AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM A FERMER SES PORTES DÉFINITIVEMENT LE 08/01/2012 à MIDI Un immense merci à tous les membres qui ont participé à l'aventure et surtout à Juliet, Mike, Soan, Aydan, Drew, Deanou, Sepho', Willou, Oksana, Matthew et Junette qui sans son idée fantastique, AL ne serais pas et j'en passe surement ! On a vécu une aventure formidable mais aujourd'hui, il est grand temps de tournée la page. Vous allez me manquer (a) Channou/Lexy/Jess

Partagez|

L'amour est un poison ☼ Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 18:42

JE ME PRÉSENTE ................





Nom et prénom(s) : Caleb Jason Davenport
Date et lieu de naissance : 06/06/1989 (22 ans)
Lieu d'habitation :
Statut civil : Célibataire
Orientation sexuelle : hétéro
Caractère : romantique, sympathique, lunatique, sérieux, fêtard, adorable, jaloux, possessif, penchant pour la cigarette, amoureux, passionné, original, chanteur, talentueux, tête a claque.





STORY................




« Sourit Caleb ! Allez fais nous comme dans la pub mon chéri ! » « Roh maman ! C’est bon j’ai plus deux ans et je ne viens pas de gagner un truc important ! » Caleb soupirait doucement sous le regard attendri de sa mère. Il ne bougeait pas, puis se mis à sourire doucement rien que pour faire plaisir a sa génitrice. Une seule photo c’était t’il dit et le voilà mitrailler par des millions. Gabrielle Davenport ne se rendait pas compte a tel point son fils avait changé depuis ses 12 ans. Elle le voyait encore en train de courir derrière les filles et faire du foot tout les soirs avec les copains. Elle ne se disait pas qu’il allait partir mais si. Le brun avait fini ses études au lycée, c’est pour cette raison qu’il y avait toutes ses effusions autour de lui. Seul son père se contentais de lever les yeux aux ciels en voyant sa femme, il avait bien essayé de lui reprendre l’appareil mais après il ne trouvait pas sa assez sage de sa part. « Bon sa suffit ! Je ne suis pas non plus une bête de foire maman ! » Caleb se leva de la chaise ou il était assis avant de prendre son diplôme et de retirer sa tenue de jeune diplômer. A l’époque, il n’avait que 17 ans, c’était le plus jeune de sa promotion et surtout le plus brillant.


« Le bal c’est ce soir Caleb ? » « Possible ! » répondit-il simplement a sa mère. Il fit les 100 pas dans sa chambre, portable à la main tout nerveux comme un collégien. Caleb ne savait pas vraiment quoi penser de ce qui pouvait se passer ce soir, il venait d’être diplômer, il allait partir de cette ville. Enfin ! « Mais tu as une cavalière ou tu compte y aller avec Rebecca ? » Haussant les épaules, Caleb ne disait rien, il ne pouvait pas lui dire qu’il ne comptait pas aller au bal simplement parce qu’il n’avait pas envie de se retrouver en face de tout les riches de la ville. Il allait se sentir mal et comme un parfait idiot alors Caleb lui fit un petit sourire pour la rassurer et pris son costard pour le mettre. Cravate, et chemise blanc, mister Davenport descendait les escaliers quand quelqu’un se décida à sonner. Il ouvrit la porte et alors qu’il pensait qu’il allait tomber sur Rebecca, sa meilleure amie, il vit un policier avec le visage grave et les poings serrés. « Salut Edouard ! Mon père est parti bosser, il n’est pas avec toi ? » Caleb ne se doutait pas un seul instant que le jour de sa remise des diplômes son père se faisait prendre dans une fusillade. Agent de police depuis 22 ans, monsieur Davenport était un commissaire au placé, il avait gravit les échelons avec une facilité déconcertante puis son sérieux et son dévouement envers la ville, laissait sérieusement penser a ses voisins qu’il serait parfait dans le rôle de maire. Les élections ayant lieu bientôt, Logan Davenport avait déposé sa candidature, jonglant entre la casquette de policier le soir puis celui de candidat aux élections quand il n’était pas en service. « Je sais Caleb ! Ta mère est là ? » Répondit Edouard au jeune homme. « Attend ! Tu sais comment elle est en ce moment après la mort de sa mère alors… si… tu dois dire un truc… dis le moi avant… » Le brun commençait peut a peut a réaliser pourquoi est ce que le collègue de son père était présent, sa voix était devenu moins assuré puis il se laissa pensé que c’était peut être une blague ! Oui c’était surement ça après tout, son père était un héros, il était le sien, son papa, celui qui l’avait tenu dans ses bras, celui qui lui avait dit que les monstres sous le lit n’existait pas, celui qui… « Tu sais pourquoi je suis là… il est … » L’homme en face de lui n’eu même pas le temps de finir sa phrase que Caleb se mit a lui crier un NON de colère, il claqua la porte sous le coups de l’impulsion puis se laissa glisser contre cette dernière, le visage humide de larme.

