AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM A FERMER SES PORTES DÉFINITIVEMENT LE 08/01/2012 à MIDI Un immense merci à tous les membres qui ont participé à l'aventure et surtout à Juliet, Mike, Soan, Aydan, Drew, Deanou, Sepho', Willou, Oksana, Matthew et Junette qui sans son idée fantastique, AL ne serais pas et j'en passe surement ! On a vécu une aventure formidable mais aujourd'hui, il est grand temps de tournée la page. Vous allez me manquer (a) Channou/Lexy/Jess

Partagez|

On doit parler. | Charly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: On doit parler. | Charly Mar 31 Aoû - 15:55


    & Charly Baker.
    Quand on me demandera ce que j'ai préféré, je leur dirai que c'était toi.
    Les gens compliquent toujours tout. Ils pensent tous avoir une personnalité incroyablement complexe, des désirs intouchables, des rêves utopiques. Ils aiment en secret, se torturent, se font attendre, se griffent, se font du mal. Et pourtant, si on y réfléchit, le bonheur n'est pas si loin, et chacun pourrait y accéder. Car après tout, tout le monde veut la même chose : Ne jamais avoir à être seul. Lorsqu'il repensait à sœur, à leur vie d'enfants, au condition dans lesquels elle est morte, c'était avec nostalgie et regrets. Elle avait connaissance des risques de la drogue, savait qu'il ne fallait pas en abuser. Alors pourquoi ce soir là, entre amie, elle s'était enfoncé trop d'héroïne dans le sang ? Liam restait persuadé que ce n'était pas un accident, ni un suicide. Lauranne avait été forcé de consommé. Il s'agissait d'un meurtre. Aucune preuve présente, une seule rescapée sur les 5 junkie. Elle ne se rappelait de rien. Liam passa un bon moment à se retourner dans son lit, dérangeant ainsi le sommeil de Serenity. Il regarda l'heure sur le réveille et soupira, cinq heure du matin, il ne dormait toujours pas. Il prit son portable. Il n'avait aucun nouveau message. Il feuilleta son répertoire et tomba sur : Charly B. Il regarda le numéro et se demanda si c'était bien la Charly à laquelle il pensait. Lauranne avait dix sept ans lorsqu'une amie à elle vient habiter à la villa à la suite d'une histoire de viole. Liam avait vingt et un an et Charly devint rapidement une seconde petite sœur. A la mort de Lauranne, Liam prévenu en premier Charly après ses parents.

    « J’ai besoin de parler, de te parler. Tu m’as dit que t’étai sur l’Aloa en ce moment. On peut se voir à 11h ? Dans le hall. »

    Simple sms envoyé. Il posa son portable à nouveau sur la table de nuit puis se tourna vers sa chérie. Il glissa son bras sur son ventre se blottit contre elle avant d'enfin s'endormir. L'idée de voir sa petite soeur de coeur, le rassura. Serenity réveilla son petit ami en se levant. Ils passèrent quelque minutes l'un dans les bras de l'autre. La jeune femme avait admirablement réussit à lui redonner gout à la vie. Il était 10h du matin lorsque le beau brun prit sa douche avec sa future femme. Cela faisait trois ans qu'ils étaient ensemble et leur passion continué de grandir.

      « J'vois une amie de longue date ce matin. Une copine à Lauranne. Je mangerais avec elle, on se voit plus tard bébé. »


    Sur ces mots, Liam sortit de la douche, s'habilla et s'en alla. Charly lui avait répondu que c'était ok pour leur rendez vous. Il a retrouva donc dans le Hall.

