AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM A FERMER SES PORTES DÉFINITIVEMENT LE 08/01/2012 à MIDI Un immense merci à tous les membres qui ont participé à l'aventure et surtout à Juliet, Mike, Soan, Aydan, Drew, Deanou, Sepho', Willou, Oksana, Matthew et Junette qui sans son idée fantastique, AL ne serais pas et j'en passe surement ! On a vécu une aventure formidable mais aujourd'hui, il est grand temps de tournée la page. Vous allez me manquer (a) Channou/Lexy/Jess

Partagez|

(M) JOSH BEECH → wayne t. wilknow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: (M) JOSH BEECH → wayne t. wilknow Mar 28 Déc - 2:51




WAYNE THEODRED WILKNOW
vingt quatre ans • américain • groupe
violent - drogué - torturé

L'histoire du personnage est entièrement libre tant que l'on prend compte des informations du liens. Je vous mets les poins importants ;p Bon d'accord, au final, c'est plus très libre xD Mais c'est négociable ;p

♣ Wayne est né à Los Angleles et y a toujours vécu
♣ Enfant, il a rapidement compris que sa famille n'était pas comme les autres. Son père le frappait ainsi que sa mère et sa petite soeur.
♣ A l'école, il est amoureux de Jules seulement, il n'a jamais vu son père exprimer le moindre sentiment et ne sait absolument pas comment on fait. Résultat, il ne fait que tourmenter la jolie blondinette.
♣ Au final, le meilleur ami de celle ci lui met un pain de la gueule xD Chose que Wayne n'apprécie pas vraiment.
♣ Bien qu'il ait du mal à exprimer ses sentiments sans se battre, Wayne reste un garçon adorable jusqu'à ses douze-treize ans.
♣ Lorsqu'il a onze ans, il découvre que sa sœur se fait violer par leur père. Il tente de s'opposer, mais la seule chose qu'il obtient, c'est deux semaines d'hôpital
♣ Lorsqu'il a quatorze ans, sa sœur meurt sous les coups de son père, qui est finalement aquité pour manque de preuve.
♣ A quinze ans, après avoir prit des cours d'arts martiaux, Wayne est près à prendre la défense de sa mère qui se fait toujours autant battre. Lui et son père entrent alors dans une violente bagarre qui se termine mal puisque son père se prend accidentellement un couteau dans le ventre et fini par mourir lui aussi.
♣ Choqué par ce qu'il a fait, Wayne tombe peu à peu dans la drogue. Sa mère elle, fini par se suicider presque six mois après la mort de son mari. Wayne commence alors à dealer pour subsister à ses besoins. C'est comme ça qu'il connait Mike, puis qu'il retrouve Jules.
♣ Ne voulant plus jamais souffrir autant qu'il a souffert, Wayne se forge une énorme carapace. Il n'a plus aucune pitié, aucun sentiments. Il commence alors à manipuler Jules comme il le souhaite, faisant d'elle sa marionnette.
♣ La blondinette lui fait gagner pas mal d'argent grâce au site porno qu'il créait. Elle devient rapidement une très bonne ressource d'argent.
♣ Wayne n'apprécie absolument pas le fait que Jules quitte L.A. pour la France. Bien décidé à retrouver son distributeur de billets et de plaisir personnel, il décide d'aller la chercher pour la ramener.
♣ Ensuite, vous avez le choix. Soit il ne veut pas la lâcher parce que, malgré lui il craque un peu sur elle, soit simplement parce que ça l'éclate de la torturer xD
CARNET D'ADRESSES
A. JULES COLLINS ~ played by anne marie van dijk
extrait de la fiche de présentation de jules