« Maman… » Caleb frappait doucement contre la porte de la chambre de ses parents. Petite, brune, Gabrielle était un petit bout de femme qu’on aimait protéger et aimer. Il souriait devant le visage de sa mère qui lui souriait en refaisant le lit. « C’est fou comme même ! Ton père est comme toi ! Désordonné ! Il n’a jamais su… » « Maman… » Répéta Caleb d’une voix douce et à peine audible. Gabrielle se retourna avant de se mettre devant son fils, elle se mise sur la pointe des pieds avant de passer la main dans les cheveux de ce dernier pour le recoiffer. Il se lassa faire doucement avant de sentir une larme s’échapper de son œil. « Tu sais Rebecca était pas une fille pour toi… Ce n’est pas grave si elle ta laisser tu sais… » Caleb ne comprenait pas sur le moment, il était perdu ailleurs, regardant la photo de famille sur la table de chevet, il ne décollait pas son regard vide avant de sentir la main de sa génitrice passer sur sa joue. « Maman… je suis désolé… c’est papa…Edouard… il était là… papa… non… maman… » Sanglota Caleb. Un silence. Une voix lointaine. Des sanglots. Le jeune homme regardait sa mère les yeux tout rouge. Le visage vide de celle qui l’aimait était en train de se décomposer avant de la voir s’écrouler par terre sous le poids de la nouvelle. Il se mit à genoux en face d’elle essayant de la relever mais elle luttait pour rester là. Caleb ne savait pas quoi dire, ni quoi faire, il était partager entre la prendre dans ses bras et écouter ses paroles. « VA T’EN !!! » cria t’elle. Le brun resta planter bêtement devant elle avant de sentir une main se coller sur sa joue. Il comprit alors qu’il devait vraiment partir…



................





« Bonjour monsieur Blackbird ! Je suis le fils de Gabrielle, je la remplace pendant un petit moment… » Caleb était tout timide devant la grande maison de la famille. Lui n’était qu’un pauvre comparé a eux. Certes, il estimait que la richesse d’une personne ne se voyait pas dans les biens qu’il possédait mais comme même là ce n’était pas rien, une superbe villa. L’homme en face de lui, lui présenta ses condoléance, il hocha la tête bien décidé à ne pas penser à ce qu’il aurait pu se passer si son père avait été encore là. Il rêvait qu’il le prenne dans ses bras, il ne demandait ça rien qu’une seule fois. Caleb rentra dans la maison, il s’activa en nettoyant et faisant toute les taches que sa mère aurait du faire. Elle était déprimé, ne sortait pas de son lit, le jeune homme s’inquiétait car après les vacances d’été, lui ne serrait plus là. « Je t’avais dit de ne pas prendre mon haut aussi !!! » Les yeux du brun se posèrent sur deux demoiselles qui descendaient les escaliers en se disputant. Il les connaissait de vu et aussi au lycée quand il y était, mais rien de plus, après tout comme on dit les torchons et serviette ne se mélange pas. Les riches d’un coté et les pauvres de l’autre. Caleb soupirait avant de passer devant Pride qui était d’une beauté époustouflante. Il avait les yeux qui pétillait, elle ne le remarquait même pas comme si c’était du papier peint sur un mur passant devant avec sa sœur qui râlait encore une fois. Il était bête ou peut être naïf de penser qu’un jour peut être elle lui accorderait une chance. L’espoir était une partie de sa vie, il y croyait et il avait peut être finalement pas tords…