      « Hey Charly, comment tu vas ? »

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit parler. | Charly Jeu 2 Sep - 15:27

    Je me réveille durant la nuit, sans raison aucune, toujours un peu dans la brouillard je regarde l'heure sur mon téléphone portable, 6h37 et un nouveau message. Un nouveau message à cette heure-ci, étrange... Je l'ouvre assez curieuse, c'est un message de Liam, un bon ami à moi, même plus en fait c'est comme un grand frère pour moi. J'ai vécut chez lui pendant 4 ans, sa soeur Lauranne était une de mes meilleures amies. Oui je dis était car elle est malheureusement décédé entre temps, une histoire de drogue comme tant d'autre, un destin tragique comme elle les aime. Elle m'a toujours dit que pour marquer l'esprit des gens il faut mourir jeune et tragiquement, et c'est comme ça qu'elle est décédée, au fond je suis sûr que ça lui aurait plu.
    Le jeune homme veut qu'on se voit, c'est une sacré coïncidence de le retrouver sur ce bateau... Il a eu du mal à se remettre de la mort de sa soeur, comme tous les gens qui la connaissaient, elle était tellement aimée en même temps. Moi c'est Liam qui m'a annoncé la nouvelle, c'était le mieux placé pour le faire en même temps, le seul qui me connaissait assez pour me l'annoncer avec tact et surtout pour me consoler après. Je répond à son message par un simple ok, je sais déjà de quoi il veut parler, le seul sujet qui nous unissent vraiment, Lauranne.
    C'est dingue comme un seul message peut faire resurgir comme souvenirs, je n'arrivais plus à dormir, je pensais à Lauranne, à ma vie à Los Angeles et bien entendu à Liam. Mais aussi à Mike et bien sûr à ma vie à Las Vegas, à ma mère et à tellement de choses... Plutôt que de me torturer avec mon passé je décide de me lever pour prendre ma douche. Je m'habille, me maquille et il ne me reste plus qu'à attendre 11h, bon il me reste longtemps puisqu'il n'est même pas 8h mais ce n'est pas grave je n'arrive plus à trouver le sommeil de toute façon. Je m'allonge sur mon lit, mon carnet de croquis et mes fusains près de moi, lorsque je dessine je ne vois plus le temps passer, et puis j'ai pas mal de robe à terminer...
    Trois heures plus tard me voilà assise dans l'un des fauteuils installés dans le hall du paquebot. J'observais les alentours à la recherche d'un visage connu. Je me levais d'un bond lorsque j'aperçus Liam pour le serrer dans mes bras. Même si on avait gardé contact depuis mon départ de Los Angeles le revoir en chair et en os était vraiment différent, et il n'y a pas à dire ça m'a vraiment manqué.


    - Je vais bien et toi alors?! Ca fait tellement longtemps tu dois avoir pleins de choses à me raconter!

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit parler. | Charly Jeu 2 Sep - 18:16


Il y a des moments dans la vie où l'on se retrouve à la croisée des chemins. On a peur, on doute, on ne sait pas qu'elle direction prendre. Les choix qu'on fait dans ces moments là peuvent déterminer tout le reste de notre vie. Bien sûr, face à l'inconnu, la plupart d'entre nous préfère faire demi tour et rebrousser chemin. Ils trouvent une force plus grande que la douleur et la solitude. Mais de temps en temps les gens se dépassent et continuent à avancer. Ils trouvent le courage de s'attacher à quelqu'un ou de lui accorder une deuxième chance. Et ils déchirent le voile du rêve calme et confortable. Parce que ce n'est que face à l'adversité qu'on découvre réellement qui on est. Mais ce n'est que face à l'adversité qu'on découvre qui on peut devenir. Il vient un moment dans la vie, ou on a l'impression de partir a la dérive, dans ce moment de désespoir il faut choisir sa voie. Allez vous vous battre pour rester sur le bon chemin ? Laisserez vous d'autre personne vous dire qui vous êtes ? Ou vous collerez vous vous même une étiquette ? Serez vous hanté par les conséquences de vos actes ? Ou avancerez vous résolument vers la nouvelle direction que vous avez choisie ? Chaque matins on doit tous faire un choix avancer ou carrément baisser les bras. La motivation, l'envie d'avancer et de se battre, Liam n'en manquait pas. Mais ce jour là faisait parti des bas, dans le contrat de mariage. Sa sœur avait disparu depuis près de deux ans, et l'anniversaire de sa mort restait un jour difficile. C'est pour ça qu'il avait contacté Charly. Elle était l'une des meilleurs amis de Lauranne, et la petite sœur de cœur de Liam. La jolie blonde a vécu quatre ans chez les Oxburry, profitant un peu de la somptueuse baraque. « J’ai besoin de parler, de te parler. Tu m’as dit que t’étai sur l’Aloa en ce moment. On peut se voir à 11h ? Dans le hall. » Liam envoya ce sms aux alentours de cinq heure du matin, lors d'une insomnie. Un simple « ok » fut sa réponse. Le beau brun n'avait pas vue Charly depuis des années, et c'est seulement dans l'idée de l'a revoir, qu'il se rendit compte qu'elle lui manquait. Il dormit jusqu'à neuf heures du matin. Il prit une douche, passa du temps à dorloter sa femme dans leur cabine, prit un petit déjeuner sur leur terrasse. « J'vois une amie de longue date ce matin. Une copine à Lauranne. Je mangerais avec elle, on se voit plus tard bébé. » Il embrassa sa fiancée avant de partir pour le hall principale. Il était vêtue d'un jean blanc, de basket blanche et d'un pull gap bleu foncé. Il ne faisait pas si chaud que ça sur l'Aloa Liberta. Liam arriva dans le hall, Charly y était déjà. Il s'approcha d'elle, et la prit dans ses bras. « Hey Charly, comment tu vas ? » Elle avait pas mal changé depuis, elle était une femme maintenant, plus du tout une adolescente avec les hormones en éveil. Elle était belle et attirante. Ils se détachèrent pour que la joie blonde lui réponde. « Je vais bien et toi alors ?! Ca fait tellement longtemps tu dois avoir pleins de choses à me raconter ! » Liam esquissa un sourire. Il prit place sur un canapé et l'invita du regard à s'assoir à ces cotés. « Ouais ça va. T'es superbe. Oh tu sais, j'vis toujours chez mes parents, et je suis sur l'Aloa pour la seconde fois avec ma copine. Et toi alors ? »