L’orphelinat où la jeune fille fut placée n’était pas des plus réputés. Il était placé dans un quartier difficile de Los Angeles et l’administration n’arrivait plus à gérer les bandes de délinquants qui squattaient sans arrêt. En réalité, on mettait les enfants ici en attendant mieux. Seulement, parfois, mieux ne venait pas. Rapidement, le leader d’une bande de l’orphelinat remarqua Jules. Il avait l’œil pour remarquer les bonnes recrues et Ju était absolument parfaite. Sa détresse apparente et son physique presque parfait lui faciliterait l’intégration. Il la prit ainsi sous son aile, l’intégrant à la petite bande. Ils n'étaient pas tous orphelins mais ils passaient tous leur vie à l'orphelinat, fuyant le quotidien imparfait.. Souvent là depuis longtemps, ils connaissaient tout. La plupart étaient shootés à longueur de journée et aucun ne suivait plus les cours, à quelques exceptions prêt. Jules ne tarda pas à s’intégrer, commençant elle aussi a avoir des sales habitudes. Quelques semaines après son arrivée, elle s’était déjà fait virée de son lycée et passait la plupart de son temps dans la rue avec sa bande. On l’initia rapidement à la drogue dans laquelle elle trouva enfin un refuge à sa détresse permanente. Pour la première fois depuis bien longtemps, ses problèmes disparurent et son sourire s’invita de nouveau sur son visage angélique. Le temps passait et la jolie Jules se rapprochait de Mike, un des piliers de la petite bande. Il était beau. Terriblement attirant. Le bad boy par excellence. Celui dont rêve toutes les filles mais qui ne s’intéressent jamais à personne. Jules aurait pu être comme toutes les autres, seulement, malgré la consommation de drogue toujours plus importante, le visage de Jayden revenait toujours. A chaque fois plus vite que la fois précédente. Et puis, ce garçon était tellement chiant. Ayant toujours été plutôt grande gueule, Jules ne pouvait s’empêcher de lui lancer des piques. Des piques auxquels ils répondaient avec une assurance sans faille ... Et c’est finalement ce qui la rapprocha du beau brun. Leur relation, à l’apparence si mauvaise, cachait en réalité une véritable attirance mutuelle. Et rapidement, un jeu de « je t’aime, moi non plus » s’installa. C’était au premier qui ferrait craquer l’autre. Et finalement, ce fut Mike qui craqua en premier. Elle venait d’avoir dix huit ans quand ils couchèrent ensemble pour la première fois. Tous les deux en étaient conscient. Cette histoire n’était qu’une histoire de cul, juste pour oublier le monde qui les entouraient. Ils continuaient à se chamailler comme des gamins, puis de temps en temps, cela dérapait et finissait dans un lit. Mais, chaque jour, Mike découvrait une petite parcelle de la personnalité plus qu’étonnante de la belle blondinette, et plus les jours avançaient, plus elle hantait ses pensées ... Si bien qu’il fini par devenir accro. Accro à ses sourire, à ses blagues idiotes, à sa façon d’enrouler ses cheveux autours de son doigt, à cette façon si abrupte de lui répondre, à ces phrases cinglantes qu’elle lui lançait parfois, à ces étranges nuits de tendresse qu’ils partageaient parfois et puis ... à ce regard éteint qu’il rêvait de rallumer ... Quant à elle, Jules refusait d'admettre une réalité indiscutable, Mike la faisait bien plus craquer qu'elle ne voulait bien l'admettre. Ce n'était pas de l'amour, mais elle y tenait à ce petit bout.

Leur relation continua ainsi pendant quelques mois. Quelques mois où le beau brun vit sa belle princesse s’enfoncer de plus en plus de l’enfer de la drogue. Ayant tous atteint l’age adulte, ils durent partir de l’orphelinat et ils se séparèrent en deux groupes de colocation. Il ne fallu pas longtemps avant que Jules ne réussisse plus à joindre les deux bouts. Tout l’argent qu’elle recevait de son boulot minable allait à son dealer. Et tous les jours, cela empirait.

FLASH BACK


Mike ▬ Ju ! Tu vas où là ?!
Jules ▬ Ca te regarde pas !
Mike ▬ Tu vas encore chez ce connard ?!!
Jules ▬ Ce connard comme tu dis, c’est lui qui me permet de tenir debout !
Mike ▬ Tu devrais arrêter Jules ... Tu te fais du mal.
Jules ▬ Mais tu te prends pour qui pour me dire ce que je dois faire ?! T’es ni mon père, ni mon frère, ni même mon copain ! T’es rien Mike ! Alors arrête un peu de vouloir diriger ma vie ! Regarde toi dans le miroir et occupe toi de toi avant de vouloir faire ton superhéro ! Personne n’a besoin de toi ici, surtout pas moi.

Sur ces mots, Jules claqua la porte de l’appartement et se dirigea vers l’appartement de son dealer. Elle n’avait plus d’argent, mais elle le connaissait depuis un moment maintenant et elle espérait qu’il lui permettrait de lui payer plus tard ... Et puis, elle n’avait pas le choix, elle en avait besoin. Tout de suite. Elle avait déjà du s’en passer la veille et elle avait l’impression de mourir à chaque seconde. Elle avait besoin de cette sensation. Elle avait besoin de quitter ces rues minables de L.A. pour tout oublier l’espace d’un instant. Elle frappa chez Wayne. Elle connaissait ce garçon depuis qu’elle avait huit ans. Il faisait partit de la bande de garçon qui l’embêtait quand elle était en primaire. C’était celui que Jayden avait frappé alors qu’il embêtait sa meilleure amie. Seulement, comme elle, Wayne avait mal tourné. Il dealait depuis des années et qu’elle avait été sa réaction quand Mike lui avait présenté sa nouvelle cliente. La fillette dont il était amoureux en primaire et dont la vie était parfaite. Comme quoi ... Wayne ouvrit la porte seulement vêtu de sa serviette et fit entrer Jules.