Quelques semaines plus tard…

Pride avait réussit à pourrir sa vie jusqu'à chez lui. Guitare sur l’épaule, Caleb était venu, poussa la porte de la maison avec un brin d’énervement. Sa mère était malade, la grippe selon le médecin, il ne pouvait pas s’empêcher de ce dire que c’était totalement la faute de la petite brune qui était soit disant dans un mauvaise état, elle aussi frappé par le même syndrome. Déjà que sa mère était devenue insupportable après la mort de son père alors là c’était le pompon. Caleb soupirait avant de commencer à nettoyer toute la maison puis il monta à l’étage pour finir. Il connaissait la maison comme sa poche alors quand il poussa la porte de la chambre de Pride, Caleb lâcha une phrase légèrement ironique. « Hey bah c’est la troisième guerre mondiale ici ! » « ATCHOUM… » Il n’eu que sa comme guise de réponse ou de salutation. De toute manière de sa part, il ne cherchait rien de spécial même si quand il posa ses yeux sur elle, il sentit son cœur faire un bon. Même malade, Caleb aurait été prêt a se lancer pour l’embrasser, juste un baiser gouter le gout de ses lèvres contre les siennes, juste un, il ne demandait pas le ciel. Ils discutèrent pendant quelques minutes alors qu’il ouvrait les fenêtres pour aérer la pièce remplit de microbes surement. Le brun jetait les mouchoirs posé sur le lit avant de lever les yeux au ciel quand elle continuait de bosser. Soit elle était complètement malade et ne se rendait pas compte de ses actes, soit elle était naturellement folle pour travailler avec la fièvre qu’elle avait. Caleb n’était pas médecin mais il reconnaissait les gens fiévreux surtout quand il regardait la tête pâle de la demoiselle. « Tu n’as pas pris le soleil depuis combien de jour ? On dirait un zombie ! » Dit il en souriant. Il prit le pc en enregistrant son travail puis le déposa sur le bureau en regardant une photo dans un cadre. Il y avait un homme a ses cotés, elle souriait, elle avait l’air heureuse. Ce que tu peux être idiot Caleb ! se disait-il à lui-même. Pourtant, il ne se démontait pas, il enroula Pride dans une couette avant de l’entendre rechigner ce qui le fit doucement rire. Mais qu’est ce qu’elles avaient toute a râler c’est fille ? C’était un truc de famille ou quoi ? La brune dans ses bras, il descendit les escaliers en la déposant quelques secondes plus tard sous la véranda. Après ce qu’il c’est passé ? Caleb lui avait chanté une chanson sous sa demande puis la belle Pride c’est endormis. Il c’était levé sans faire de bruit, déposant un baiser sur le front de la brune comme il l’avait fait quand il l’avait rencontré. Souriant, Caleb l’avait recouvert tel un petit bébé tout fragile qu’il ne fallait pas toucher. Il était resté là quelques secondes avant de ranger sa guitare et repartir chez lui après une journée de travail...