Spoiler:
 

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit parler. | Charly Sam 4 Sep - 16:34

    C'est sa seconde croisière?! Impressionnant! Il y a des rumeurs qui courent comme quoi les cabines des invités sont immenses et possèdent des trucs genre un jacuzzi, une piscine privée, une salle de jeux vidéo! Mais bon ça m'étonnerait qu'ils casent tout ça dans une cabine, le bateau est grand certes mais faut pas exagérer, de là à mettre une piscine dans chaque cabine, certaines personnes croient vraiment n'importe quoi!
    Alors comme ça il a une petite amie avec qui il est depuis assez longtemps pour partir en croisière avec elle mais il vit toujours chez ses parents?! Etrange... En même temps Liam a toujours été très indépendant, il aime sa liberté, il craint peut-être d'être moins libre s'il emménage avec elle.

    - Merci pour le compliment! Il faudra que tu me la présente, j'espère qu'elle te traite bien!

    Je lui fais un sourire complice, il a toujours té plutôt protecteur envers moi, comme un frère, et ça a été encore plus flagrant après la mort de Lauranne, même si on se voyait moins dès que je lui parlais d'un garçon il me disait cette phrase " il faudra que tu me le présente, j'espère qu'il te traite bien!" En général c'est la phrase qui m'agaçait un peu, comme si je devais attendre son feu vert pour sortir avec tel ou tel garçon mais au fond ça me plaisait quand même, ça prouvait qu'il tenait à moins et que si un mec osait me faire du mal il lui en ferait en retour.

    - Je profite de mon cadeau d'anniversaire, maintenant que je suis majeure je peux me permettre plein de folie et c'est le but de cette croisière!

    Bon ok je n'avais pas vraiment fait de folie depuis mon arrivée, en même temps à part sortir le soir et boire comme un trou il n'y a pas grand chose à faire ici comme folie, et ça se sont des choses que je faisais déjà majeure ou non! Ah si une fois je me suis retrouvée dans la salle des machines et le chef de la sécurité m'a chopée, voilà la seule folie que je n'avais pas faite avant, mais bon c'était un accident je m'étais perdu donc ça ne compte qu'à moitié.

    - Comment vont tes parents? Je ne leur manque pas trop j'espère?!

