Avec Drew, c'est beaucoup moins sérieux. Alors ne t'imagine pas que tu n'as pas compté pour moi. Au fond de toi de toute façon, tu sais que c'est faux. Ou alors, c'est que tu me connais bien mal, et que tu ne vois en moi que mes défauts. Mais je ne pense pas, du moins je n'espère pas, que tu m'aimes pour mon côté salope et égoïste.

    James haussa les sourcils et regarda Juliet droit dans les yeux , il ne pouvait pas se contenter de se taire cette fois ci , il y avait des mots qui dans la bouche de Juliet , dans cette situation , le faisait tout simplement parler.

    James ▬ Juliet je ne sais plus quoi penser de toi honnetement. Oui tu as un coté salope et egoiste , et il y a des choses autres que j'aimes ,mais je n'arrive plus a mettre un mot dessus. Et dans un sens c'est plus simple de ne pas chercher a savoir ce qui fait que je t'aimes.

    Les traits du visage de James se durcirent un peut , il n'aimait pas faire aini l'etalage de ses sentiments meme si il savat bien que cela faisait avancer cette desagreable discussion. Il était pres a tout pour la faire avancer. Mais il était un garcon et rare sont les garcons qui expriment facilement les emotions c'est plus le truc des filles. En parlant de fille Juliet alla s'installer sur un bac et s'asseya en tailleur. Que faisait t'elle ? Elle se prennait pour un boudha. Elle avait reussit a sacrement surprendre James , qui était a present deconcerté par la posture de Juliet.

    Juliet ▬ Et pour ta gouverne, je ne t'ai pas relégué au second plan de mon plein gré. C'est toi qui a voulu rompre tout contact. Si j'ai dû t'oublier et passer à autre chose, c'est parce que tu n'as pas voulu de mon amitié.

    James commencait a s'agacer des paroles de Juliet, surement car elles etaient trop realistes enfin. Non il ne voulait pas de son amitié , il voulait plus. Etre son ami , ne lui convenait pas. Il ne voulait pas la voir avec ce Drew. Il n'avait pas envie de la voir au bras d'un autres , et meme si c'était parfaitement egoiste il le ressentait ainsi. Juliet leva la tête vers lui l'air de dire " pourquoi tu n'est pas a coté de moi ? ". Elle s'attendait vraiment a ce qu'il l'imite. Il poussa un soupire et alla s'assoir a coté d'elle.

    Juliet ▬ Mais pourtant, si je me souviens bien, avant ma première bêtise, avant ce que j'ai fait avec Mike, tu t'étais toujours contenté de mon amitié sans t'en plaindre.

    James chercha a echanger ces paroles les yeux dans les yeux mais Juliet semblait fuyer son regard. Tanpis.

    James ▬ J'ai toujours fais comme ci ca m'allais. J'ai pris du temps pour pardonner a Mike. Cette fois c'est plus dûr mais si la seule facon de continuer a faire partie de ta vie est de faire comme avant , d'entretenir une amitié , et bien je le ferais.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M. Ven 8 Oct - 16:42

    James ▬ Juliet je ne sais plus quoi penser de toi honnetement. Oui tu as un coté salope et egoiste , et il y a des choses autres que j'aimes ,mais je n'arrive plus a mettre un mot dessus. Et dans un sens c'est plus simple de ne pas chercher a savoir ce qui fait que je t'aimes.

    Juliet déglutit. Il l'aimait toujours alors ? C'était possible, après tout ce temps ? Elle avait du mal à le concevoir, elle qui ne savait pas aimer quelqu'un éternellement sans se lasser. Savait-elle seulement aimer quelqu'un tout court ? Allez savoir … Désormais, elle était mal à l'aise, et n'avait donc pas envie de se poser cette question. Et encore moins elle voulait se demander si elle aimait James, encore. Pour elle, ça n'était pas possible, mais quand James parla, elle ressentit un drôle de petit truc innommable au creux de sa poitrine. Et à l'instar de d'habitude, elle ne chercha pas à savoir ce que c'était, reléguant ça au fin fond de sa mémoire.
    Elle prit soin de ne pas lui répondre, baissant le regard, afin de penser à autre chose. Ils ne devaient pas se demandaient s'ils s'aimaient encore de toute façon : Quel intérêt ? Quelle utilité ? Elle est avec Drew, ils ont une fille, sa situation était stable pour la première fois depuis 20 ans, elle ne voulait pas gâcher ça. Alors certes, Leur relation était telle qu'ils allaient voir ailleurs, certes elle n'était pas sûre que Drew soit le père de Lilly … Mais elle acceptait ces difficultés. Ou plutôt, elle les rangeait dans un coin de sa mémoire, au même endroit que la question de ses sentiments pour James.
    Ce qu'elle aurait voulu désormais, c'était qu'il parte. Elle regrettait d'avoir abordé la question de leur amitié. Pas qu'elle ne voulait pas lui offrir la sienne, au contraire. Vous la connaissez, hypocrite comme elle savait l'être, elle saurait très bien faire comme s'il ne s'était rien passé. C'était une autre des facettes contradictoires de Juliet, à la fois si franche et si hypocrite. Mais c'était trop tard, James vint s'asseoir à côté d'elle. La jeune fille fit bien attention à chaque parole, chaque mot qui sortit de la bouche du jeune homme. Allait-il encore faire une allusion, voulue ou non, sur ses sentiments actuels qu'il avait pour elle ?

    James ▬ J'ai toujours fais comme ci ça m'allait. J'ai pris du temps pour pardonner a Mike. Cette fois c'est plus dur mais si la seule façon de continuer a faire partie de ta vie est de faire comme avant , d'entretenir une amitié , et bien je le ferais.