« Sa c’est bien passé chez les Blackbird ? » Caleb venait à peine de passer le pas de la porte que sa mère lui posait déjà des questions comme si c’était un flic. « Oui oui ! » dit il perdu dans ses pensées. Il posa sa guitare contre le porte manteau avant de mettre sa veste sur ce dernier. Le jeune homme souriait bêtement mais il n’y pouvait rien après tout ce moment passé avec la petite Pride était tout simplement parfait. Ils avaient été en osmose c’était… Caleb n’avait pas de mot, il était littéralement envouté par le charme de la brune, il ne voyait que par elle, ne jurais que par elle. « Tu sais ce que l’on avait dit Caleb ! Pas de… » Gabrielle n’eu même pas le temps de finir sa phrase que le jeune homme la termina pour elle. « Pas de relation amoureuse avec l’une d’entre elle ! Je sais maman en plus elles sont trop superficielle ! » Il lui fit un petit sourire réconfortant avant de se mettre a ses cotés en poussant les boites de mouchoir usagés. Il mentait a sa génitrice ce n’était pas grave après tout. Si ? « Ta passé une bonne journée sinon ? » Il regardait sa mère avant de lui donner sa tasse de thé sur la table de chevet. Seul depuis plusieurs mois à présent, Caleb essayait tant bien que mal de l’aider à se remettre sur pied. Il était présent, il se dévouait corps et âme pour son bien être, tant pis pour le sien. Sa mère comptait tellement pour lui !




................






Un baiser, une nuit. C’était tout ce qu’il avait eu. Caleb ne pouvait pas s’empêcher de soupirer en regardant le plafond. Il n’avait pas eu l’école a LA, il n’allait pas suivre Chey’ et Pride. Trop fière pour accepter de l’argent, le brun se laissait à fermer les yeux dans le lit de Pride. Il l’a pensait sous la douche, alors qu’ils avaient passé la nuit ensemble. Dans ses bras le matin, il aurait aimé lui faire des bisous pour la réveiller. Seul. C’était la triste situation. Puis il se retourna rencontrant une feuille de papier sur un oreiller : « Pardonne-moi… Je regrette tellement… ». Ses yeux sortirent de son orbite se disant qu’elle n’avait pas pu faire ça. Après tout dans l’histoire c’était lui qui quittait les filles en générale, se retrouver dans la situation inverse avait un mauvais gout puis ce n’était pas n’importe qui ! Pride ! Caleb se leva a une vitesse incroyable, encore nu, il ne se rendait vraiment pas compte qu’il était chez les Blackbird, il sortait de la chambre avant de re-claquer la porte quand il vit le père de Pride. Quelle poisse ! Ce n’était pas son jour aujourd’hui, Caleb décida finalement de s’habiller puis de sortir comme si de rien était. Il pouvait toujours prétendre qu’il aidait sa mère en bas, elle allait le couvrir comme elle le faisait en règle générale. « Bonjour Caleb ! Qu’est ce que tu fais ici ? » Dit monsieur Blackbird d’un air interrogateur. « Je… je viens aider ma mère ! » bredouilla t’il en descendant les marches. « Ta mère ? Mais ta mère a dit qu’elle ne viendrait pas aujourd’hui… » Et merde ! Le voilà dans de beaux draps alors qu’il cherchait encore à s’éclipser. Arrivé au pied de l’escalier, le vieil homme se mit en face de lui. « Ah j’ai cru qu’elle m’avait envoyé un message ! Ce n’est pas grave ! » « Écoute-moi Caleb ! Je ne sais pas ce qu’il y a avec ma fille mais tu seras gentil de l’oublier ! Elle est partie sans toi là alors t’accroche pas ! » Avalant sa salive, Caleb prit sa veste et bouscula sous les coups de l’énervement le père de Pride. Il ne rajoutait rien préférant claquer la porte après le passage du jeune homme.