    Spoiler:
     

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit parler. | Charly Sam 4 Sep - 18:05


Se dépasser, c'est une notion assez simple. Ca veut dire repousser ses limites, faire un peu plus, un peux mieux. Accomplir quelque chose d'important comme ça. La vie est parfois surprenante. On prend de sacré coups. Par exemple quand on tombe amoureux de quelqu'un qui oublie de nous aimer. Quand on se sent abandonné par son meilleur ami ou sa petite copine, ou quand on a pressée une gâchette ou allumer une flamme et qu'on ne peut plus revenir en arrière. Il faut faire preuve de courage. En sport, ça s'appelle se dépasser. Dans la vie, c'est ce que on appelle rendre les coups. J'ai lu quelques parts qu'on ne reconnaissait pas les instants marquant de nos vies au moment où on est en train de les vivre. On s'habitue à tout, les choses, les idées, les gens mais on ne se rend pas compte de notre chance parfois. C'est seulement lorsqu'on risque de perdre quelque chose qu'on se rend à compte à quel point on y tient, à quel point on en a besoin, à quel point on l'aime. A la mort de Lauranne, Liam pensa en premier au faites que depuis sa majorité, il avait abandonné, délaissé sa famille pour ne penser qu’à lui. Pour lui, tout était de sa faute surtout lorsque la police conclu l’affaire comme un simple suicide comme il y en a tout les jours. Liam n’avais jamais remarqué que sa sœur avait lancé des cris de S.O.S. ni fait part de son désarroi. On ne prend pas la décision de se tuer un soir comme ça. Oh non, Lauranne n’aurait jamais, au grand jamais fait ça sans influence. Le mystère sur sa mort ne serait certainement jamais élucider. Dans certaines occasions les gens se dépassent. Ils donnent le meilleur d'eux-mêmes. Parfois ils vous surprennent. Parfois, les gens cèdent à leur faiblesse. C'est drôle la vie, parfois on prend de sacrés coups mais si on y est attentif, on y trouve aussi plein d'espoirs. Dans les paroles d'un enfant, dans les accords d'une chanson. Ou dans les yeux de la personne qu'on aime. Et quand on a de la chance, il se produit qui n'arrive qu'un fois sur des millions, la personne qu'on aime nous aime aussi. « Ouais ça va. T'es superbe. Oh tu sais, j'vis toujours chez mes parents, et je suis sur l'Aloa pour la seconde fois avec ma copine. Et toi alors ? »Parfois , la souffrance prend une place si envahissante dans notre vie qu'on pense qu'elle durera toujours, parce qu'on ne se souvient même plus de se que c'est de vivre sans. Mais un beau jour on se rend compte que quelque chose a changé. Au début on pense qu'il y a un problème parce qu'on ne comprend pas cette nouvelle sensation. Et puis on finit par se rendre compte de ce que c'est, on est heureux. C’était cette nouvelle sensation que Serenity lui avait fait connaitre. Se lever le matin avec un but précis, et non pas parce qu’il est l’heure et que votre bande de pote préféré cogne à la porte en s’écriant qu’il y a pleins de nanas à mater au bord de la piscine. Parce qu’avant, le seul but de Liam, c’était de se bourrer la gueule jusque dans le milieu de la nuit, avant de pouvoir finir celle-ci dans le lit d’une fille dont il ne connaissait peut être que le nom. L’amour, c’est beau quand on y pense. Célibataire, on se fout de ceux qui sont sur le point de se marier. En couple, on se fout de ceux qui n’ont personne. Y’aura-t-il un jour un juste milieu ? « Merci pour le compliment! Il faudra que tu me la présente, j'espère