Wayne ▬ Combien ?
Jules ▬ Je ... J’ai pas d’argent Wayne ... Mais je me disais que tu pourrais m’en filer un peu le temps que je réunisse du fric.
Wayne ▬ Désolé ma belle, mais si t’as pas de fric, t’as pas de coke.
Jules ▬ Aller, soi sympa ... J’en ai besoin ... Je te donne quelque chose comme caution si tu veux ...
Wayne ▬ Comme quoi ?
Jules ▬ Je sais pas ... Ce que tu veux ...
Wayne ▬ Ce que je veux ? Vraiment ?
Jules ▬ Oui oui ... Donnes en moi maintenant !

Wayne se rapprocha de Jules, un sourire aux lèvres. Malgré le fait que cette fille était une vraie peste intenable, il avait toujours rêvé de l’avoir dans son lit. Il y voyait là l’occasion rêvée. Il lui fit un bisous dans le cou et, se rendant compte de se qu’il voulait, Ju le frappa.

Wayne ▬ Je vois que tu as changé d’avis ... Je pensais que tu la voulais ta coke moi ...
Jules ▬ Connard !
Wayne ▬ Dommage pour toi ma belle ... C’était pourtant un paiement honnête, tu n’aurais même pas eut à payer en plus ...
Jules *relevant la tête vers lui* ▬ Tu me l’as donne gratos si je le fais ?!
Wayne *recommençant à l’embrasser* ▬ Hum hum ...

Jules finit finalement par se laisser faire. Ce soir là, elle tomba un peu plus dans la galère infernale de la drogue. Elle venait de faire quelque chose qu’elle n’aurait jamais imaginer faire. Elle venait de vendre son corps pour vingt minutes de liberté ...

FIN DU FLASH BACK


Cela aurait pu être l’affaire d’une fois, mais non, cela continua. Jules ne sortait presque plus, passant ses journées avec Wayne pour pouvoir se droguer. Deux semaines après leur première nuit, les conditions du dealer évoluèrent. Un de ses potes la trouvait canon, et si elle voulait toujours sa coke gratuit, elle devait passer la nuit avec lui. Chose qu’elle fit. Et peu à peu, Jules commença tout bonnement à se prostituer contre un peu de coke. Elle ne se rendait plus compte de ce qu’elle faisait. Elle ne passait plus un seul instant sobre. Le seul moyen pour elle de survivre était la drogue. Wayne faisait absolument tout ce qu’il voulait d’elle. Elle était devenu son jouet, sa poupée gonflable, incapable de dire non à une de ses volontés. Il commença ensuite à la filmer lors de leurs rapports sexuels, créant ainsi un site porno à son image qui avait de plus en plus de succès au fur et à mesure que le jeune homme postait ses vidéos. Jules ne voyait presque plus sa bande et encore moins Mike qui l’évitait depuis leur dispute. Elle n’était plus que l’ombre de son ombre, incapable de réfléchir dignement. Tout ce qui faisait d’elle ce qu’elle était avait disparu. Elle n’avait plus aucun contact avec sa mère, elle n’allait même plus voir son frère à l’hôpital, toujours plongé dans le coma ... Et puis, ce qui devait arriver arriva. Elle venait de fêter ses vingt et un ans quand elle fit une overdose. Elle aurait dû lui être fatale. Elle l’aurait été si, à ce moment là, Jules n’avait pas été dans l’appartement qu’elle partageait avec Mike et les autres. Elle serait morte si Mike ne l’avait pas trouvé si rapidement et si il n’avait pas réagit aussi vite. Elle fut emmenée à l’hôpital où on lui fit un lavage d’estomac. Elle dû y rester pendant plus d’une semaine ... Un semaine de sevrage pendant lesquelles elle cru devenir folle. Mais, elle pu ainsi se rendre compte de ce qu’elle était devenue. Une pute droguée incapable de tenir une journée sans drogue. Elle avait honte. Tellement honte que son frère soit allongé là depuis tant d’années et qu’elle, elle soit toujours en vie, toujours prête à se détruire la vie ... Elle prit alors une décision qui allait bouleverser sa vie ... Il était tant de tout recommencer ... Elle allait changer de vie. Changer de pays. Elle allait tout reprendre du début ...
MIKE C. DAVIDS ~ played by ian somerhalder
Écrivez ici la relation entre ce personnage et ce scénario. Écrivez ici la relation entre ce personnage et ce scénario. Écrivez ici la relation entre ce personnage et ce scénario. Écrivez ici la relation entre ce personnage et ce scénario.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas

(M) JOSH BEECH → wayne t. wilknow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: ALOA LIBERTA :. :: scénariis / pvs-