« Où tu vas ? » demanda Jason, son meilleur ami. « Je m’en fou je vais la rejoindre ! » Caleb faisait ses valises en mettant tout ses affaires en boule à la hâte. « Mais t’es un abruti ou quoi ? » Caleb ne répondit pas préférant prendre son portable pour envoyer un message a Pride : t’es ou ? Simple comme message mais radicale comme réponse quand il lit a l’aéroport. Il termina vite sa valise qu’il mit sur l’épaule puis passa devant son meilleur ami. « Caleb ! Réfléchit ! Ta pensé a ta mère ! Elle est complètement anéantie avec ce qu’il sait passer il y a quelque mois et toi tu va la laisser ! » Le jeune homme ferma les yeux puis a l’entrée du pavillon quand il vit sa génitrice lui sourire en revenant des courses, il posa sa valise. « Vous faite quoi de beau les garçons ? » dit elle en passant devant eux. Jason fixa Caleb, le brun soutenait son regard avant de retirer sa veste. « On va allez faire du foot madame ! » Son meilleur ami passa devant Gabrielle qui posait les courses dans la cuisine. « Faite attention comme même ! » Le visage livide, Caleb sentait son cœur saigner. Pour lui Pride l’avait trahit, elle l’avait attaché a un amour qui était impossible, pourquoi est ce qu’il n’avait pas écouté sa mère pour une fois. Hochant la tête, il se dirigeait en silence sur le perron, il descendit les marches avant de se rendre compte qu’il avait oublié sa veste. « On va dans un bar ? » dit Jason compatissant. « Ouais toute la nuit… »





................





A la terrasse d’un café, Caleb lisait les pages sport. L’équipe nationale de football avait gagné le match contre un autre pays, le brun souriait doucement face a cette perceptive. Il se souvenait très bien avoir joué lui aussi a ce sport a une époque, il appréciait tout de sa vie passé, ce n’était pas le genre à regretter ses gestes loin de là. « Joyeux anniversaire ! Joyeux anniversaire ! » Derrière son journal, le brun s’enfonça dans son siège, ils reconnaissaient parfaitement la voix de ses amis et se disait que c’était un peu la honte ce qui allait se passer en pleine rue. Mais ce qu’il le gênait le plus c’était leur tradition. Dans les fêtes d’anniversaire normale, on mangeait le gâteau sauf que là on se le mangeait en pleine figure. « Vous vous être trompé de jour ! » avait t’il dit en se levant. Il reculait regardant le gâteau tout blanc qui allait atterrie sur sa tête puis là, il se heurta à une jeune femme qui était aussi assise avec des amies. « Non mais regardez ou vous allez la prochaine fois ! » Elle se leva et commença à le disputer comme s’il avait 5 ans puis la s’en vraiment s’en rendre compte la pâtisserie atterrissait sur sa tête avant de gicler sur celle de la petite blonde. Quelques bruits de rigolade se firent entendre notamment ceux des deux jeunes gens. « Je suis Caleb ! » « Minka ! » réponda t’elle en riant à moitié. Le brun la regarda avant d’essayer de retirer la crème chantilly en face de son œil gauche. « Je crois que je vous dois un verre, juste pour me faire pardonner de ses abrutis qui me servent d’amis ! » dis t’il en les fusillant du regard. « Je pense qu’avec tout sa qui colle sur moi, un verre ne suffira surement pas ! » Caleb fondait littéralement comme neige au soleil, il avait trouvé une femme qui avait de la répartie et qui avait aussi le don de lui donner un sourire qu’il n’oublierait pas, peut être c’était celle qui allait réussir à faire oublier au jeune homme la belle Pride. « Alors un diner ce soir ? » dis t’il d’une voix timide. « D’accord ! » La petite blonde prit ses affaires est quitta le café avec ses amies qui l’aidaient à retirer le reste de gâteau, quand a Caleb quand il se retourna, il eu le droit a des applaudissements des mecs. « Tu vois on t’avait dit que le coup du gâteau allait un jour t’aider ! Regarde là, elle est tellement… belle mieux que Pride mon vieux ! » Alors que Jason le prenait pas les épaules pour que le jeune homme regarde Minka partir, il le repoussa doucement en entendant la fin de sa phrase. « Mec ! Pride n’est qu’une gamine arrête de t’accrocher en plus sa fait 2 ans ! Puis en plus tu vas partir en croisière demain matin ! » Dit il en riant. Caleb regardait les autres de ses amis avant de voir un billet de bateau. Il ne comprenait pas surtout que la croisière qu’il avait gagnée ne débarquait pas ici avant plusieurs mois. « Ta gagné le concours ! Et nous on t’offre les billets pour prendre le train et te casser loin de nous ! » Un rire puis un sourire Caleb prit Jason dans ses bras puis les autres se joignirent au groupe pour une embrassade collectif. Ce que Caleb ignorait c’est que Cheyenne était celle qui avait payé le billet de sa croisière et aussi celui du train, tout ça pour rendre heureux sa soeur…