qu'elle te traite bien! » Cette fameuse phrase « j’espère qu’il te traite bien. » On se l’a disait, c’était rassurant. Comme l’idée que son grand frère soit avec une mégère lui traversa l’esprit. Il était sur le point de se marier avec, alors il était important de savoir, qu’elle lui convenait parfaitement. Charly, ce n’était pas comme avec Amber. Charly et lui, se connaissait depuis longtemps, ils avaient grandit ensemble. On ne dit pas les mêmes choses à sa meilleure amie qu’à sa petite sœur. Il voulait lui dire, à Charly, que la jalousie maladive de Serenity l’énerver, mais qu’en retour, il était parfois plus que jaloux. Il voulait lui dire, qu’il en était fou. Il aurait décroché la lune pour elle. Liam lui répondit par un sourire, comme rassurant. « Tu seras invité au mariage d'ici quelques mois. Elle est géniale. » Par cette invitation, Liam lui fit comprendre qu’il l’avait demandé en mariage, qu’elle avait accepté, et qu’elle le traitait bien. Il y a de nombreux moyen de trouver le bonheur. En compagnie de ses bons amis. En ayant le sentiment d'avoir aidé quelqu'un à réaliser l'un de ses rêves. En ayant la promesse d'un nouvel espoir. Il faut s'accorder le droit d'être heureux. Parce qu'on ne sait jamais combien de temps on va rester heureux. Vous ne vous demandez jamais si c'est nous qui déterminons les événements qui nous arrivent, ou si ce sont ces événements qui nous déterminent? Si vous pouviez remonter le temps et changer un seul événement de votre vie, est-ce que vous le feriez? Et si vous décidiez de le faire, pensez-vous que votre vie serait vraiment plus belle? Ou est-ce que ce changement finirait par vous briser le cœur? Ou briser le cœur de quelqu'un d'autre? Est-ce que vous choisiriez un chemin complètement différent? Ne changeriez-vous qu'une petite chose? Un bref moment? Un instant que vous avez toujours regretté? Si Liam avait la possibilité de revenir en arrière, que ce soit les deux ans passés à Londres ou la première croisière, il était conscient qu’il avait mal fait les choses mais il ne changerait rien. Peut être qu’il se bâterait moins pour Amber, qu’il améliorerais la nature de sa relation avec Dean, et prit le temps de profiter de sa réputation au lit avant de s’engager avec Serenity. Mais ce serait tout. « Je profite de mon cadeau d'anniversaire, maintenant que je suis majeure je peux me permettre plein de folie et c'est le but de cette croisière! » Liam ne répondit pas à ceci. Il lui sourit simplement avant de la reprendre dans ses bras. Un copain passa dans le hall et salua de la main le beau brun, se dernier répondit. Il se détacha de Charly et elle reprit la conversation. « Comment vont tes parents? Je ne leur manque pas trop j'espère?! » Liam aurait voulu que Lauranne embarque sur le paquebot, qu’elle vienne à sa rencontre dans sa chambre lorsqu’il revenait à Los Angeles et qu’elle lui demande : « Alors ? Papa, maman vont bien ? Je ne leur manque pas trop ? » Non Lauranne, papa, maman ne vont pas bien, ils se noient dans le travail pour ne pas penser à toi. Toute les photos de nous petits sont rangés dans des cartons au grenier, oui tu sais, pas dans le garage, papa, il y va tout les jours dans le garage. Si Lauranne, tu leurs manquent trop. Liam reprit ses esprit et répondit. « Ils vont bien. Très occupé par l'effigie de leur marque de bijoux. Ils essayent de faire leur deuil, tranquillement. Je crois que te revoir leur ferait du bien. »
Spoiler:
 