    Plus évasive était sa deuxième tirade, cela déplut à Juliet. Et pire, cela l'énerva, le fait que ça lui déplaise. Ça aurait dû lui être égal, ou au contraire, lui convenir qu'il ne traite plus de ce sujet. Pourquoi diable ? Elle essayait de se persuader que tout ce qu'elle voulait, c'était savoir ce qu'il ressentait exactement : elle se garda bien de réfléchir à ce que ça lui ferait de savoir. Elle avait l'impression de jouer avec le feu, elle voulait à la fois éviter le sujet, et à la fois savoir. Mais connaissant James, il ne se contenterait pas de lui dire ce que lui ressentait, sans vouloir ensuite qu'elle avoue à son tour. Nous n'étions pas dans les feux de l'amour. Une fois qu'il aurait dit ce qu'elle voulait entendre, le générique ne se déclenchera pas pour mettre fin à l'épisode. Elle ne pouvait donc pas évoquer ce sujet.

    Juliet ▬ Je ne te force pas à accepter mon amitié James. Si tu veux, on continue comme actuellement, on s'ignore, on fait comme si on ne se connaissait pas. C'est toi qui choisit. Mais moi, j'aimerais vraiment qu'on redevienne amis, comme avant, qu'on sorte le samedi soir, que tu viennes chez moi en emmenant toujours un pot de ma glace préférée pour qu'on regarde un film …

    Elle soupira, réalisant soudainement la vérité du problème.

    Juliet ▬ En fait, on aurait jamais dû aller plus loin que l'amitié. On a tout gâché.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M. Ven 8 Oct - 18:57

    Juliet ▬ Je ne te force pas à accepter mon amitié James. Si tu veux, on continue comme actuellement, on s'ignore, on fait comme si on ne se connaissait pas. C'est toi qui choisit. Mais moi, j'aimerais vraiment qu'on redevienne amis, comme avant, qu'on sorte le samedi soir, que tu viennes chez moi en emmenant toujours un pot de ma glace préférée pour qu'on regarde un film

    James , installé a coté de Juliet sur le banc se passa une main dans les cheveux, troublé par les paroles de son ex. C'était dur a avaler qu'elle le préférait en ami qu'en petit copain , mais bon , ce n'était pas non plus le scoop du siècle. Il s'en doutait un peut que Juliet lui lancerait ce genre de choses a la figure , et même si c'était dur a entendre , James préféra se taire quelques instants histoire de méditer sur ces quelques phrases. Il n'eut pas vraiment le temps pour cela , car Juliet reprit la parole , comme si elle ne venait pas de largué une bombe.

    Juliet ▬ En fait, on aurait jamais dû aller plus loin que l'amitié. On a tout gâché.

    Ouch. James tenta de se rappeler les moments durant lesquels Juliet lui et Mike sortaient faire la fête , quand ils avaient 18 ans C'était bizarre de se souvenir des moments innocents ou Juliet ignorait tout des sentiments amoureux de James. Il l'aimait déjà lui , mais avait simplement peur de gâcher une amitié , il faut dire que les années avaient tout fait foirer. Lui qui avait tout gardé pour lui durant plusieurs mois pour ne pas tenter d'entacher leur amitié , on ne peut pas dire que cela avait été mission accomplie. Si cela l'avait été il ne serait pas assit la , a coté d'elle a se remémorer difficilement le passé. L'image de Juliet et Mike au lit , bourrés , arriva rapidement au cerveau de James, refroidissant l'ambiance alors qu'elle était encore glaciale. Il secoua doucement la tête dans l'espoir de penser a autres chose dans l'immédiat. L'évocation des soirées amicales passées rien que tout les deux eu pour conséquence de créer un sourire sur le visage de James. C'était de bon moment , d'être sur un lit a regarder des émissions stupides avec un pot de glace , c'était le genre de choses qu'ils avaient toujours aimer faire ensemble. Et ca lui manquait a lui aussi en quelques sortes d'être aussi complice avec elle. Il tourna la tête pour établir un contact avec elle , car il avait l'impression qu'un mur invisible s'était créer entre leurs deux corps dont les genoux se frôlaient.

    Il réussit a croiser son regard , et plongea ses yeux dans les siens. Il avait du mal a concevoir que tout ce soit aussi mal passé entre eux deux. Il l'aimait. Il voulait faire partie de sa vie , et il voulait être aussi important a ses yeux qu'elle l'était aux siens. Au fond , il savait qu'il y avait toujours un truc entre eux , comme une étincelle qui ne demandait qu'a être raviver , même si elle ne devait pas représenter de l'amour mais de l'amitié. Il voulait reprendre sa place dans la vie de Juliet.

    James ▬ Depuis que je t'ai rencontré j'ai envie de toi. Mais j'aurais dut le garder pour moi , car j'ai gâchais tout ce qu'il pouvait y avoir entre nous a cause de cela. Mais je suis heureux qu'on est essayé , c'était peut être une erreur pour toi , mais pas pour moi , c'était juste les plus belles semaines de ma vie. Ça n'a pas marché et résultat je me suis involontairement retrouvé hors de ta vie , et ce n'est pas ce que je veux. Je veux refaire partie de ta vie , et si c'est ce qu'il y a de mieux pour nous deux , oui ,je veux qu'on retrouvent notre complicité d'amis.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M.


Contenu sponsorisé

petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas

On doit sans doute parler ... Ou non • Juliet M.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: ALOA LIBERTA :. :: RP DIVERS-