Dernière édition par Caleb J. Davenport le Dim 29 Mai - 18:52, édité 10 fois

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 18:42

UN BOUT DE MOI ................


Avant d'embarquer sur son bateau, le capitaine aimerait vous poser quelques questions sur votre venue et vous connaitre un peu plus. Les premières questions posées sont bien sûr à rédiger, quant aux suivantes, vous pouvez répondre directement.
Bonjour, ici le capitaine de ce bateau, mais vous pouvez m'appeler capitaine Valdore. Aujourd'hui est un grand jour, nous entamons une croisière à travers le monde et sans limitation de durée ! Voici ma première question, pourquoi avoir embarqué à bord de l'Aloa Liberta ?
Pourquoi je suis là ? Moi aussi je me le demande ! Je ne sais pas vraiment, ma mère à décider de m’exiler de la maison peut être a moins que je sois un délinquant qui vient juste piquer votre argent ! Non je plaisante, j’ai gagné ce voyage par un vulgaire concours a l’université. J’ai joué, j’ai été chanceux sur ce coup là alors des vacances tout frais payé c’est parfait !!!

Quel pays aimeriez-vous visiter ? Et puis-je savoir pour quelles raisons ?
Je rêverais de mettre les pieds en Australie ! Les kangourous ? Non c’est pas pour ça ! Je veux voir autre chose, la France, l’Italie pour les pizzas ! Je veux voyager, voir le monde, les cultures et les gens ça ne peut être qu’enrichissant !


Si vous ne pouvez emmener qu'un seul objet sur une île déserte, lequel serait-il ?
Pourquoi ?!!!! On va faire naufrage ?! Non parce que nagé ce n’est pas trop mon truc ! Je veux bien faire du foot mais pas de natation alors fait attention a la main d’œuvre que tu fais parce que sinon je prends toute les bouées dans ma chambre !!!! Sinon pour répondre a la question je dirais que je prendrais ma guitare tout ça pour éviter d’entendre Pride jacasser !


Maintenant, que je connais toutes les raisons qui vous ont poussés à embarquer sur l'Aloa Liberta, puis-je me permettre de vous poser quelques questions un peu plus.. comment dire, personnelles ? Excusez ma curiosité mais je me dois de connaître chaque voyageur qui met le pied sur mon bateau. Votre soirée, vous la passez à jouer au casino, à danser à la discothèque ou non loin du bar ?
Tous ! Le bar a coté, la machine a sous dans une main puis la piste de danse… Non finalement loin de moi ! J’ai deux pieds gauche donc la personne qui dansera avec moi et prête à supporter que je marche sur ses pieds n’est pas encore née !

Un de vos buts principaux en venant ici, est-ce de faire de nouvelles rencontres, de trouver le grand amour ou d'ajouter de nouvelles conquêtes à votre liste ?
Mon but c’est de prendre des vacances sans prise de tête ! Je veux voir le monde, me reposer et profiter de l’instant présent, si je dois avoir des conquêtes alors sa sera le cas sinon je survivrais ne vous inquiétez pas !