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit parler. | Charly Sam 4 Sep - 19:05

    J'en reviens pas! Il va se marier avec cette fille! En plus d'ici quelques mois ça veut dire que ça se passera sur le paquebot! Oh c'est si romantique un mariage en pleine mer... J'aurais quand même aimé rencontrer cette fille avant, vérifier que ce soit une fille bien, mais bon en général l'instinct du jeune homme est excellent donc s'il lui fait confiance je dois lui faire confiance aussi.

    - Je n'en doute pas elle est forcement géniale pour que tu ais renoncé à ta liberté pour elle, le mariage c'est pas rien, je suis vraiment fière de toi tu as fais un sacré chemin! Comment elle s'appelle? Tu l'a connue ici? Tu me connais je veux tout savoir!

    Ah ça oui il me connait, et il connait ma curiosité maladive, une des nombreux points communs que j'avais avec Lauranne. Je me rappelle de toutes les fois ou on voyait Liam se préparer pour un rencard, on s'installait sur son lit et on refusait de partir avant qu'il nous ai absolument tout dit sur la fille avec laquelle il sortait. C'est vrai qu'on était chiante à cette époque mais mon dieu ce que c'était drôle de le voir s'énerver après nous avant de céder en riant. Parfois j'étais jalouse de ces filles, j'avais 15 ans, et même si je n'étais pas amoureuse de Liam je craquais un peu pour lui. En même temps qui n'a jamais craqué pour le grand frère d'une de ses amies?!
    Lorsque je lui demande des nouvelles de ses parents mon ami me répond qu'ils vont bien même s'ils sont plongés dans le travail pour oublier au mieux la mort de leur fille, et même s'ils ne pourront jamais l'oublier ils tentent d'y penser le moins possible. Je n'ose même pas imaginer ce que ça doit être de traverser une épreuve pareille. Je me rappelle encore de la dernière fois où je les ai vu. C'était à l'enterrement de Lauranne, j'étais en pleurs dans les bras de Liam, juste devant le cercueil, Mme Oxburry était encore plus effondrée que moi, j'avais peur qu'elle fasse un malaise ou une crise d'angoisse à force de pleurer sa fille perdue. Mr Oxburry lui restait calme, il soutenait sa femme comme il le pouvait, il ne versait aucune larmes mais il n'était pas froid. On pourrait croire vu comme ça que le décès de sa fille ne lui faisait rien mais bien au contraire il était probablement encore plus détruit que son épouse. Lorsque l'on regardait ses yeux on percevait pire que du désespoir, on aurait dit qu'il avait perdu son âme, sa vie, lui qui avant était si dynamique, si pétillant... Ce souvenir me donnait un pincement au coeur, j'avais comme une boule dans la gorge à y penser. Si bien que j'eus un peu de mal à parler après.


    - J'en suis pas aussi sûr, j'ai peur que me revoir leur fasse penser à Lau' tu me connais je serais capable de dire une énorme bêtise sans réfléchir et ça pourrait les blesser...

    La reine des gaffeuses, c'est tout à fait mon genre. Dès qu'il y a quelque chose à ne pas dire ça fini toujours par sortir de ma bouche. J'ai la mauvaise habitude de donner un ton de plaisanterie à toutes mes phrases pour que les gens ne les prennent pas au sérieux à chaque fois. On m'a tellement de fois reprocher de dire les choses d'une manière trop froide et trop franche que je n'ai trouvé que cette solution pour éviter de blesser les gens. Le problème c'est que certains sujets ne sont pas fait pour la plaisanterie et en général je parle avant de réfléchir. Ce n'est qu'après avoir dit mon idiotie que je me rend compte que j'aurais du adopter un ton sérieux... Mais bon on ne se refera pas, rare sont les gens avec qui je peux parler comme je le veux, sans plaisanter tout bout de champs pour ne pas les vexer. Heureusement pour moi Liam fait parti des personnes qui comprend ce que je veux dire peu importe ma façon de le dire.

    - Mais c'est bien qu'ils soient toujours ensemble, pour se soutenir l'un l'autre. Comme quoi l'amour y a que ça de vrai, j'espère que ton mariage durera autant que le leur.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit parler. | Charly Dim 5 Sep - 15:25


