AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM A FERMER SES PORTES DÉFINITIVEMENT LE 08/01/2012 à MIDI Un immense merci à tous les membres qui ont participé à l'aventure et surtout à Juliet, Mike, Soan, Aydan, Drew, Deanou, Sepho', Willou, Oksana, Matthew et Junette qui sans son idée fantastique, AL ne serais pas et j'en passe surement ! On a vécu une aventure formidable mais aujourd'hui, il est grand temps de tournée la page. Vous allez me manquer (a) Channou/Lexy/Jess

Partagez|

A strange metting ... (PV Jordan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: A strange metting ... (PV Jordan) Jeu 3 Fév - 19:36

    Je me suis réveillée tôt ce matin. Enfin, le mot « levée » convient mieux vu que je ne dors presque pas la nuit. Durant celle-ci, je ne fais qu’une chose remuer mon esprit dans tous les sens, je pense, je réfléchis, je me torture encore et encore … Je ne déjeune pas, je n’ai jamais pu envisager de manger à peine sortie du lit, ça me dégoute tout simplement. Je me rends compte que je n’ai même pas pris la peine de me déshabiller hier soir avant de me coucher. Je me dirige vers la salle de bain, retire tous mes vêtements et entre dans la douche. Je fais couler l’eau. Je règle celle-ci à une température tellement élevée que j’en ai presque mal lorsqu’elle s’écrase sur ma peau, comme une pluie de mini-météorites. Mon corps devient vite rouge, mais je reste là. C’est comme si j’avais envie de me faire mal, de me faire souffrir. Je veux me punir pour tous ce que j’ai faits et que je regrette tant. Je veux souffrir comme j’ai fait souffrir Caleb en l’abandonnant. Mais une douche presque bouillante, ne me permet pas de ressentir ce qu’il a dû ressentir. C’était bien trop fort.

    Après de longues minutes, je sors écarlate. Je vois apparaître mon reflet dans le miroir et détourne les yeux. Je ne veux pas me voir. Je ne PEUX pas ! Mon corps porte encore les traces d’une grossesse terminée. Mais au fil des jours, elles sont de moins en moins visibles. Je ne veux pas qu’elles disparaissent. Ce sont les dernières marques de mon bébé. J’avais mené ma grossesse à terme certes, mais pourtant je n’avais pas d’enfant. « Anoxie » m’ont-ils dit. Ça me faisait une belle jambe. Grâce aux explications des médecins, mon mari et moi avions compris que notre bébé n’avait pas pu respirer à temps. Elle était morte. Ma petite fille … Son visage bleu me hantait jours et nuits. Qu’est-ce que je n’aurais pas fait pour la récupérer, mais c’est impossible. En plus aujourd’hui, j’ai perdu mon mari, enfin c’est moi qui suis partie. GROSSE ERREUR. Je m’essuie rapidement et ouvre ma garde-robe, cherchant ce que j’allais mettre. Je me décide vite et prend ce que j’ai de plus confortable. J’enfle le tout et retourne dans la salle de bain ou je démêle mes cheveux couleur ébène. Je suis bien décidée à sortir de ma cabine pour une fois.

    Je prends l’ascenseur et marche jusqu’au bar. Qu’est-ce que je fais là ? Aucune idée. Les rares fois où je me suis rendue dans un bar c’était pour chanter, jamais en tant que cliente potentielle. Et pourtant … Je m’installe sur un tabouret et commande une vodka. Est-ce qu’on boit à peine levée ? Non. Le pire c’est que je déteste l’alcool mais je veux absolument trouver un moyen d’oublier. Juste quelques minutes, c’est tout ce que je demande. Je ne crois pas être difficile et je pense que c’est réalisable. Le serveur m’apporte mon verre. J’en bois une gorgée et ne peux m’empêcher de grimacer. C’est … comment dire ? Fort ! Et je n’ai pas l’habitude. Mais j’en prends une deuxième gorgée malgré tout. Je laisse mon regard se perdre dans le vide, je ne vois rien. Je n’entends rien. Pourtant le bar est assez bruyant, même on est encore tôt dans la matinée. J’essaie de faire le vide, en vain … Pourquoi est-ce que je suis incapable de ne penser à rien ? Ou au moins de penser à autre chose qu’à Caleb, qu’à ma petite fille défunte, qu’à mon malheur ou à mon désespoir. Je dois vraiment avoir l’air pitoyable là. Mais je me fou de ce que les gens pensent de moi, ils ne savant absolument pas ce que je traverse. Je voudrais bien les y voir d’ailleurs.