Derrière l'écran ................


PSEUDO : Tagada radioactif
AGE : 20 ans
AVATAR PRIS : Cory Monteith
COMMENT AS-TU ATTERRI ICI : par ma siamoise
CE QUE TU PENSES DU FORUM : il est jolie mais le profil a droite me perturbe xD
CODE :
FICHE : [] Terminé [X] En cours
UN PETIT MOT : Pride tu vas souffrir parce que je te connais et que j’ai envie ! Puis siamoise d’amour je te n’aime mais toi aussi tu vas souffrir ! Puis c’est tout je pense !





Dernière édition par Caleb J. Davenport le Sam 28 Mai - 19:02, édité 2 fois

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 18:48

CORY :heart:
Bienvenueee & bonne chance! :smile:

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 18:49

Bienvenue sur le forum !
Bon courage pour la suite de ta fiche Very Happy

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 18:49

Non je suis contre je "je vais te faire souffrir" C'est pas le caleb de mes idées -boude- Et j'ai le droit de dire mon mot -boude- Alors j'ai le pouvoir tu te sommet michant vilain pas beau :scream:
Merci de te proposer pour mon Caleb *o*.
Bienvenue :lit:
Bonne chance pour ta fiche :344: :biglove:

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 18:50

Merci a tous !

Pride : Mais je serais mignon si tu es gentille en arrêtant de me dire que je suis pas beau ! Very Happy Sachant que tu le fera pas je vais être mauvais ! :P

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 18:50

Han mais comment elle boude toute seule elle XDDD
MA SIAMOISE DE N'AMOUR QUE J'AIME FORT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :heart: :344:
Welcome ! :344: :heart:

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 18:54

Non mais avec Cory maintenant en vava c'est tellement dure de te dire ça .... tu es sexyman maintenant ! :bave:
Moi je suis toujours gentille avec tout le monde :344: . J'ai jamais été michante avec toi jolis burnet *o*

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 18:55

Ouais ta vu ça siamoise ! Elle boude toute seule :content:

Je suis mignon pourtant :slurp: :nan:

Merchi ma puce ♥️


On verra comment tu seras si tu es adorable comme tu le dit Pride :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :344:

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 18:56

Ouais il est mignon mon chéri de Caleb U-U
Te n'aime siamoise :heart: XD

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 19:27

Mais si je t'assure :344:. j'ai pas assez adorable durant notre dernière nuit? :344: -SBAFF-

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 19:39

Dites, on vous a jamais dis que flooder c'est mal :P:
Bienvenue deuxième Caleb, luuck pour ta fiche :excite:
avatar

petits curieux !!

★ MESSAGES DE BORD : 403
★ A BORD DEPUIS : 24/05/2011
★ AGE PERSONNAGE : 20 ans
★ STATUT : Mariée apparemment...


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Sam 28 Mai - 22:06

Bienvenue parmi nous Caleb !!

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★
Come break me down, bury me, bury me.
Rien ne rend plus rusé, plus hypocrite que l'amour. Ce sentiment, qui est censé être le plus grand de tous, nous fait faire, sans honte, les choses les plus petites et les plus mesquines.
avatar
ϟ FONDATRICE ϟ
watch your back bitches

petits curieux !!

★ MESSAGES DE BORD : 892
★ A BORD DEPUIS : 29/04/2011
★ AGE PERSONNAGE : « vingt et un »
★ STATUT : « célib, cupidon n'est qu'un con »


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Dim 29 Mai - 21:00

Je te VALIDE !
Bon jeu parmi nous Very Happy

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb Lun 30 Mai - 0:06

Caleb, mon ancien moi
On à déjà une idée de lien avec pride, toi et moi :content:

Invité
Invité
petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'amour est un poison ☼ Caleb


Contenu sponsorisé

petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas

L'amour est un poison ☼ Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: ALOA LIBERTA :. :: Fiches de présentation-