Quelqu'un a dit que la mort n'était pas la plus grosse perte dans la vie. La plus grosse perte, c'est ce qui meurt en nous quand on vit. Je pourrais vous dire qui a dit ça, mais on s'en fout, non ? Ça semble tellement faux. Cette idée que des bonnes choses arrivent aux gens biens, qu'il y a de la magie dans le monde et que ceux qui sont droit et la méritent la recevront. Il y a trop de gens bien qui souffrent pour que ce soit vrai. Il y a trop de prières qui restent sans réponse. Tous les jours, on ignore à quel point ce monde est brisé et on se dit que tout ira bien. Mais ça ne va pas. Et une fois qu'on sait ça, on ne peut pas revenir en arrière. Il n'y a pas de magie dans ce monde. Du moins, pas aujourd'hui. Je pensais à la finalité de tout ça. Comment quelqu'un peut quitter ce monde en un clin d'œil et être parti pour toujours. C'est trop énorme pour y penser. C'est trop dur. Et ensuite on est censé continuer, c'est ça ? Dans le genre "faut vivre avec...". Enfin, on est censé être triste tant que les fleurs sont belles et ensuite on recommence à raconter des blagues et on se souvient du bon vieux temps. « Tu seras invité au mariage d'ici quelques mois. Elle est géniale. » Tomber amoureux est la chose la plus facile à faire. C'est la chose la plus excitante. C'est la chose la plus puissante. C'est pour ça que de n'être plus aimé nous fait autant souffrir. Mais tomber amoureux, il n'y a rien de mieux. Ça ne devient jamais meilleur. Tomber amoureux est facile, mais une vie entière d'amour, ça c'est un miracle. Les relations ne sont pas toujours facile. Un divorce, ça n'arrive pas comme ça. Et une relation ne se termine pas en un instant. Nous voulons tous êtes aimés, être heureux. Alors pourquoi ne le sommes-nous pas ? Car nous sommes devenus des experts en sabotage de notre propre bonheur. On se sent comme des victimes alors que ce sont nos choix. Les mauvaises habitudes, les vices, l'incapacité de montrer de l'amour et de la compassion. Voilà ce qui nous détruit. Nous ne sommes pas des victimes. Nous sommes des assassins quand on en vient à l'amour et au bonheur. « Je n'en doute pas elle est forcement géniale pour que tu ais renoncé à ta liberté pour elle, le mariage ce n’est pas rien, je suis vraiment fière de toi tu as fais un sacré chemin! Comment elle s'appelle? Tu l’as connue ici? Tu me connais je veux tout savoir! » Oh que oui, Liam connaissait Charly plus que bien. Etant donné qu’il était proche de Lauranne, ils passaient tout les trois beaucoup de temps ensemble. Il avait vu Charly passait du stade de l’adolescence à l’adulte. « Serenity, je l’ai rencontré en boite de nuit, ouais sur le bateau. T’sais que j’tiens à ma liberté. » La liberté, le fait de pouvoir faire ce qu’on veut sans rendre des comtes à qui que ce soit. C’était déjà un manque marqué par la question à chaque fois qu’il sortait de la cabine « Tu vas où ? ». L’envie à nouveau d’être libre de ses actes et le plaisir d’aimer Serenity étant présente. « Ils vont bien. Très occupé par l'effigie de leur marque de bijoux. Ils essayent de faire leur deuil, tranquillement. Je crois que te revoir leur ferait du bien. » Autrement dit, non, ses parents ne vont pas si bien que ça. Le travail, leur marque de bijoux, ils n’ont plus que ça. Leur fille est morte, leur fils absent. Peut être qu’un jour, effectivement, il se pourrait que Liam revienne définitivement à Los Angeles. La marque, il s’en foutait, il reprendrait les rennes mais c’et tout. «J'en suis pas aussi sûr, j'ai peur que me revoir leur fasse penser à Lau' tu me connais je serais capable de dire une énorme bêtise sans réfléchir et ça pourrait les blesser...» Elle avait tout à fait raison, revoir celle qui a partagé leur vie pendant quatre ans, allait être difficile. Liam ne répondit pas. C’est fou comme en regardant Charly, il voyait encore Lauranne. Une jolie blonde pleine de joie vivre. «Mais c'est bien qu'ils soient toujours ensemble, pour se soutenir l'un l'autre. Comme quoi l'amour y a que ça de vrai, j'espère que ton mariage durera autant que le leur. » Le plus difficile quand on doit dire adieu, c'est qu'il faut le répéter tous les jours. Encore et encore. Chaque jour il faut affronter la même réalité. La vie est éphémère. Notre passage sur terre est bref. Pour rendre hommage à nos morts, nous devons profiter au maximum de notre courte vie. « Ils sont plus coéquipier qu’amoureux à vu d’œil. A la Laurel et Hardy. Je ne sais pas ce que ça va donné, j’aime pas me projeter dans l’avenir. »

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On doit parler. | Charly


Contenu sponsorisé

petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas

On doit parler. | Charly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: ALOA LIBERTA :. :: RP DIVERS-