    A un moment, je replie mes deux bras sur le bois froid du bar et pose ma tête dessus. Je ferme les yeux, une larme s’en échappe. Je l’essuie immédiatement. Je ne pleure déjà plus. Je commence à savoir me contrôler à force. Je me sens terriblement seule. Je n’ai absolument personne à qui parler, à qui me confier. C’est peut-être mieux ainsi. Je n’ai pas envie d’en parler de toute manière. Je ne sais même pas pourquoi je me sens seule. Ça me servirait à quoi d’être entourée ? Gardant cette position, je me sens plus détendue, je ne vois que du noir et ça me convient. Mais je sens que le tabouret situé à ma gauche bouge. Pourtant il n’y avait personne installé dessus, ça signifie donc que quelqu’un s’installe. Je ne relève pas le regard tout de suite. J’attends un peu. Je me sens un peu mieux comme ça alors … Mais la curiosité l’emporte, je me redresse. Effectivement, il y a quelqu’un assit à côté de moi, une femme. Je pose mon regard sur elle.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A strange metting ... (PV Jordan) Sam 19 Fév - 16:44

Allez savoir pourquoi ce matin Jordan avait la pèche. Pire que la pèche même. Elle n'était pas sortie hier soir, avait décidé de vivre un peu, de sortir de jour, et de dormir la nuit è_é. Elle s'était donc couchée vers 23 heures après une soirée courte en dehors du bateau. Elle s'étira doucement dans son large lit double et bailla un bon coup. Elle sortit de son lit, habillée d'une simple chemise blanche taille large, du moins pour elle. Elle se sentait bien dans cette chemise, elle l'avait piqué à William ou peut être à Harry ? Elle ne savait plus trop bien. Elle se dirigea vers sa salle de bain, retira sa chemise et se glissa sous l'eau chaude qu'elle avait fait couler quelques minutes pendant qu'elle se lavait les cheveux. Elle augmenta la pression de l'eau, la faisant couler sur ses longs cheveux blonds. Elle se sentait vraiment bien, pour une fois. Elle resta un long moment sous sa douche, se lavant les cheveux en les frottant bien. Quand elle sortit de sa douche, elle les sécha à l'aide d'un sèche cheveux puis les lissa. Elle n'aimait pas vraiment prendre soins d'elle depuis quelques temps mais en ce moment, elle avait besoin de se dire qu'elle était belle, de se le montrer. Elle voulait plaire. C'est idiot de dire ça d'elle mais c'est vraiment ce qu'elle voulait.

Elle sortit de la salle de bain quand son portable commençait à vibrer sur la table de nuit. Et oui, même en vacances au milieu d'un océan sur un bateau de rêve on n'éteint pas son téléphone portable. Elle l'attrapa et décrocha. C'était Mike. Elle avait prévu de le voir, lui et sa fille aujourd'hui mais il l'appelait pour annuler. Et f*ck. Elle s'était faite belle un peu pour rien. En fait, si Jordan avait besoin de plaire, s'était pas tout à fait pour elle. Elle avait fait la promesse à Aelya, la fille de Mike, qu'elle trouverait un tonton à lui présenter. Donc pour ça, il fallait qu'elle plaise u__U. Elle s'habilla quand même mais pas de la façon qu'elle aurait voulu s'habiller, préférant un vieux tee-shirt délavé et un jeans foncé. Elle se maquilla rapidement à l'arrache. Un peu de fard à paupière noir et un max de mascara. Elle mit ses converses noires puis elle sortit de sa cabine, son portable et sa clef dans une main et quelques billets qu'elle glissa dans son jean dans l'autre. Un réflexe qu'elle avait prit depuis sa croisière dit qu'elle se dirigea, comme pour une soirée, vers son meilleur ami le bar. Elle y entra en saluant le patron qui ouvrit des yeux gros comme ça O_o parce que normalement Jordy s'est le soir qu'elle vient puis elle s'assit à sa place habituelle. L'ambiance du bar était comme à l'accoutumée. Elle commanda son verre comme tout les soirs (sauf que là on est le matin hein :P) puis elle remarqua que la nana assise à côté d'elle l'observait. La première sensation de Jordan fut de se demander ce qu'elle voulait Ö et d'aller carrément lui demander en lui montrant qu'elle n'avait pas envie de parler puis elle se reprit. Elle fit comme si de rien n'était puis elle descendit son verre. Dès la première sensation de sa boisson dans sa bouche, elle se rappela pourquoi elle avait prit cette habitude (celle de venir au bar evidemment >__<). William. Il était LA raison de sa constante présence au bar. La femme assise à son côté droit était-elle aussi ici à cause d'un garçon ? La curiosité l'emporta et elle se tourna vers sa voisine. Elle la jaugea rapidement du regard avant de lui demander.

Jordan ▬ Vous voulez quelque chose ?

Elle essaya d'adopter un ton pas trop méchant mais plutôt amical, comme elle ne sait pas si bien le faire. Finalement, elle avait peur d'effrayer sa voisine.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A strange metting ... (PV Jordan) Dim 27 Fév - 17:41

    J’observe toujours la jeune femme qui s’est assise au bar à côté de moi. Elle à l’air étrange et elle boit déjà si tôt le matin. Ca cache forcément quelque chose ça. On ne boit pas de si bonne heure. Enfin pas quand on ne vit pas un malheur ou que l’on ne se reproche pas quelque chose. Je suppose donc qu’elle se trouve dans l’une de ces deux situations. Ou bien alors, elle vient au bar pour un garçon ? Oui mais si c’était le cas elle pourrait y venir sans pour autant boire d’alcool, j’oublie donc rapidement cette idée. C’est bête mais je me rends compte que je n’ai plus pensé à moi et à mes problèmes pendant presque une minute entière, durant laquelle je me suis focalisée sur cette étrange jeune femme. Je devrais sortir plus souvent !

    Je continue du fixé et l’observe attentivement dans les moindres détails. Elle est vraiment tout mon contraire. Elle est blonde, je suis noir. Ses cheveux sont raides, les miens ondules délibérément sur mes épaules. Ses paupières sont recouvertes d’une épaisse couche de noir, les miennes sont naturelles et puis même lorsque je suis maquillée, j’opte pour les tons pastel et je pose du far à joue rose pâle sur mes pommettes. Ses vêtements ne sont pas très féminins et lui donne un faux air de garçon manqué, moi je porte généralement des jupes et des robes légères. J’ai un petit air bohémien. Elle descend sont verre à toute vitesse, je la regarde à moitié choquée jusqu’à ce qu’elle tourne son regard vers moi. Elle avait dû se sentir observée, on ne pouvait pas regarder les gens de la sorte, c’est mal poli et pourtant je l’avais fait. Qu’est-ce que j’ai à perdre ? Au point où j’en suis de toute manière, je ne pourrais pas tomber bien plus bas.

    Gênée d’avoir été prise en flagrant délit, je me retourne et me cache derrière une de mes mains. En plus, j’ai une tête à faire peur et tout mon corps exprime le mal-être. Je me dis qu’elle ne m’approchera pas, qu’elle ne me parlera pas parce que ça se voit que je n’ai envie de faire la conversation. Et pourtant, quelques minutes après j’entends sa voix.

    ▬ Vous voulez quelque chose ?

    Merde ! Je ne veux pas parler ! Pour dire quoi ? Me lamenter sur mon sort et raconter ms malheurs ? Pour parle de la pluie et du beau temps ? Ça serait préférable, mais j’en suis incapable. Je suis obsédée par ma petite personne. Je me fou complètement des autres ! En ce moment même je n’ai qu’une envie qu’on me foute la paix ! Mais alors pourquoi ne suis-je pas rester enfermée dans ma cabine ? Et bien, parce que malgré tout, au fond de moi, je voudrais essayer de retrouver une existence normale. Sauf que je ne sais pas si c’est possible et encore moins si j’y parviendrai un jour. Alors, est ce qu’il ne vaudrait pas mieux que je lui réponde ? C’est peut-être le début d’une amélioration. Oui ! Je vais faire ça ! Mais pour dire quoi ? Prise de panique je ne trouve qu’une chose à répondre, je n’ai pas le temps de réfléchir à mieux.

    ▬ Euh … Non … Désolée …

    Probablement qu’elle va laisser tomber et continuer de boire sans même plus m’adresser un regard. Mais au fond, j’espère que non ! Je me sens seule, je n’ai personne à qui parler et pourquoi est-ce que ça ne serait pas cette jeune femme la solution à tous mes problèmes ? Non impossible ! Bon alors, juste le début de la solution. Je me retourne un peu pour regarder de l’autre côté. Par la fenêtre, je vois ce qu’il se passe sur le pont. Une jeune maman passe avec ses deux jeunes rejetons et un homme qui je suppose n’est autre que le papa. Et dire que ça aurait dû être moi, avec Caleb et notre petite … Et dire qu’à la place je suis là, perdue, à les regarder passer. Une larme roule sur ma joue. Mon cas est désespéré, c’est définitif. Regarder moi ça c’est deux petites bouilles qui rient aux éclats. Ils ont l'air tellement heureux ! Je ne peux m’empêcher de ressentir de la jalousie envers eux. Je les envie à un tel point que j’en ai mal au ventre. Il vaut mieux que je ne regarde pas ça, c’est de la torture. Je ferme les yeux un instant et finit par me retourner vers le bar. Je n’ose plus regarder la jeune femme dont je ne connais absolument rien. Je ne veux pas qu’elle me voit pleurer. Je souffre en silence.

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A strange metting ... (PV Jordan)


Contenu sponsorisé

petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas

A strange metting ... (PV Jordan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: ALOA LIBERTA :. :: RP DIVERS-